Rappel massif en France : ces gâteaux vendus partout en France ne doivent pas être consommés !

Rappel Conso a tiré la sonnette d’alarme sur ces gâteaux. Vous ne devez surtout pas manger ces quatre-quarts et ces barres marbrées.

Source : Capture Instagram

Le gouvernement a mis en place le site Rappel Conso pour alerter les consommateurs sur un produit. Cette alerte préserve les Français d’une possible intoxication alimentaire due à la consommation de gâteaux. Depuis sa mise en place, les enseignes ont le devoir de déclarer leur rappel produit sur le site.

Mercredi 3 août 2022, Leclerc a mis à jour la liste des produits rappelés. Parmi les produits cités se trouvent des gâteaux de la marque P’tit deli. Ces produits vendus dans les magasins Leclerc sont rappelés en raison de la présence de corps étrangers métalliques.

Voici les gâteaux concernés

Leclerc prévient ses clients sur les quatre-quarts et des barres marbrées de la marque P’tit deli. Selon les informations recueillies sur Rappel Conso, cela concerne la série des gâteaux vendus entre le 17 juin et le 3 août 2022. Il s’agit des quatre-quarts, 250 g, 500 g et 800 g et des barres marbrées 500 g.

Voici les quatre références des produits qu’il faut vérifier au cas où un client en posséderait chez lui :

  • Code GTIN 3564700019481 du lot avec la date de durabilité minimale entre le 15/08/2022 et le 12/09/2022
  • Code GTIN 3564700793770 du lot avec la date de durabilité minimale entre le 15/08/2022 et le 12/09/2022
  • Code GTIN 3564700019474 du lot avec la date de durabilité minimale entre le 15/08/2022 et le 12/09/2022
  • Code GTIN 3564700487464 du lot avec la date de durabilité minimale entre le 15/08/2022 et le 12/09/2022

Pourquoi ne pas consommer ces gâteaux ?

Leclerc demande aux clients de ne surtout pas les consommer. Cela est dû à la présence de corps étrangers métalliques dans ces gâteaux. Rappel Conso explique que l’ingestion de ces aliments peut provoquer des blessures dans la bouche ou dans le système digestif. Et pour cause, les corps étrangers peuvent être tranchants.

Parfois, il se peut aussi que le corps étranger soit du verre, du papier, du plastique ou du textile. Ils peuvent tous provoquer des effets indésirables comme l’étouffement. Pour éviter un tel incident, il vaut mieux ne pas en consommer.

Leclerc conseille à ses clients qui ont déjà acheté ces produits de les rapporter au point de vente. Et ce, avant le lundi 3 octobre 2022. Il sera alors possible d’obtenir un remboursement. Les clients peuvent aussi contacter le service consommateur au 08 00 86 52 86.

Un autre produit vendu chez Leclerc est sujet à un rappel produit

La marque La Naucelloise alerte sur un produit vendu dans le magasin Leclerc Villefranche-de-Rouergue. Les TRIPOUS 2 PIÈCES 230 GRS commercialisées dans de nombreux magasins aurait un défaut sur les sertis. Ce défaut d’étanchéité peut risquer une contamination microbiologique. Par précaution, la marque La Naucelloise prévient donc les consommateurs de ne plus les manger.

Rayon jambon
© Capture Instagram

Voici la série de la viande en conserve Tripous deux-pièces listée sur Rappel Conso. Le site indique que les produits suivants sont « susceptibles de présenter un danger pour la santé des consommateurs » :

  • Les lots Tripous 1/3 230 grs — AF 172 du code GTIN 3352180000040 avec la date limite de consommation fixée au 21 juin 2026
  • Les lots Tripous 1/3 230 grs — AF 186 du code GTIN 3352180000040 avec la date limite de consommation fixée au 5 juillet 2026

Les clients peuvent les rendre dans les magasins pour obtenir un échange. Pour plus d’informations, ils peuvent contacter le numéro de contact 05 65 29 20 20. La procédure de rappel du Tripous Naucelloise 230 grs se termine le 22 août prochain.

Où peut-on trouver la liste des autres produits rappelés ?

Pour se tenir au courant des produits rappelés, les consommateurs peuvent se rendre sur le site de RappelConso. Les informations sur le site sont régulièrement mises à jour à chaque nouveau produit que les enseignes publient. Il est possible de se tenir au courant en s’abonnant au compte Twitter @RappelConso. Les consommateurs peuvent aussi vérifier les rappels produits sur les sites Internet des enseignes.

Depuis la création du site Rappel Conso, le site a enregistré plus de 5 000 procédures de rappel de produits alimentaires. Cela équivaut à 300 produits en moyenne chaque mois. En effet, les enseignes sont obligées de déclarer les rappels produits. Il existe un risque de sanctions pour qui manque d’alerter ses clients. Selon la loi, l’enseigne peut risquer de payer une amende de 1 500 euros.

Les professionnels publient le rappel de tous les produits destinés au grand public sur le site. Seuls les médicaments ne s’y trouvent pas. Ces derniers se trouvent à l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).