Jean-Luc Reichmann avec sa chienne amputée : il partage un message fort contre l’abandon !

L’animateur des 12 coups de midi a publié une photo de sa chienne amputée l’année dernière. Grâce à cela, il souhaite sensibiliser le public sur l’abandon animal et ses conséquences…

Source : Capture TF1

La chienne de Jean-Luc Reichmann a subi une opération qui l’a laissée avec une certaine particularité. En effet, Donna, la Labrador Retriever femelle a subi une amputation de la patte… Aujourd’hui, elle se retrouve avec uniquement trois pattes. Toutefois, l’animateur n’imagine pas sa vie sans elle, et utilise une photo d’elle afin de véhiculer le sujet de l’abandon animal

Jean-Luc Reichmann et son message touchant

Sur son compte Instagram, le 25 juillet 2021, Jean-Luc Reichmann a posté un message fort. « Adopter ou prendre un animal pour l’abandonner en partant en vacances… Pourquoi prendre un animal ? Ne les abandonnons pas », a alors dénoncé l’animateur des 12 coups de midi. Chaque année, des centaines de milliers de chats, chiens et autres animaux de compagnie se retrouvent alors abandonnés sur le bord de la route.

Pendant les mois d’été, les refuges ont tendance à enregistrer un pic du nombre d’arrivées en raison des départs en vacances. Le résultat consiste en ce que des familles se jettent à l’idée de se détendre au soleil. Et ce, tandis que des animaux innocents voient leur petit cœur se briser en mille morceaux. Après un abandon lâche de leur maître dans la nature. Pour rappel, la France reste la championne d’Europe des abandons. Et, ce titre n’est clairement pas un titre qui rend fière. Jean-Luc Reichmann souhaite alors sensibiliser à ce sujet, qu’il considère comme important pour notre pays.

Jean-Luc Reichmann : « Tu ne m’abandonnes pas hein ? »

Pour les passionnés d’animaux comme Jean-Luc Reichmann, ce énième constat bouleverse et provoque une colère intense. Comme le rapporte un article dans les colonnes de Voici, l’animateur a adopté une femelle Labrador Retriever du nom de Donna. La chienne a donc rejoint sa famille, il y a maintenant plus de 8 ans. D’ailleurs, au mois d’avril 2020, son maître Jean-Luc Reichmann a encouragé le public à privilégier l’adoption d’un animal lorsqu’ils sont à la recherche d’une petite boule de poils. 

Un an plus tard, Jean-Luc Reichmann a annoncé à ses fans que son animal de compagnie a dû subir une procédure médicale et chirurgicale en urgence. La petite beauté aux grands yeux a en effet perdu sa patte avant gauche. Or, comme il l’a fait savoir sur le réseau social, son handicap ne pourra jamais lui servir d’excuse pour se détacher d’elle. Au contraire, leur lien se retrouve nettement plus solide. Sur cette publication pleine d’émotion, on peut donc trouver le message suivant. « Dis, même sur 3 pattes, tu ne m’abandonnes pas hein ? ». 

Les refuges pour animaux débordent

En donnant les rênes à Donna, Jean-Luc Reichmann a fait passer un message fort aux éventuels futurs adoptants. Une manière pour lui de dénoncer le phénomène d’abandon d’animaux de compagnie. Une mode qui ne cesse de faire des milliers de victimes chaque année… Le 31 juillet 2022, la Société Protectrice des Animaux, connue sous le nom de SPA, a alors annoncé sur son compte Twitter que les refuges se trouvent débordés. Le tweet amène un message touchant. « Abandons qui n’en finissent pas, et plus de 10 000 animaux recueillis en à peine quelques semaines… Le drame est là alors que l’été est loin d’être terminé ! ». 

Jean-Luc Reichmann n’arrive donc pas à trouver une seule excuse valable quant à abandonner un animal de compagnie sur le bord de la route. Les excuses données pour justifier un abandon restent diverses. « Le chien est trop difficile à dresser et détruit mes meubles », « Je suis trop malade pour m’occuper de mon chien » ou encore « Nous avons récemment emménagé dans un nouvel appartement. Une des règles de l’immeuble est qu’aucun animal ne peut vivre dans ces appartements »… Chaque excuse est pire que la dernière. Or, la solution à ce problème reste très claire. Il faut comprendre qu’un animal constitue un engagement à long terme. Il ne doit donc pas être considéré comme un plaisir éphémère. Et ce, pour finalement s’en lasser et s’en débarrasser. « Un chien, c’est pour la vie pas que pour Noël ». Le message de Jean-Luc Reichmann devrait au moins servir à se rendre compte de ça.