Retraite : votre pension ne sera pas revalorisée de 4% en août, voici pourquoi !

Depuis des semaines, le gouvernement promet une revalorisation des retraites en août. Mais il faudra attendre septembre.

Source : iStock

Pour lutter contre l’inflation, c’est la toute première mesure rendue publique par le gouvernement, bien avant son vote à l’Assemblée puis au Sénat. Malheureusement pour les retraités, les négociations ont pris tant de temps qu’il est impossible que cette revalorisation de 4 % se retrouve sur votre compte en banque le 7 août prochain, date à laquelle le versement a lieu.

Les retraites revalorisées pour lutter contre l’inflation 

Vous l’avez remarqué, vous le vivez : les prix ne cessent d’augmenter depuis quelques mois. Les chiffres sont tombés, l’inflation pour le mois de mai est annoncée à +5.2 %. C’est une conséquence directe et immédiate de la situation géopolitique en Ukraine. Suite à l’invasion de l’armée russe, des sanctions ont été prises par les pays du monde contre le pays de Vladimir Poutine. Résultat des courses, les prix augmentent puisque de nombreuses matières premières viennent de Russie.

Tout commence donc avec les carburants, qui augmentent énormément, à plus de deux euros le litre. Mais cela touche désormais toute la société, avec de grosses hausses sur les produits alimentaires. Le français moyen se trouve impacté. Le gouvernement doit agir. La hausse des retraites va donc être mise en place pour aller dans le sens de l’inflation. 

​​Pour estimer la hausse nécessaire, les calculs se basent sur l’inflation moyenne des six derniers mois, plus avantageuse (pour l’augmentation) que la moyenne des douze derniers mois (du fait du bond de l’inflation en février). Ainsi, en avril dernier, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, parle d’une revalorisation qui devrait atteindre 4%. Cette revalorisation prend en compte la projection d’inflation actuelle de l’Insee pour mai, à 5.2%. Cependant, l’inflation de juin, qui pourrait atteindre les 5.4% (toujours selon l’Insee), ne serait pas retenue, car les chiffres définitifs parviennent trop tard pour une indexation au 1er juillet 2022.

Un problème de calendrier pour la hausse des retraites

Depuis des mois, donc, cette hausse est annoncée pour le mois d’août. C’est en effet le 7 août que les retraites du mois de juillet sont versées. Problème, le gouvernement a pris du retard sur son calendrier. Tout simplement, car les débats se sont enflammés et ont traîné en longueur. C’est finalement le mercredi 3 août que le premier volet de la loi Pouvoir d’achat a été accepté. Mais ce premier volet doit encore passer devant le Conseil Constitutionnel avant d’être promulgué au Journal Officiel.

De ce fait, la caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) n’a pas le temps de faire le nécessaire pour une mise en place le 9 août si jamais la loi est définitivement adoptée. Elle attend toujours le feu vert.

L’assurance retraite le confirme sur son site internet : « Cette revalorisation s’appliquera à partir de votre retraite du mois de juillet, mais n’interviendra pas sur le paiement du 9 août. En effet, la date à laquelle cette revalorisation sera visible sur votre retraite n’est pas connue à ce jour, car elle dépendra du calendrier d’adoption du projet de loi par le Parlement. En pratique : à partir de la date de mise en œuvre, le montant de votre retraite tiendra compte de la revalorisation au 1er juillet, et la somme due vous sera versée de façon rétroactive. »

Les versements auront lieu au mois de septembre

Que doivent faire les 15 millions de retraités affiliés à la Cnav ? Rien sinon attendre. Le versement devrait sans doute se faire le 9 septembre prochain. Pas de panique, c’est rétroactif. Il y aura donc une double revalorisation en septembre, pour la rentrée. On vous donne un exemple. Un retraité qui touche 1000 euros a droit à 1040 euros avec la réforme. Mais en septembre, ce sont 1080 euros qui lui seront versés (cela correspond au mois de juillet et d’août). 

Pour Bruno Le Maire, cette mesure est la première qu’il fallait prendre. Il n’a pas encore réagi au retard pris dans le calendrier. « Tout coûte plus cher et vos revenus sont les mêmes. Parce que vous êtes retraité. C’est angoissant. Et je connais beaucoup de retraités qui ont le sentiment d’être pris à la gorge par l’inflation. Donc, nous leur disons : en juillet prochain, on ajuste vos pensions sur le niveau de l’inflation. C’est une mesure d’urgence, une mesure de justice. »