Moustiques : 5 conseils magiques pour apaiser les piqûres et démangeaisons !

Chaque été, les moustiques sont à la fête. Quand ils nous piquent, ils laissent derrière leur passage un bouton parfois très dérangeant.

Source : iStock

Si l’été est la saison des barbecues, des vacances, des journées à la plage et du repos, c’est aussi la saison des moustiques. Ces petits insectes peuvent rendre nos soirées et nos nuits insupportables. Pourquoi ? Car ils raffolent de notre sang. Mais une fois qu’ils nous ont piqué, notre peau réagit avec un bouton plus ou moins gros, mais généralement très dérangeant, qui nous gratte. Il existe quelques solutions pour moins souffrir des boutons de moustiques.

Les moustiques tigres sont massivement présents en France

D’ordinaire, les moustiques ne sont pas dangereux. Ils sont extrêmement agaçants, certes, mais pas méchants. En revanche, les moustiques tigres, eux, sont bien plus problématiques. Totalement absents sur le territoire français il y a encore quelques années, ils sont maintenant presque partout. 

Son absence des années précédentes n’a rien d’anormal. Le moustique tigre vient de loin. En effet, il est originaire des forêts tropicales d’Asie du Sud-Est. Ce climat, il ne le retrouve pas en France. Mais il a réussi à s’adapter à d’autres environnements. Désormais, il vit parfaitement en ville. Il pond ses œufs dans la multitude de récipients qui s’offrent à lui. Les villes du sud, notamment, font de la prévention chaque année, en demandant aux habitants de vider les objets extérieurs susceptibles de recueillir de l’eau stagnante.

Aujourd’hui, on retrouve ce type caractéristique de moustique dans plus de cent pays, sur les cinq continents. En France, il est implanté de 67 départements. Si le moustique préoccupe les autorités, c’est que contrairement à nos moustiques bien français habituels, le moustique-tigre peut transmettre des virus à l’être humain : celui de la dengue, du chikungunya ou encore le virus Zika. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laurent Hesemans (@laurent_nam)

Comment soulager les piqûres ?

Vous avez été piqué et vous voulez apaiser les démangeaisons ? Plusieurs solutions naturelles existent pour cela. Une des plus connues est celle consistant à appliquer sur le bouton du vinaigre de cidre. Il calme la démangeaison grâce à ses propriétés antiseptiques. Vous êtes soigné plus vite grâce à lui. À noter que ce vinaigre est plus doux que le vinaigre classique. Toujours dans la cuisine, n’hésitez pas à ouvrir le congélateur pour y récupérer un glaçon. On les utilise généralement en cas d’hématomes pour calmer la couleur. Sur un bouton, ils sont aussi très efficaces. Ils permettent de faire dégonfler la zone en question.

Les amateurs d’huiles essentielles le savent, ces dernières ont de véritables vertus très intéressantes. Elles ont des propriétés apaisantes. Dans le cas de la piqûre de moustique, on conseille l’huile essentielle d’eucalyptus et l’huile essentielle de menthe poivrée. Mettez quelques gouttes sur un mouchoir ou un tissu propre. Appliquez ensuite le mouchoir sur la zone.

Grâce à ces astuces naturelles, vous mettez toutes les chances de votre côté pour souffrir le moins possible des piqûres de moustiques, sans doute inévitables, comme chaque été.

Les moustiques sont-ils de plus en plus nombreux ?

Vous l’avez sûrement remarqué, les moustiques sont arrivés très tôt cette année. Et pour cause. La France a connu un épisode de fortes chaleurs inédites, dès le mois de juin. Cela n’est pas sans conséquence, évidemment. C’est d’ailleurs ce qu’indique Stéphane Robert, le président de Vigilance Moustique. Il nous alerte, au micro d’Europe 1, sur les conséquences de l’arrivée soudaine de fortes températures.

« Une vague de chaleur, ça entraîne immédiatement un phénomène de démultiplication et de la prolifération. On dit normalement qu’un moustique-tigre met dix jours à se transformer de larve en moustique adulte s’il fait 23 °C le jour et 15 °C la nuit. Mais là quand il fait 30 degrés le jour, c’est plus dix jours, c’est six/sept jours ! Ça va beaucoup plus vite« .

Sachez que les moustiques tigres, notamment, ne voyagent pas beaucoup. Si vous en avez chez vous, alors il y a de fortes chances que les larves se trouvent dans votre jardin. Pensez donc à vérifier régulièrement qu’il n’y a pas d’eau stagnante dans lesquelles les moustiques peuvent pondre facilement leur larve. Et restez à proximité de votre vinaigre ou de glaçons pour soulager rapidement la démangeaison et les possibles douleurs que vous pouvez avoir.