Rappel conso : ces lardons ne doivent pas être consommés, ils sont contaminés !

Des allumettes de poulet font l’objet d’un rappel produit à cause de la présence de la Listeria Monocytogène. Ne les consommez surtout pas !

Source : iStock

Les allumettes et les lardons sont pratiques pour donner du goût à des plats classiques. Ces aliments, qui nous dépannent souvent, sont toujours présents dans nos frigos. Les adeptes des lardons et des allumettes ne passent pas dans un supermarché sans en acheter. Il faut tout de même faire attention avec ce récent rappel produit.

En effet, des chercheurs ont prouvé que les viandes transformées peuvent être néfastes pour la santé. De plus, la liste de rappel produit du 04 août 2022 a mentionné quelques lots d’allumettes de poulet. Ces produits de la marque Arabi seraient contaminés par la Listeria monocytogènes. Il s’agit d’une bactérie qui peut altérer votre état de santé.

Rappel produit : quels sont les risques ?

La présence de Listeria monocytogènes a déjà entraîné le retrait de nombreux produits alimentaires. Ce micro-organisme est la bactérie qui provoque la listériose. Cette maladie peut s’aggraver si le patient est une personne fragile. Les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées ainsi que ceux qui ont un faible système immunitaire doivent s’en méfier.

La maladie se présente avec des symptômes comme la nausée et les vomissements. Parfois, la personne atteinte de listériose peut commencer à avoir de la fièvre et des maux de tête. L’individu qui a ingéré un aliment contaminé par la Listeria devrait immédiatement consulter un médecin.

Et ce, même si les symptômes cités ne se présentent pas encore. La fiche du rappel produit mentionne que les symptômes de cette maladie peut ne se présenter que 8 semaines après l’ingestion. La consultation chez un médecin est primordiale, car si la maladie s’aggrave, elle peut atteindre les neurones.

À ce stade, le pronostic vital de la personne atteinte de la maladie sera en jeu. Pour éviter tout risque de contamination, les marques de produits alimentaires alertent la présence de Listeria monocytogènes dans les produits. Ces derniers seront retirés de la vente le plus tôt possible. C’est le cas de ces allumettes de poulet de la marque Arabi.

Rappel produit : de quelles allumettes s’agit-il ?

Un pack d’allumettes de poulet nature 230 G de la marque Arabi est sujet à un rappel produit. Ce produit se vendait entre le 26 et le 29 juillet dans différentes charcuteries de la France entière. La marque elle-même conseille au consommateur de ne pas les manger. Si vous avez l’habitude de les utiliser pour accommoder vos plats, vérifiez les numéros de lots.

La société sas Laguillaumie a rappelé la présence de Listeria Monocytogène dans les lots L2202001 et L2203001 d’allumettes de poulet nature. La barquette concernée contient le code de référence GTIN 3760238430433. La date limite de consommation de ces allumettes de poulet était fixée au 17 août 2022.

Si celui que vous avez chez vous correspond à l’un de ces lots, ne les consommez pas ! Si vous souhaitez connaître plus d’informations, vous pouvez contacter le service consommateur au 03 86 53 58 00. Évitez de consommer ces lots mentionnés dans le rappel produit.

Au lieu de le jeter, vous pouvez le rapporter au magasin où vous l’avez acheté. Il vous sera possible de bénéficier d’un échange ou d’un remboursement. Avec l’échange, vous pourrez acheter un lot consommable. Ainsi, accommodez vos plats avec vos allumettes de poulet et mangez en toute sécurité. Néanmoins, ne les consommez pas en abondance.

Attention aux charcuteries et aux viandes transformées

Ces produits alimentaires sont proposés avec de nombreuses gammes pour que tout le monde puisse en profiter. Les végétariens peuvent même manger de lardons faits avec des végétaux. Sans parler des allumettes de poulet hallal que les communautés qui ne consomment pas de porc peuvent apprécier. Ceux qui en raffolent des produits de charcuterie et les viandes transformées devront tout de même être prudents.

Selon l’OMS (Organisation mondiale de la santé), ces produits sont cancérogènes. Un composant que l’on utilise pendant la préparation et la transformation est dangereux. Il s’agit des nitrites qui deviennent toxiques lorsqu’elles sont associées avec les autres composants de la charcuterie.

Il faut donc penser à réduire la consommation de charcuterie. Le site MangerBouger recommande aux consommateurs de ne pas en manger plus de 150 grammes par semaine. À la place, vous pouvez opter pour des produits qui sont passés par la cuisson. Il est aussi conseillé de toujours vérifier la liste de rappel produit.

Les marques veillent à mettre à jour cette liste pour que les clients ne subissent pas une quelconque forme d’intoxication alimentaire.