Supermarché : ces 3 astuces méconnues pour payer vos courses moins cher !

Vous voulez faire des économies en faisant baisser le prix de vos paniers de courses ? Alors suivez nos conseils pour découvrir les astuces.

Source : iStock

Vous souffrez actuellement de l’inflation avec cette hausse de prix. Votre pouvoir d’achat est plus que jamais réduit. De quoi rendre chaque fin de mois difficile. Le moment où vous payez vos courses est redouté, plus que jamais. Pourtant, il est possible de faire quelques économies grâce à des astuces. On vous les explique toutes afin de vous défaire d’un poids.

Faites vos courses avec la carte de fidélité !

Vous auriez bien tort de vous priver des cartes de fidélité des différentes enseignes. D’abord, parce qu’elles sont gratuites. Ensuite, parce qu’elles proposent de nombreuses réductions et promotions inaccessibles pour ceux qui ne sont pas inscrits. A titre d’exemple, la carte de fidélité de Lidl est une application qui s’appelle Lidl Plus. Il vous suffit de la télécharger et de vous inscrire pour avoir accès aux nombreux bons de réduction. Tout l’été, l’enseigne propose 5% de réduction une fois dans le mois sur vos courses. Pour faire comme si l’inflation n’existait pas, en somme. 

Intermarché veut également aider les consommateurs. Depuis le mois de juillet, les détenteurs de la carte de fidélité ont droit à des réductions sur 1800 produits de la marque distributeur. 

« En raison du contexte inflationniste exceptionnel que nous connaissons, on évalue l’augmentation du budget de chaque consommateur français à 224 euros pour 2022. Il est de notre responsabilité, en tant que distributeur, d’accompagner et de soutenir nos clients dans cette période de bouleversements qui impactent fortement leurs porte-monnaie« , explique Vincent Bronsard, président d’Intermarché et de Netto, cité par LSA.

Faites vos courses… avec des applications ! 

Depuis quelques années se développent des applications qui luttent contre le gaspillage. Il est possible de faire ses courses ou d’acheter des plats tout faits (dans des restaurants, par exemple) à moindre coût. Cela permet aux vendeurs de ne pas jeter les produits qui ne sont pas vendus. Quant aux acheteurs, ils bénéficient d’une belle réduction. Pour les courses, vous ne savez pas par avance ce qui se trouve dans le panier acheté. Mais les économies sont au rendez-vous. Généralement, le panier coûte moins de cinq euros. Mais à l’intérieur, la valeur totale tourne généralement entre 20 et 30 euros. L’application Too Good To Go est sans doute la plus connue en la matière. 

L’utiliser régulièrement permet donc de faire de belles économies. Et si jamais vous avez des produits qui périment rapidement, rien de plus simple : mettez-les simplement au congélateur. D’ailleurs, pour faire des économies dans les magasins, choisissez les produits dont la date de péremption est proche. Les enseignes proposent des réductions, de l’ordre de 30% généralement. Une fois chez vous, mettez-les au congélateur. Sur le poisson ou la viande, les économies sont importantes. Cela vous permet de varier sans pour autant vous ruiner.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Diane (@promocourses)

L’inflation n’épargne personne

Du fait du contexte géopolitique actuel en Europe de l’Est et de la crise du covid, le monde entier est frappé par une forte inflation. La France est évidemment touchée, ce qui explique l’augmentation constante de votre panier de courses chaque semaine. Cette inflation, de l’ordre de 6% en France, touche tout le monde. Elle ne distingue pas les riches des pauvres. Les prix augmentent pour tout le monde. Mais la partie de la population la plus pauvre est évidemment plus concernée. Quand les fins de mois sont difficiles avant l’inflation, elles deviennent impossibles après.

En règle générale, deux familles sur trois se sont préparées à perdre en pouvoir d’achat dans les mois à venir, plus encore qu’aujourd’hui. Il faut dire que les médias ont largement parlé de cette inflation spectaculaire à venir. Pour autant, même en s’y préparant, il est difficile pour certains de joindre les deux bouts.

Les plus touchés par cette inflation sont notamment les familles monoparentales. Elles sont 78% à déclarer avoir vu fondre leur train de vie ces dernières semaines. Un constat fait également par trois ouvriers sur quatre, tandis que ce sont les jeunes actifs, ceux entre 25 et 34 ans, qui sont le plus bouleversés. Et certains cumulent ces trois profils. Elles comptent sur les aides de l’État pour passer cette période qui devrait continuer jusqu’à 2023.