Marlène (Mariés au premier regard) complexée depuis son accouchement, ses terribles confidences !

Un accouchement n’est jamais un moment simple, il est souvent chargé en émotion, mais le après peut lui aussi parfois être difficile.

Source : Capture M6

Une ancienne candidate de Mariés au premier regard n’a réellement pas le moral ces derniers temps. Il s’agit de Marlène qui a récemment accouché. En effet, cette dernière a donné naissance à Sandro, son petit garçon. Mais depuis la naissance de son fils, la jeune femme ne se sent vraiment pas bien. On vous explique tout ici. 

Mariés au premier regard créé des familles 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marlène Yris (@marlenemapr3)

Alors qu’en 2019 Marlène participé à l’émission Mariés au premier regard, elle a pu y rencontrer Sébastien. Depuis leur mariage, la jeune femme et son conjoint vivent dans le bonheur. À tel point que les deux ont décidé d’agrandir et fonder leur propre famille. C’est donc fin mai de cette année que Marlène a accouché. Elle a donné naissance au petit Sandro. Pourtant, alors que la jeune femme devrait être comblée, un détail ne lui plait pas.

En réalité, bien que Marlène soit heureuse avec son conjoint et son fils, elle ne se sent pas bien. Jeudi dernier elle en a même eu assez et a décidé de prendre la parole sur son Instagram, en quête de réconfort ou de témoignages rassurants. Alors la jeune maman a pris son courage à deux mains et a publié ceci. “À ce moment précis la dernière fois où [elle s’est] trouvée jolie, enceinte et sublimée par la talentueuse @carolinetallagrand”. Une légende pourtant étrange pour une si belle photo.

Un post triste

En effet, sur la photo, on voit Marlène en brassière avec son ventre de grossesse et un magnifique gilet qui couvre le nécessaire. C’est une adorable photo de grossesse où la jeune femme sourit. Marlène inscrit aussi ces mots “Depuis l’accouchement, c’est la cata… Le poids, le ventre encore marqué par la grossesse et pourtant vide, la fatigue sur le visage, les boutons… Comment faire pour accepter ce nouveau corps qui est le nôtre, mais que l’on ne reconnaît plus ? La sage-femme me répète sans cesse qu’il faut 9 mois pour faire un enfant et 9 mois pour que son corps se remette ! Et si je n’avais pas envie d’attendre 9 mois ?”.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marlène Yris (@marlenemapr3)

Un message bien triste que la maman partage. Elle se console néanmoins en se disant qu’elle n’a pas fait cela pour rien. Et qu’elle est très heureuse de pouvoir chaque jour voir le visage de son fils comme compensation de l’état de son corps. Elle est aussi très heureuse que son bébé aille bien, ait la santé et qu’elle aussi. Mais l’état dans lequel son corps se retrouve semble la désoler énormément. C’est pourquoi elle conclut par cette question “Et vous comment avez-vous vécu votre post grossesse ?”. 

La solidarité entre maman

Marlène a alors pu compter sur le soutien des autres mamans qui ont, elles aussi, connu cela. Il y a notamment Julie, une candidate de Pékin Express qui a une fille de 3 ans qui a tenu à lui témoigner son expérience.

Elle écrit alors “Moi je l’ai très mal vécu. Je voyais toutes ces filles ne plus avoir de ventre quelques semaines après et moi la cata. ‘C’est pour quand ?’ j’avais accouché depuis 2 mois… On est toutes différentes. Il a fallu du temps à mon corps pour se remettre et pour retrouver une apparence dans laquelle je me sens à l’aise… Le regard des autres m’a beaucoup peinée… Aujourd’hui encore je ne me trouve pas encore assez bien, mais ma vie de maman vaut tous les bourrelets du monde. Je fais des efforts pour être mieux & je m’accepte. Tu vas vivre la plus belle des vies, apprends à t’aimer. Et plus tu te sentiras mieux plus la machine s’enclenchera

Un message qui a beaucoup rassuré Marlène qui se sent alors beaucoup moins seule et qui retrouve espoir. De plus, la jeune maman peut compter sur le soutien indéfectible de son conjoint Sébastien. Il lui écrit ces quelques mots très touchants “Ton regard sur toi a changé, mais tu es toujours aussi belle mon amour. Je t’aime.