La baguette de pain à moins de 0,90 € c’est fini : voici la somme qu’il faudra désormais débourser !

La baguette de pain est elle aussi victime de l’inflation et de la montée des prix. Voici à quels prix vous risquez de la retrouver très bientôt.

Source : iStock

En effet, cela fait déjà de bien longs mois que l’inflation fait de gros dégâts. Tous les prix augmentent, aucun secteur n’est épargné. Si l’alimentation a pris un sacré coup, cela ne s’arrête pas à elle. En effet, que ce soit les carburant, les courses, les énergies et désormais la baguette de pain. Aucun produit ne semble afficher le prix “d’avant”. On vous raconte tout sur le prix de la fameuse baguette de pain. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 🍰 Stéphi 🍜 (@tastyy_yummy)

Une baguette à moins d’un euro

Vous aussi, vous êtes familiarisé toute votre enfance à des baguettes de pain ne valant pas un euro voir même que quelques francs. Eh bien ranger ce souvenir avec les autres lointains, car vous risquez de ne plus jamais voir de baguette à moins d’un euro. C’est la triste réalité d’un monde où l’inflation est la reine. En effet, l’inflation fait de gros dégâts sur le quotidien. Alors que des travailleurs pensent même à arrêter de travailler tant le trajet en essence coûte cher, et bien, c’est désormais un autre gros problèmes qui se présentent. La montée du prix d’une bonne baguette de pain

Mais malheureusement la baguette n’est pas la seule à nous faire faire les gros yeux au moment de payer. Que ce soit les pâtes, le riz, la moutarde quand on entrouvre, tout est cher. Bien plus que “avant”. D’ailleurs, d’après les chiffres de l’Insee, c’est tout de même une hausse de 4,5 % qu’essuient les baguettes de pain. Un chiffre qui fait passer la baguette de 89 centimes à 93 centimes. Bien sûr, cela dépend d’où vous vous rendez. Il y a depuis longtemps déjà des baguettes à des prix dépassant les un euro. 

Les raisons de l’augmentation

Non ce n’est pas pour faire comme les autres que les boulangers montent les prix. En effet, eux aussi sont victimes de l’inflation et malheureusement cela se répercute sur les prix de leur produit. Tout comme pour les cahiers scolaires qui doivent augmenter les prix à cause de la pâte à papier qui, elle aussi, augmente. Eh bien ici, c’est le même cas.

En effet, faire une baguette de pain coûte désormais bien plus cher qu’avant. Alors pour rester rentable les commerçants n’ont pas d’autres choix que d’augmenter le prix de leurs produits. Ainsi, entre mars et mai, le prix du blé a augmenté de moitié. Et de plus, faire du pain cela coûte en ressource notamment en électricité, en eau, et pour cela, il faut des ressources. Tous ces petits coûts supplémentaires se répercutent donc au plus bas, sur les consommateurs

L’évolution des prix

En comparaison avec les chiffres de l’inflation, la baguette de pain ne s’en sort pas trop mal. En effet, des produits ont vu leurs prix s’envoler à des sommes exorbitantes. Dominique Anract, le président de la confédération nationale de la boulangerie pâtisserie Française, déclare auprès de BFMTV que “S’il fallait que l’on répercute les augmentations sur les prix, il y aurait des augmentations de 30 % (soit une baguette à 1,20 €). Tous les postes ont augmenté : les matières premières, l’énergie et les emballages. Finalement, c’est une augmentation tout à fait raisonnable”. 

Pourtant, on pourrait espérer une baisse des prix si jamais le blé redevenait abondant et donc que son prix chute. Néanmoins, il faut garder en tête que les énergies, elles, ne semblent pas prêtes à baisser. Ainsi, il y a peu de chances que le prix de la baguette de pain baisse à nouveau