« Je te mets un coup de boule » : un PDG menacé par son employé dans Patron Incognito !

Dans l’épisode du 1er août 2022 de Patron Incognito, un PDG déguisé en apprenti a reçu une réprimande de la part d’un employé de l’entreprise…

Source : Capture M6

Ce lundi 1er août 2022, M6 a mis à l’antenne un nouvel épisode de Patron Incognito. Un numéro qui présentait deux PDG, une première dans l’histoire de l’émission ! À la tête de la chaîne de yaourts glacés, Yogurt Factory, depuis 2011, se trouvent les fondateurs Emmanuel Tedesco et Ouriel Hodara. Ils ont alors décidé de se déguiser pour intégrer trois de leurs établissements.

Le concept de Patron Incognito

Sous le couvert d’un documentaire sur un chômeur à la recherche d’un travail pour se remettre sur le marché du travail, un patron se déguise. Puis, sous prétexte d’un reportage filmé, il réalise des formations de courte durée à différents postes de l’entreprise qu’il dirige. Le patron en question change à chaque épisode et les employés ne connaissent souvent pas la tête de leurs chefs. Les employés ne sont donc pas au courant qu’ils font partie du tournage de Patron Incognito. 

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Zoom des Médias (@zoom_des_medias)

Le patron justifie sa participation au programme Patron Incognito, par son souhait d’améliorer son entreprise. Et il le fait en observant les choses de l’intérieur. Ce, évitant l’effet Hawthorne. Un effet qui arrive lorsqu’une personne sait qu’elle est observée par une personne plus hautement classée. Ou encore, si quelqu’un sait qu’il se fait filmer, alors il y a plus de chance qu’il se fasse remarquer. 

Brian, un employé sur Patron Incognito

Cette immersion a commencé avec Ouriel Hodara qui a incarné le rôle du stagiaire dans une franchise du groupe lors de l’émission Patron Incognito. Cet établissement se trouve à Soulac-sur-Mer. Ainsi, le patron trentenaire a fait la connaissance de la responsable, Véronique, et de son fils Brian, 24 ans, au caractère très prononcé…

En effet, au moment où sa mère l’avertit « qu’une famille s’est barrée sans payer », la réaction de Brian en dit long. En effet, sa réaction rapide et violente interpelle le patron déguisé. Le jeune homme, fou de rage, a immédiatement commencé à les parcourir les rues, sous les yeux abasourdis du fondateur. 

Il a alors crié : « Je peux disjoncter (…) Il y a des branlées qui se perdent ». En effet, après son retour dans la boutique, Brian n’était pas des plus joyeux. Un événement captivant pour les téléspectateurs de Patron Incognito. Une attitude qui fait penser au dernier coup de gueule de Philippe Etchebest dans Cauchemar en cuisine.

Brian recadre violemment son patron, sans se douter de son identité

Plus tard dans l’expérience de Patron incognito, David alias l’apprenti en devenir a pris la commande d’un client. Il a alors déclaré : « Chocolat noir ? Excellent choix, il faut se laisser aller ». Un propos qui a fortement mécontenté son entraîneur, Brian. C’est alors que ce dernier n’a pas manqué de le lui faire savoir d’une façon un peu trop… violente !

Brian a alors remonté les bretelles de son patron déguisé en stagiaire. « Euh David, moi, tu me dis, allez, il faut se laisser aller, moi, je fais le tour et je te mets un coup de boule… Ah oui oui oui, ça peut être mal interprété, je te le dis ». Une réprimande qui a contrarié le fondateur et Patron Incognito, Ouriel Hodara. En effet, il a alors eu du mal à comprendre la réaction de son franchisé. Pourtant, un tel commentaire déplacé n’a pas sa place dans le monde du travail. 

De toute évidence, il semble plus que probable que Brian ait des problèmes de colère et qu’il ne puisse pas trop contrôler ses émotions dans un environnement stressant. Cependant, le patron dans Patron Incognito avait une raison valable de ne pas aimer la manière dont on lui a adressé la parole. Pas parce qu’il dirige l’entreprise et qu’on lui doit le respect. Mais surtout parce qu’il se déguisait en apprenti et qu’on ne doit pas leur parler de cette manière. Les nouveaux employés ont droit à une certaine indulgence et, plus précisément, ils doivent recevoir une formation adéquate.