Arnaque vacanciers : cette terrible escroquerie sévit dans toute la France cet été !

Les arnaques sont pour la plupart bien rodées. Celle dont nous vous parlons aujourd'hui est d'une implacable efficacité !

Source : iStock

En vacances, il est indispensable de faire attention pour ne pas se faire avoir. Pourquoi ? Car les arnaques sont si nombreuses qu’il est presque impossible de toutes les citer. Dans cet article, on vous en est notamment une en avant, qui inquiète la police catalane. Et pour cause, cette arnaque a déjà fait plusieurs victimes. Elle est d’une simplicité redoutable. Mais grâce à nous, vous ne vous ferez pas avoir.

Une arnaque au niveau du péage

Comme souvent, les arnaqueurs ont de la suite dans les idées. Ils se sont rendus compte que les automobilistes ont la mauvaise habitude de quitter leur véhicule sans verrouiller les portes quand ils se trouvent à proximité. Ils ont donc mis en place un système ingénieux. Au moment où la voiture est à l’arrêt, en attendant de passer au péage, une personne se place derrière et dégonfle les pneus. L’automobiliste finit par s’en rendre compte au moment de redémarrer, ou après. Il s’arrête quelques mètres plus loin. A ce moment-là, les complices du crime se rapprochent et font semblant de vouloir aider le propriétaire logiquement désabusé. Ce dernier ignore que sa voiture sera en réalité fouillée par les inconnus et qu’ils repartiront avec tout ce qu’ils trouvent.

Dans la plupart des cas, c’est si bien fait que la victime ne réalise même pas que sa voiture a été visitée par un malfaiteur et que ses biens personnels ont été volés. La police catalane invite donc les automobilistes à faire attention. Même à l’arrêt, même quand vous êtes à côté de votre véhicule, verrouillez les portes. En attendant que cette arnaque soit définitivement supprimée, il est important de ne pas manquer de vigilance.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Frau Fluchten (@kleinefluchten)

Les autres arnaques de l’été 

C’est l’été et vous voulez vous faire plaisir en achetant des biens avec des chèques-cadeaux, vous le pouvez. En revanche, les vendeurs doivent faire attention. Car circulent en ce moment des faux chèques-cadeaux qui se vendent sur internet. C’est sur son compte Twitter que la police nationale du Bas-Rhin a décidé d’agir. Elle tient à faire savoir qu’une nouvelle arnaque circule. Pas de phishing aujourd’hui, pas d’appels frauduleux ou de SMS insistants. Une arnaque à l’ancienne, mais qui se sert des réseaux sociaux pour exister. En effet, les arnaques vendent de faux chèques-cadeaux. Ils sont actuellement en train de circuler et peuvent être utilisés dans les magasins.

Les chèques falsifiés en question portent la mention « copy » au verso. La police nous explique que les arnaqueurs les vendent sur internet. Leur utilisation constitue une infraction passible d’une garde à vue. « Toutes les grandes enseignes ont été sensibilisées dans les agglomérations« , nous apprend la police. « Elles seront très vigilantes« . L’escroquerie est punie de cinq ans d’emprisonnement et de 375.000 euros d’amende, indique l’article 313-1 du code pénal.

Le phishing, toujours à la mode chez les arnaqueurs

Vous croyez être débarrassé du phishing pour l’été ? Ce n’est pas le cas. Cette arnaque est encore aujourd’hui la plus courante. Pourquoi ? Car elle concerne tout le monde. Dans l’arnaque vu ci-dessus, seuls les automobilistes peuvent avoir peur. Mais dans le cadre du phishing, tout le monde est une cible. Comment fonctionne le phishing ? C’est simple. Les arnaqueurs se font tout simplement passer pour un organisme officiel. Les victimes pensent se trouver au bon endroit et se font guider. Elles finissent par indiquer leurs données personnelles. Et c’est déjà trop tard. Ces informations sont entre les mains de personnes mal intentionnées qui vont parfois jusqu’à vider les comptes de la victime.

Souvent, certains organismes officiels font des communiqués pour indiquer être la cible de malfaiteurs. C’est le cas de la CAF ou de la Poste, souvent copiées pour permettre aux arnaqueurs de récupérer des sommes d’argent.

Pour vous donner un exemple de phishing, sans doute avez-vous été confronté à des appels incessants, des mails et / ou des SMS concernant le CPF. En effet, les arnaqueurs mettent en effet les bouchées doubles. Leur but est simple, ils souhaitent récupérer les accès à votre compte pour aspirer tous les euros qui se trouvent dessus. Pour éviter de tomber dans le panneau, partez d’un constat simple, valable pour toutes les arnaques.