Mort de Daniel Lévi : son épouse Sandrine annonce les obsèques pour son « mari, son roi » !

Le chanteur Daniel Lévi est mort le samedi 6 août 2022. Il se battait contre un cancer du côlon depuis des années.

Source : Capture Instagram

Les fans de l’artiste ont appris la triste nouvelle le jour-même. Daniel Lévi, l’inoubliable chanteur derrière L’envie d’aimer s’est éteint, le 6 août 2022. Depuis des années, il combattait un cancer du côlon. Mais la maladie, maligne et insidieuse, a fini par avoir raison de lui. Sur Instagram, sa femme a partagé un mot pour signaler quand les obsèques de son époux ont eu lieu dès le lendemain de son décès.

Daniel Lévi meurt après des années de combat

En avril dernier, ce sont tous les fans du chanteur qui se sont inquiétés quand ils ont appris l’hospitalisation en urgence de Daniel Lévi. En effet, suite à des complications, l’auteur-compositeur-interprète s’est retrouvé à l’hôpital. Mais le 21 avril, un mot est partagé sur Instagram. Il va mieux et a pu rentrer chez lui. Il est cependant indiqué qu’il lui faudra quelques mois pour se reposer, se remettre. Malheureusement, la maladie gagne du terrain. Et c’est finalement le 6 août 2022, au cœur de l’été, que Daniel Lévi laisse échapper son dernier souffle. 

Quelques heures seulement après son décès, sa femme Sandrine Lévi s’est exprimé sur Instagram. Elle vient confirmer la triste nouvelle (l’information circulait sur les réseaux sociaux sans pour autant avoir été officialisée). Elle en profite également pour annoncer ses obsèques. Quelques jours en arrière, elle appelait au soutien de la part des internautes puisque l’état de santé de son époux était alarmant.

« Mon mari, mon roi Daniel Haim ben Sarah Lévi a rejoint le Gan Éden. La veillée a lieu à la Synagogue de la Rose ce soir et l’enterrement aura lieu à Marseille, au cimetière juif St Pierre – 166, chemin de l’Armée d’Afrique 13 010 Marseille – demain dimanche 7 août à 14 h 30« .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Daniel Levi (@daniellevi_officiel)

Pourquoi l’enterrement de Daniel Lévi a-t-il lieu le lendemain ?

Cela ne vous a pas échappé, l’enterrement s’est tenu au lendemain du décès de Daniel Lévi. Pourtant, habituellement, la famille prend quelques jours, ne serait-ce que pour tout organiser. Mais dans la confession juive, les obsèques doivent être organisées dans les plus brefs délais. C’est pourquoi il s’est passé moins de 24 heures entre son décès et son enterrement. 

C’est ce qu’explique le Grand Rabbin de Paris dans un texte consacré au rituel juif du deuil : « il importe (sauf exception) selon la loi juive de faire en sorte que l’inhumation puisse se dérouler le plus tôt possible« . Il ajoute qu’aujourd’hui, les défunts de confession juive sont enterrés dans un cercueil pour respecter la loi. Mais selon la tradition juive, le corps est supposé être inhumé directement dans la terre. « En conséquence, et contrairement à une idée largement répandue, le respect du défunt consiste à commander aux pompes funèbres un cercueil en bois le plus ordinaire, et le plus rapidement dégradable, sans aucune garniture« .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Daniel Levi (@daniellevi_officiel)

Retour sur la carrière de l’artiste

Daniel Lévi commence sa carrière dans les années 1980, avec un premier album intitulé Cocktail. Ce dernier ne vous dit sans doute rien et c’est normal, il ne rencontre pas le succès espéré. Pour autant, le talent du chanteur, indéniable, est repéré par les plus grands. Gloria Gaynor fait de lui sa première partie pour sa tournée européenne. Le succès commence alors pour lui avec un rôle, en 1991, dans la comédie musicale Sand et les Romantiques. Deux ans plus tard, il enregistre pour le film Aladdin de Disney une chanson qui devient culte : Ce rêve bleu. Avec Karine Costa, il marque toute une génération.

La consécration, c’est en 2000 qu’il la connaît. Grâce à la comédie musicale de Pascal Obispo et Elie Chouraqui : Les Dix commandements. La chanson phare, L’envie d’aimer, qu’il interprète, rencontre un immense succès. L’album se vend à 1.3 million d’exemplaires. Sur les réseaux sociaux, Pascal Obispo a réagi à la mort de l’artiste. « Un homme, une voix, un frère, notre frère est parti (…) celui des enfants des Dix Commandements ».

Au total, Daniel Lévi sort six albums solo, mais jamais il ne rencontre un succès similaire à celui de l’année 2000, sans doute la plus grande année de sa carrière.