Retraite : voici le prix d’une place en EHPAD ou en maison de retraite !

Vivre dans une maison de retraite ou un EHPAD nécessite un certain nombre de frais. Découvrez combien cela pourrait vous coûter.

Source : iStock

Il n’est pas toujours évident pour tout le monde de faire la différence entre un EHPAD et une maison de retraite. La rédaction vous consacre donc cet article pour vous expliquer tout cela. On va également vous révéler la somme que vous devez payer pour l’hébergement dans ce genre d’établissement.

EHPAD ou maison de retraite ?

Certaines personnes souhaitent placer leurs aînés dans un centre lorsqu’ils arrivent à un certain âge. Cela permettra aux personnes âgées de se sentir moins seules et d’être mieux prises en charge. Il est donc important de savoir qu’il existe deux sortes d’hébergement pour ce genre de situation. Il y a la maison de retraite qu’on appelle aussi EHPA ainsi que l’EHPAD.

Pour ce qui est de la maison de retraite ou EHPA, il s’agit d’un établissement destiné aux personnes âgées ayant une certaine autonomie. Le plus souvent, ces adultes y viennent habiter dans le but de ne plus se sentir seuls. En effet, les maisons de retraite organisent régulièrement des animations pour le plus grand bien de nos seniors. Il est nécessaire de leur organiser de multiples activités pour tuer le temps.

Personnes à la retraite
© Pixabay

Pour le cas des EHPAD, il faut d’abord noter que cet acronyme signifie : Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. Ainsi, comme leur nom le laisse entendre, il s’agit de structures destinées aux personnes âgées ayant besoin d’assistance.

Le niveau d’autonomie varie d’une personne à l’autre. Le groupe iso-ressources ou le « GIR » a pour objectif d’évaluer tout cela. Ce dernier contient six niveaux, qui va à partir de GIR 1 qui est le niveau de perte d’autonomie le plus fort et le GIR 6, le plus faible.

Départ à la retraite : combien doit-on payer ?

Pour intégrer une maison de retraite ou un EHPAD, on doit bien évidemment payer des frais. Puisque les résidents des EHPA sont encore autonomes, les maisons de retraite vous enverront des factures moins salées que celles des EHPAD. Ceci dit, les prix pratiqués dans l’Hexagone sont compris dans un éventail assez large.

Elles peuvent, en effet, aller de 300 à 3000 euros. Cela dépend des services, des prestations ainsi que du lieu où se trouve l’établissement. Bien évidemment, ce sont les maisons de retraite situées à Paris qui affichent les prix les plus élevés.

Voici les postes qui décomposent les tarifs :

  • D’abord les frais de prestations hôtelières. Cela inclut la chambre du résident, le repas ou encore le chauffage et la maintenance.
  • Ensuite, il y a aussi les frais de gestions administratives. Cela concerne les documents de la famille du résident, les prestations comptables, etc.
  • Enfin, on trouve également les frais de blanchissage ainsi que les frais des animations.
Seniors à la retraite
© Pixabay

Dans un EHPAD, les résidents manquent d’autonomie. Des assistants doivent donc les accompagner toute la journée. Les personnels de ce type d’établissement sont composés de médecins, d’infirmiers, des AMP ou encore des agents hospitaliers. Par conséquent, les prix sont largement plus élevés que ceux des maisons de retraite classiques. Ils oscillent entre 1500 et 6000 € par mois.

Notons que le tarif dépend également du niveau d’autonomie de la personne âgée. Pour un résident GIR 5-6, il va à 5,53 € par jour. Pour un résident GIR 1-2, le prix est de 20,51 € par jour.

Qu’en est-il des aides financières ?

Pour information, les personnes âgées vivant dans une maison de retraite médicalisée peuvent obtenir des aides financières. L’APA ou Allocation personnalisée d’autonomie en est la principale. Cette aide permet de couvrir partiellement le tarif dépendance en EHPAD et de financer une aide humaine et technique pour renforcer le maintien à domicile.

Les résidents GIR 1 jusqu’à 4 âgées de 60 ans et plus peuvent bénéficier de L’APA. On doit être muni d’attestation d’une résidence stable et régulière en France pour l’obtenir. Il est aussi important de savoir que la somme de l’APA est calculée selon trois éléments :

  • Le niveau d’autonomie de l’individu.
  • Le tarif dépend de l’EHPAD.
  • Ainsi que les ressources du résident.

À noter que l’APA peut être directement demandée auprès du secrétariat de la maison de retraite au service d’aide du Conseil général. Il est aussi possible de s’adresser auprès du Conseil départemental ainsi que le CCAS. Sinon, les personnes habitant dans les maisons de retraite peuvent également bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elles peuvent aussi obtenir de l’aide au logement.

Pour le cas des seniors ayant une totale autonomie, ils peuvent bénéficier des caisses de retraite. Cela leur permettra d’obtenir une contribution. Le montant dépend notamment du statut du bénéficiaire (commerçant, profession libérale, agent contractuel de la fonction publique, fonctionnaire, salarié, etc.)