Inflation : découvrez les augmentations de salaires prévues pour 2022 et 2023 !

Face à l’inflation, les salaires des Français devraient augmenter. On parle d’une augmentation moyenne de 3,1 % en 2022 et de 3,3 % en 2023.

Source : iStock

En France comme dans toute l’Europe, l’inflation fait des siennes. Elle impacte le pouvoir d’achat de la majorité d’entre nous. C’est pour cette raison que les entreprises devraient procéder prochainement à une augmentation des salaires. D’ailleurs, une enquête menée par WTW annonce une augmentation moyenne de 3,1 % pour cette année. Elle s’élèvera à 3,3 % en 2023.

Les entreprises revoient leurs politiques de rémunération

La situation est inquiétante. L’inflation ne cesse de prendre de l’ampleur depuis le début de cette année 2022. De ce fait, bon nombre de nos compatriotes sont obligés de se serrer la ceinture. Cependant, une bonne nouvelle vient de tomber.

En effet, les entreprises devraient revoir leurs politiques de rémunération. La société de courtage d’assurance WTW a mené une enquête à propos des politiques de rémunération de ces entreprises. D’après cette enquête, 35 % de ces entreprises pensent à hausser leur budget salarial annuel.

L’enquête révèle aussi que 34 % d’entre elles veulent mettre l’accent sur les éléments non financiers de la rémunération. Et 30 % prévoient des budgets supplémentaires pour des augmentations selon les besoins.

Une augmentation pour des groupes de salariés

L’enquête a également révélé d’autres éléments intéressants. 23 % des entreprises tricolores prévoient une augmentation pour des groupes de salariés. Parmi ces 23 %, certaines ont déjà procédé à l’augmentation. L’augmentation en question vise des salariés à fort risque de rétention.

Néanmoins, elle cible aussi ceux avec des compétences rares ou critiques. 59 % des organisations, soit 6 sur 10, veulent étudier le cas des moins bien rémunérés. 21 % d’entre elles prévoient d’ajuster les grilles salariales. Seulement 9 % de ces organisations pensent à mettre en place un second cycle d’augmentations des salaires.

Une revalorisation de 3,1 % en moyenne en 2022

Khalil Ait-Mouloud, directeur d’enquête de rémunération chez WTW, s’est exprimé sur BFM Business. Selon lui, c’est pour compenser la baisse de pouvoir d’achat que les entreprises pensent à « des augmentations collectives ».

En tout cas, c’est l’objectif. En effet, l’inflation peut atteindre 5,5 % d’ici à la fin de l’année 2022. Le directeur a également évoqué « d’autres mesures collectives comme la prime de pouvoir d’achat ». Cela dit, il s’agit d’une hausse de 3,1 % en moyenne pour cette année 2022. À rappeler qu’en 2021, elle était de 2,3 % selon WTW.

Ce dernier parle « d’un budget significativement haut par rapport à la pratique de ces dix dernières années. » Un budget qui permettra aux entreprises « de rester compétitives pour attirer les meilleurs talents ».

Des revalorisations importantes des salaires en 2023

Les revalorisations seront encore plus importantes en 2023. En effet, elle sera de 3,3 % en moyenne. Voici à quoi cela ressemblera :

  • Pour les cadres et les managers : +3,1 % en 2022 et +3,3 % en 2023
  • Pour les techniciens et employés : +3 % en 2022 et +3,3 % en 2023
  • Pour les dirigeants : +2,8 % en 2022 et +3,2 % en 2023
  • Pour les ouvriers : +2,8 % en 2022 et +3 % en 2023

Ce classement montre que les cadres et les managers auront des revalorisations plus importantes. Les revalorisations diffèrent d’un poste à un autre. Ainsi, les techniciens et les employés sont en deuxième position. En troisième position se trouvent les dirigeants et en quatrième position les ouvriers.

Des revalorisations différentes d’un pays européen à un autre

Comme dit plus haut, il n’y a pas que la France qui fait face à l’inflation. D’autres pays européens aussi ont leur compte. Cependant, dans l’Hexagone, cette inflation est moins importante par rapport à d’autres pays développés. Par conséquent, les augmentations des salaires s’effectuent selon le niveau de l’inflation.

Il est donc évident qu’en France, les revalorisations salariales diffèrent de celles des autres pays. En d’autres mots, elles y sont moins importantes que dans d’autres pays d’Europe. En effet, dans les 15 plus grandes économies d’Europe, les entreprises pensent à revaloriser les salaires de 4,9 % en moyenne. Ces augmentations sont prévues pour 2022 et 2023 alors qu’en 2021, elles étaient à moins 0,9 point d’écart.

Les salariés du Royaume-Uni devraient ainsi voir leurs salaires augmenter de 4 % en 2022. En Allemagne, les salaires devraient être revalorisés de 3,8 %. En Espagne par contre, les revalorisations seront de 3,6 %. Les États-Unis aussi prévoient une augmentation des salaires. Elle sera en moyenne de 4 % en 2022 et en 2023 elle s’élèvera à 4,1 %.