Elle se marie avec Marcel pour son argent, il prépare un plan effroyable pour se venger !

Cette femme a voulu s’enrichir facilement en se mariant avec un vieux riche, mais les choses ont tourné mal pour elle. Découvrez l’histoire.

Source : Capture Instagram

Qu’est-ce que l’être humain ne fera pas pour devenir riche ? L’argent est tellement important dans la vie des mortels que la plupart sont prêts à tout pour en avoir. C’est le cas de Sandrine Devillard. Elle s’est mariée avec un vieil ermite dans l’unique but d’accaparer ses biens. Cependant, elle ne se doutait pas que le vieil homme avait déjà tout prévu. Lisez l’article pour en savoir plus sur la fameuse histoire.

Un coup de foudre dès la première rencontre

Le vieil homme en question s’appelait Marcel Amphoux. Il habitait dans son village natal de Puy-Saint-Pierre. Il vit dans une petite cabane, sans électricité ni eau courante, un véritable ermite. Le vieil homme âgé de 67 ans vivait tranquillement dans sa maison.

Il vivait tout seul, car ses précédentes relations amoureuses avaient toutes échoué. D’ailleurs, il ne croyait plus à l’amour jusqu’à ce qu’il fasse la rencontre d’une Parisienne.

Un vieil homme qui épouse une jeune femme
© Facebook

Beaucoup d’entre nous pensent que le coup de foudre n’existe pas, mais ce n’est pas le cas. La preuve ? Marcel Amphoux a tout de suite été amoureux de Sandrine. Et ce, dès le premier jour où ils se sont rencontrés. De toute façon, comment ne pas l’être ?

Sandrine était une femme gâtée par la nature. À l’âge de 42 ans, elle avait toujours un corps de jeune fille. Elle était, non seulement, belle, mais elle a été également célibataire et agente immobilière. Contre toute attente, la jeune femme aurait aussi éprouvé une affection envers le vieil ermite.

Ce qui est très bizarre pour une jolie femme comme elle. Ils se sont donc mis ensemble. Toutefois, leur relation a été mal vue par les proches de Marcel. Il est évident qu’à cause de leur grande différence d’âge, les gens ont tout de suite pensé que Sandrine ne sortait avec lui que par intérêt. Puisque malgré l’apparence de clodo de Marcel, il détenait plusieurs terrains et logements dans les Alpes.

Très vite, ils se sont mariés

Les personnes ont donc pensé que la seule chose qui a attiré la femme à Marcel était uniquement ses biens matériels. Cela dit, Marcel ne s’est pas rendu compte de cela. Comme on le sait tous, lorsqu’on est amoureux, on perd un peu notre faculté de raisonner. C’est vraiment ce qui s’est passé avec Marcel, car le vieil homme a même décidé de se marier avec la Parisienne.

Très surpris par cette annonce, les habitants de Puy-Saint-Pierre ont tout fait pour avertir leur voisin. Lors de son mariage, un de ses proches lui a même demandé de ne pas signer. Il lui a prévenu que la Parisienne allait l’arnaquer, mais il ne l’a pas écouté.

Un vieil homme qui épouse une jeune femme
© FAcebook

De son côté, Sandrine, consciente de tout ce qui se dit sur leur relation, a fait un discours. Elle avait expliqué que ce n’était pas par intérêt qu’elle sortait avec Marcel. Elle a souligné qu’elle était très amoureuse de lui, et qu’à Paris, elle possédait déjà ses propres biens.

Le vieil homme est mort, mais…

Sa belle parole était mise en doute, car après leur mariage, elle a décidé de retourner à Paris. Laissant son époux tout seul dans le village, elle lui rendait visite que très rarement. Chose qui est très étrange pour quelqu’un qui est vraiment amoureux.

D’ailleurs, les choses tournaient mal, parce qu’un an après avoir noué le nœud, Marcel est décédé. Il a été victime d’un grave accident. Les villageois ont tout de suite pensé que Sandrine avait quelque chose à voir avec cet accident. Ce que la Parisienne a fortement démenti, car les informations ont révélé que c’était à cause de la météo.

Maintenant que Marcel est décédé, Sandrine a estimé qu’elle était la seule qui allait hériter les millions d’euros. Elle n’a pas attendu longtemps pour déloger les locataires qui occupaient la résidence de son défunt mari.

Toutefois, celle qui s’attendait à devenir millionnaire a eu le choc de sa vie lorsqu’elle a appris que l’agriculteur l’avait déshéritée. En fin de compte, Marcel n’était pas si naïf. Voilà la preuve qu’il a toujours écouté ses voisins.

Il a d’ailleurs légué tous ses biens aux locataires qui vivaient dans son ancienne maison. Qui aurait cru que Sandrine, qui espérait s’enrichir en bernant l’agriculteur, a fini par être bernée par ce dernier.