14 enfants avec 14 pères différents : cette maman élue championne de la pension alimentaire !

Cette femme a eu un enfant avec chacun de ses 14 partenaires. Découvrez la vérité sur cette histoire insolite qui a choqué la Toile.

Source : iStock

Lorsque vous pensez avoir tout vu, Internet vous surprendra avec d’étranges histoires insolites. Le cas de cette femme est surprenant et triste à la fois. Elle a fait une entrée remarquable dans le Livre des Records. Et pour cause, la maman aurait eu ses 14 enfants avec 14 hommes différents.

Les internautes l’avaient blâmée pour avoir mis autant d’enfants au monde juste pour les pensions alimentaires. Elle était aussi beaucoup critiquée sur son mode de vie pour avoir eu 14 partenaires. Tous ces jugements se basent sur les faits qu’un article avait cités. Retour sur cette histoire mensongère qui a fait le buzz.

Une entrée remarquable dans le Livre des Records

Cette histoire est devenue célèbre lorsque le média World News Daily Report a partagé un « nouveau record ». Selon l’article, une femme prénommée Marie Leclerc avait battu le record de pensions alimentaires. Cette Parisienne serait la maman de 14 enfants venant de 14 géniteurs différents. Pour les élever, elle recevrait des pensions venant des 11 pères.

Il y a de quoi choquer les internautes. L’article a bien atteint son but puisque l’histoire est devenue virale. L’information a fait le tour des réseaux sociaux alors qu’il s’agit d’un canular du site. La dame citée dans l’article n’existe pas du tout. En effet, cette histoire est basée sur une fiction puisque rien de tout cela n’est vrai.

Lorsque le journal Le Monde a mené une enquête, ils ont découvert la vérité. L’image que le site avait utilisée comme illustration était une femme qui tenait son bébé dans ses bras. Cette femme existe réellement, mais ce n’est pas Marie Leclerc. Elle n’est même pas Française. C’est une Américaine qui s’appelle Karena Benett.

La photo est en effet une photo d’elle et de son bébé prise il y a quelques années. Le cliché était dans un article qui parlait du premier bébé né en 2015 dans l’hôpital de Milford aux États-Unis. Depuis la parution de l’article sur le faux record, la vie de la maman est devenue un véritable enfer.

La mère des enfants victime de harcèlements

Cette fake news a énormément impacté la vie de la famille sur le cliché. À cause de cette histoire, la maman a dû faire face à la colère de certains internautes. Ils ne connaissaient pas la vérité, mais ils ont qualifié la maman de « femme vénale ».

Karena Bennett après son accouchement
© Facebook/abc7chicago

La grand-mère de Karena Bennett s’est adressée à la presse en disant que ce qu’il se passe était « dégoûtant ». La presse a immédiatement cru à l’histoire du site web sans faire des recherches. Depuis que les internautes ont déversé leur haine sur la mère de famille, elle a dû traverser une « douloureuse épreuve ».

De passage dans lémission « Inside Edition », Karena Bennett a rétabli la vérité sur cette affaire. Elle a aussi dévoilé le vrai visage des internautes. Celle-ci a dû supporter les harcèlements avec les messages agressifs des internautes. Certains jugeaient son physique pour dire tout le mal d’elle. Parmi les commentaires, certains sont allés jusqu’à dire qu’elle mérite d’être « tuée ».

La triste histoire de Karena Bennett nous rappelle qu’il ne faut pas croire tout ce qu’on lit sur Internet. Les sites devraient vérifier leur source avant de partager des informations. Il faut aussi réfléchir à deux fois avant de harceler une personne sur Internet. Et ce, encore moins pour des raisons fondées sur de fausses informations.

L’article sur les 14 enfants nous rappelle l’histoire d’une autre mère de famille. En effet, une femme d’origine britannique, maman de 12 enfants, attend son 13e.

Cheryl Prudham et ses enfants
Source : mariefrance.fr

Une maman accro aux enfants

Cheryl Prudham est une maman britannique qui est enceinte de son 13e enfant. Ses 12 enfants sont issus de 3 pères différents. Récemment, elle a rencontré un jeune homme appelé Lee Ball. Ce dernier est le père de l’enfant qui grandit en elle.

Le couple s’occupe de tous ces enfants avec l’aide de l’État. Un gros coup de pouce qui s’élève à 47 000 euros par an. Avec l’arrivée de ce petit 13e, les parents pourront toucher pas moins de 834 euros. Ainsi, les parents pourront économiser près de 4 000 euros sur les impôts.

Questionnée sur la situation, la mère de famille affirme qu’elle ne trouve pas de mal à profiter des aides sociales.

« Ils ont été créés dans ce but » a-t-elle confié aux médias.

Quant aux nombres d’enfants, Cheryl Prudham ne semble pas vouloir s’arrêter là. La maman a confié qu’elle serait « accro aux bébés » et qu’elle en voudrait davantage.