Découvrez l’incroyable astuce pour garder son plein de carburant le plus longtemps possible !

Alors que les prix des carburants sont encore au plus haut, il est important de trouver des astuces pour ne plus se ruiner.

Source : iStock

Du fait de l’inflation, et depuis le début de l’année 2022, les carburants ont atteint des prix inimaginables. De quoi mettre plus d’un Français en situation précaire. Pour des millions de personnes, la voiture est indispensable pour aller travailler. Les carburants représentent alors un gros trou dans le budget. Un trou suffisamment gros pour ne pas permettre à certaines personnes de finir les fins de mois. Si nous ne pouvons rien faire contre le prix de l’essence, on peut vous aider pour faire des économies grâce à des astuces.

Bien choisir son moment pour faire le plein de carburant

Cela peut vous surprendre, mais en fonction de l’heure ou du moment où vous décidez de faire le plein, vous perdez de l’argent. En effet, les carburants que vous mettez dans votre véhicule ne sont pas toujours les mêmes. Vous l’ignorez peut-être, mais en fonction de l’heure à laquelle vous faites le plein, la qualité de l’essence n’est pas la même. On vous donne un exemple pour vous aider à comprendre. Il est vivement conseillé de faire le plein… le matin. La raison est simple. La nuit, les températures sont fraîches. De ce fait, le carburant stocké se refroidit. Or, quand il est froid, il est plus dense. Quand vous faites le plein, un litre de carburant équivaut réellement à un litre de carburant. 

Cela vous semble normal ? Peut-être, mais ce n’est pas toujours le cas. En effet, quand les carburants sont plus chauds, ils sont plus volatils. Ils ont dès lors tendance à s’évaporer plus vite. Vous faites alors le plein, certes, mais avec moins de carburant. De même, n’allez pas à la pompe juste après le passage d’un camion-citerne qui remplit les pompes. En effet, quand les pompes sont remplies, les carburants se mélangent avec la saleté incrustée. Cette saleté se retrouve alors dans votre voiture si vous êtes le premier servi. Pas de panique, c’est sans risque pour le véhicule. Mais vous aurez plus de saleté, et moins d’essence. Le prix, en revanche, sera le même.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par AlAin français (@alainfrnews)

Économisez le carburant en démarrant votre véhicule 

Une autre astuce consiste à démarrer la conduite sans accélérer. Cela ne demande que quelques mètres, évidemment qu’il va bien falloir à un moment donné accélérer. Mais pas au moment où vous démarrez votre voiture. Parcourez quelques mètres avant de passer à la vitesse supérieure. Pourquoi ? Tout simplement, car un moteur qui tourne à plein régime dès les premières secondes est plus gourmand en consommation. De ce fait, et de manière plus générale, évitez pendant la conduite d’accélérer ou de freiner brutalement. Car cela vous fait dépenser plus de carburants.

De même, il est conseillé de vérifier l’état de vos pneus. Dans un premier temps, tout simplement car c’est important de conduire avec des pneus en bon état, bien gonflés, et pas abîmés. Il en va de votre sécurité. Outre la sécurité, si les pneus sont usés ou ont une pression inférieure, alors ils engendrent une surconsommation de carburant. 

Enfin, sur l’autoroute, rouler à 110 km/h au lieu de 130 km/h permet de faire de grosses économies. Alors si vous n’êtes pas pressé et que vous êtes prêt à perdre quelques minutes, tentez l’expérience. Vous réaliserez très vite que vous vous rendez moins à la borne.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laurent Violleau (@l_violleau)

Le prix de l’essence est historique…  

On se rappelle la colère des gilets jaunes, qui se retrouvent dans la rue pour lutter contre la hausse des prix. Et notamment les prix des carburants. À l’époque, le prix au litre était de 1 euro 50. Cela semble risible désormais, quand on sait que de nombreuses pompes dépassent les 2 euros par litre. Mais les gilets jaunes sont arrivés avant la crise sanitaire de la covid-19 et avant la crise géopolitique majeure en Ukraine. Ces deux événements sont à l’origine de l’augmentation des prix, soudaine et surprenante, mais logique. Les dépenses doivent être faites par le gouvernement pour aider les Français à se sortir d’une période faite d’incertitude. 

Car les carburants ne sont pas seuls à avoir vu leur prix s’envoler. C’est toute la société qui est touchée par cette période d’inflation historique qui devrait prendre fin en 2023.