Alerte aux parents : ce nouveau challenge TikTok fait des ravages chez les adolescents, attention !

Sur TikTok, plusieurs challenges voient le jour. Et si certains sont drôles et inoffensifs, d'autres sont moins anodins.

Source : iStock

L’application chinoise fait des ravages partout dans le monde depuis 2020. C’est grâce au covid-19 qu’elle explose et est téléchargée en masse. Les internautes se plaisent à regarder et / ou à faire des vidéos. Et si TikTok rencontre du succès, c’est grâce à ses challenges. Sur une musique, il faut parfois refaire une chorégraphie, un mouvement. Mais parfois, les challenges sont différents. Aujourd’hui, on vous parle d’un en particulier qui inquiète les policiers américains.

Les internautes montrent comment voler une voiture sur TikTok 

Vous ne rêvez pas. Certains ont découvert comment voler des voitures, sans avoir la clé pour ouvrir les portières. Les voitures concernées sont les suivantes : les modèles de Kia fabriqués en 2011 et les Hyundai de 2015 (voire certains modèles plus récents). Les internautes montrent tout. Il suffit de retirer le capot en plastique qui est situé sous la colonne de direction grâce à un câble USB. C’est si simple que de nombreux internautes essaient, le soir, quand ils croisent ces modèles de voiture. 

Mais le challenge ne s’arrête pas là. Le but n’est pas simplement d’ouvrir sans la clé les voitures. Non, il faut ensuite rouler avec. Car le câble USB peut être utilisé pour tourner la clé de contact. Ainsi, les voleurs peuvent faire commencer le véhicule et libérer l’antivol de direction. Dans certaines vidéos, c’est grâce à un tournevis que la voiture démarre. Le but par la suite ? Faire rouler le véhicule le plus vite possible. De quoi rendre les vidéos les plus impressionnantes possibles et maximiser ses chances de faire le buzz sur TikTok.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par L♤U♡C◇K♧Y (@11032014g)

Les dangers de TikTok 

Vous voyez sans doute très bien où est le problème. Outre le fait que ce challenge encourage les jeunes à voler des voitures, il les encourage à ne pas respecter le code de la route. Ils ont ainsi un comportement dangereux, pour eux et pour les autres. Et ce qui devait arriver arriva. Le challenge a déjà coûté la vie à plusieurs piétons et conducteurs. De quoi grandement inquiéter la police de Pennsylvanie aux États-Unis, un État auquel les cas de vols et d’accidents se multiplient.

Malheureusement, ce n’est pas le seul challenge qui peut inquiéter. Pouvons-nous dire que TikTok est une application dangereuse ? Dans un certain sens, oui. Jugez plutôt ce challenge actuellement à la mode chez les enfants : le « Blackout Challenge ». Le concept est simple. Il suffit de retenir sa respiration le plus longtemps possible.

Cela limite l’afflux de sang vers le cerveau. Les victimes sont alors étourdies (au mieux), finissent par s’évanouir. Mais dans certains cas, c’est bien pire. En effet, ce sont 82 enfants qui ont déjà perdu la vie. Alors, on sait ce que diront ceux qui veulent défendre TikTok. Ces challenges ont toujours existé. Ils n’ont pas été créés par TikTok. Non, c’est vrai. Mais l’application est un diffuseur de grande ampleur qui n’arrange en rien la situation.

Les autres challenges dangereux

En ce moment, le « déodorant challenge » fait des dégâts. Le concept est le suivant : il faut s’asperger le bras avec du déodorant. Le gagnant est celui qui tient le plus longtemps, quitte à voir sa peau brûler. Cela peut également provoquer des infections.

Dernièrement, c’est un challenge dont raffole les femmes asiatiques qui touchent la France. Ces dernières, en voyage à Paris, cherchent des tubes de biafine partout dans la capitale (des ruptures de stock sont déjà signalées dans plusieurs quartiers) afin de s’en mettre sur le visage, comme une crème de jour. Sur TikTok, elles assurent que les conséquences sur la peau sont étonnantes. 

Mais c’est en réalité une très mauvaise idée. Déjà, car la composition de la biafine pose un problème puisque plusieurs produits seraient cancérigènes. Il n’est donc pas conseillé de l’utiliser chaque jour. Ensuite, car il ne faut pas s’exposer au soleil après avoir mis de la biafine, au risque de se brûler la peau, qui est plus fragile. Il s’agit, en outre, d’un médicament, et pas d’une simple crème. Il ne faut donc surtout pas refaire certaines astuces ou certains challenges vus sur l’application. De la même manière qu’il ne faut pas imiter quelqu’un qui saute d’un pont.