La Caf prévoit de faire un virement moins élevé au mois d’août ? On vous explique tout

Les prestations sociales octroyées par la CAF vont connaître une revalorisation de 4 %. Mais vous risquez de devoir attendre avant d'en profiter. Voici pourquoi…

Source : iStock

Le Sénat a récemment mis en place une série de mesures afin de lutter contre l’inflation. En effet, les mesures pour le pouvoir d’achat des Français ont fait l’objet d’un vote réussi. Toutefois, elles risquent de ne voir le jour que plus tard dans l’année. Et ce, précisément pour les virements de la CAF, concernant les prestations sociales.

Des mesures pour le pouvoir d’achat

Voilà qui semble fait. Mercredi, le Parlement a définitivement voté une série de mesures en faveur du pouvoir d’achat. Parmi elles, la hausse de 4 % de diverses aides telles que le RSA, la prime d’activité, la prime de naissance, les allocations familiales, ou encore l’allocation aux adultes handicapés. Cette augmentation doit intervenir rétroactivement à partir du 1er juillet. Il ne fait aucun doute que les paiements se font tous les cinq du mois. Toutefois, la caisse d’allocations familiales peut repousser cette date. Pour la simple raison que le cinquième du mois peut par exemple correspondre à un week-end ou à un jour férié. Dans ce cas, la CAF repousse la date à la veille ou à l’avant-veille du jour non ouvrable.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Média Pi (@mediapi)

Mais pour cela, il reste à promulguer la loi, ce qui devrait se produire dans les jours à venir. À ce moment-là, les prestations pourront faire l’objet d’une augmentation. En pratique, il faudra sans doute attendre un mois avant de pouvoir bénéficier de cette augmentation exceptionnelle de 4 %. Il semblerait étonnant que le versement revalorisé se fasse avant le 5 septembre alors.

Un virement de la CAF le 5 août

La CAF doit effectuer le virement des prestations du mois de juillet ce vendredi 5 août. Cependant, la loi qui encadre l’augmentation des prestations sociales vient tout juste de passer. Alors la revalorisation risque de ne pas avoir lieu tout de suite.

Dans une interview accordée à MoneyVox, la Caisse nationale d’allocations familiales (CNAF) a tout simplement rappelé aux allocataires un message très important. En effet, « toutes les informations sur les montants et dates de mise en œuvre seront communiquées sur le site caf.fr, dès que possible ». Ce message de la CAF reste applicable pour la majorité des problèmes.

Un retard à rattraper par la CAF en septembre

Dans tous les cas, inutile de paniquer, vous pourrez bénéficier de l’augmentation de 4 % avec un effet rétroactif au 1er juillet. La CAF précise alors : « Si vous êtes concernés par cette augmentation, elle vous sera versée automatiquement. Vous n’aurez aucune démarche à réaliser ». Ce coup de pouce pourrait se faire lors du transfert qui aura lieu ce lundi 5 septembre pour les prestations du mois d’août. La CAF peut décider, tout de même, d’effectuer un virement complémentaire en août. Et ce dernier, correspondant à l’augmentation de 4 % envisagée pour les prestations du mois de juillet.

Voilà ce que la CAF vient de révéler à ses bénéficiaires de l’allocation de rentrée scolaire. L’allocation versée depuis le 2 août à Mayotte et à La Réunion doit faire son apparition le 16 août. Et ce, pour les bénéficiaires de métropole, des Antilles et de Guyane. La CAF explique donc les prestations à venir. « La revalorisation de 4 %, annoncée par le gouvernement, sera payée automatiquement à tous les bénéficiaires lors d’un deuxième versement quelques jours plus tard. Par exemple, une famille de métropole avec un enfant de 7 ans, touchera 376,98 euros d’allocation de rentrée le 16 août. Puis 15,07 euros (montant de la revalorisation de 4 %) quelques jours plus tard ».