Retraite de base : cette hausse à laquelle vous devez vous attendre suivant votre niveau de pension !

La retraite de base connaîtra une augmentation exceptionnelle de 4 % cette année. Elle sera calculée en fonction du niveau de pension.

Source : iStock

Le vote de la loi sur le pouvoir d’achat s’est finalement fait ce mercredi 3 août. Les dispositions qu’elle contient, pourront maintenant être mises en place. Comme promis, les retraités pourront espérer une hausse de 4 % sur leur retraite de base. Cette revalorisation connaîtra cependant un petit retard et ne sera pas versée ce 9 août. Les retraités toucheront cependant ce qu’il leur ait dû dès le prochain versement.

À quelle hausse s’attendre pour cette revalorisation de la retraite de base ?

La Première ministre Elisabeth Borne a expliqué cette revalorisation. Selon elle, les hausses successives du mois de janvier (1 %) et de ce mois de juillet (4 %), représentent pour cette année une augmentation de 5 %.

« Si on tient compte d’une inflation à 4 %, pour une pension à 1 200 euros, c’est un gain de 45 euros par mois, » ajoute Olivier Dussopt.

Lors de son intervention sur France Inter, Bruno Le Maire avait même affirmé que ce taux risque encore d’être modifié jusqu’en 2023 selon la conjoncture économique.

Le calcul des taux est relativement simple. Capital fait même une estimation de celui-ci suivant trois niveaux de retraite de base. Il fallait juste inclure les 5 % mentionnés par Elisabeth Borne.

Cependant, la retraite de base est plafonnée à 1 714 euros en 2022. Ce nombre représente les 50 % du plafond de la Sécurité sociale. Ce dernier évolue souvent. Ainsi, une personne qui a gagné un salaire au-dessus de ce plafond ne touchera donc que 60 euros de plus (conformément aux 4 % du montant de ce plafond).

Quand sera réellement versée cette revalorisation ?

Les retraités doivent patienter encore un peu pour voir l’augmentation de leur pension. La revalorisation de 4 % de la retraite de base devait transparaître dès le 9 août sur les comptes en banque des retraités concernés.

C’était la date dévoilée par le ministre du Travail, Olivier Dussopt en juin.

« Nous souhaitons que cette indexation sur l’inflation soit valable pour les retraites du mois de juillet. Dans le cadre du régime général, la retraite du mois de juillet est versée le 9 août, » a-t-il affirmé.

Source : Pixabay

Mais ce n’est pas encore le cas. L’Assurance vieillesse laisse un message sur son site à ce sujet :

« Cette revalorisation des retraites s’appliquera à partir de votre retraite du mois de juillet, mais n’interviendra pas sur le paiement du 9 août. » Elle confirme bien le retard, mais assure qu’il sera bientôt rattrapé.

Qu’est-ce qui explique un tel retard ?

La revalorisation de 4 % des pensions de juillet a bien été votée. Elle fait d’ailleurs partie des mesures d’urgence dans le cadre de la protection du pouvoir d’achat.

Le retard de sa mise en place provient juste d’un problème de timing. La procédure législative pour installer cette disposition a nécessité plus de temps que prévu.

La Caisse nationale d’Assurance vieillesse doit encore recalculer et modifier les virements à venir. Par conséquent, les 15 millions de retraités et ex-salariés du privé doivent donc attendre un peu plus que le 09 août pour percevoir leur dû.

Les retraités encourent-ils une perte ?

En quelque sorte, il s’agit ici d’une perte de temps, mais pas d’argent. La revalorisation votée ce 1er juillet 2022, est rétroactive.

« En pratique : à partir de la date de mise en œuvre, le montant de votre retraite tiendra compte de la revalorisation au 1er juillet, et la somme due vous sera versée de façon rétroactive », explique l’Assurance vieillesse sur le sujet.

Ainsi, les 4 % non encore versés au titre des retraites de juillet, ne sont pas perdus. Ce pourcentage sera visible lors des prochains versements.

Quand pourra-t-on toucher cette revalorisation ?

Pour rappel, les retraités touchent leur retraite de base, tous les 9 du mois. Mais la revalorisation de juillet ne sera pas encore encaissable pour ce mois d’août.

Contrairement aux salariés, les retraités ne reçoivent pas les détails de leur pension. Les sommes dues pour cette revalorisation seront tout de même versées en septembre.

Source ; Pixabay

Qui bénéficiera de cette augmentation de retraite en 2022 ?

La hausse de 4 % que le gouvernement prévoit dans la loi sur le pouvoir d’achat s’adresse à tous ceux qui touchent la retraite de base quel que soit le niveau de leur pension. Elle concerne donc les anciens salariés du secteur privé et de la fonction publique.

Évidemment, l’intégralité de la pension n’est pas directement concernée. La revalorisation n’intervient que pour le calcul de la retraite de base.

Qu’en est-il de la retraite complémentaire ?

La retraite complémentaire n’est pas du domaine de l’Etat. Celle-ci est gérée par les partenaires sociaux.

Normalement, le 1er novembre de chaque année marque l’augmentation des retraites complémentaires. Cependant, la retraite complémentaire versée par l’Agirc-Arrco ne recevra pas forcément une revalorisation de 4 %. Il se pourrait même que le point reste constant comme l’on a pu le voir durant les années 2015 et 2016. Il est possible qu’il connaisse une légère hausse comme en 2019 ou en 2021. Mais rien n’est encore sûr.