Elle salue un policier tous les jours, il fouille sa maison et fait une folle découverte !

Habitué à voir une jeune fille le saluer tous les jours, le policier a décidé de vérifier sa maison et découvre une histoire inattendue.

Source : Istock

Il faut dire que le métier des forces de l’ordre réserve plein de surprises. Comme dans plusieurs films policiers qu’on a pu voir, la fin de l’histoire nous surprend toujours. Ce policier a vécu la même chose en voulant suivre son instinct à vouloir approcher une jeune fille. Il s’est retrouvé au milieu d’une histoire assez singulière.

La jeune fille et le policier

À cause de son aversion pour l’injustice, Sébastien a décidé de faire le métier de policier. Pour faire régner la paix, lui et son équipe font la patrouille tous les jours. En bon policier, Sébastien est très attentif sur tout ce qui se passe autour de lui. Ainsi, il a remarqué une fille qui fait un geste étrange sur la fenêtre d’une maison.

Non, ce n’était pas du tout Raiponce ! Il s’agissait d’une jeune fille lambda âgée d’environ de 18 ans qui le saluait tous les jours. Bien évidemment, saluer quelqu’un ne devrait pas être inhabituel. Le plus étrange, c’est qu’elle le salue à n’importe quelle heure de la journée. Même si elle l’a déjà fait, lorsqu’elle rencontre une nouvelle fois Sébastien, elle lève sa main et le salue encore une fois.

Le geste de la jeune fille a réveillé l’instinct d’enquêteur qui sommeillait en lui. Et ce, lorsqu’un jour, la jeune fille n’est plus apparue à la fenêtre.

Qui est la mystérieuse jeune fille ?

Plusieurs jours passaient, Sébastien n’a plus revu la fille à la fenêtre. Plusieurs hypothèses allaient et venaient dans sa tête. Peut-être que c’était le signe d’une séquestration ? Ou bien, peut-être que quelqu’un chez elle était en danger et que celle-ci voulait lancer une alerte ? Il n’arrivait pas à avoir les idées claires. Ainsi, il décide d’aller inspecter la vieille maison.

Lorsqu’il est arrivé devant la maison, il a frappé à la porte. C’était un vieil homme pas très chaleureux qui l’a accueilli. Il n’a pas répondu aux questions posées par Sébastien. L’agent de police a alors décidé d’inspecter la maison. Il est allé à l’étage vers la pièce où se tenait la jeune fille, mais ne trouvait rien.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Jinroh Rider (@jinrohrider)

Sébastien devait alors sortir de la maison alors qu’il n’avait rien trouvé qui puisse résoudre le puzzle dans sa tête. Décidé, il ne s’est pas arrêté là. D’ailleurs, l’apparence du vieil homme lui semblait pour le moins suspect. Arrivé dans son bureau, Sébastien a entamé une petite recherche sur la maison.

La police éclaircit l’affaire

En faisant sa recherche, Sébastien a découvert que la personne qui lui a ouvert la porte n’était pas le propriétaire de la maison. La demeure appartenait à un couple qui est déjà décédé. Selon la logique, la maison appartenait donc à leur enfant. Encore une fois, tout est encore flou concernant la jeune fille.

Toutefois, le représentant des forces de l’ordre a décidé de lâcher l’affaire. Il n’a pas assez de preuve tangible et tout n’était que des soupçons jusque-là. Il n’empêche que l’affaire ne le laisse pas dormir. Le policier continuait de se soucier de la jeune fille et regrettait de ne pas avoir agi dès le début.

Après plusieurs jours, Sébastien et un coéquipier passaient devant la maison. Le policier n’a pas su se tenir. Il a donc demandé à son collègue de frapper à la porte de la maison. Ils ont frappé plusieurs fois, mais personne n’a ouvert. Ils ont alors enfoncé la porte et ils ont directement menotté les deux personnes qu’ils ont vues.

Cette fois-ci, ce n’était plus le vieil homme qui était là, mais quelqu’un d’autre. Sébastien a couru vers la chambre de la jeune fille, et contre toute attente, elle était vide. Le policier est descendu vers son coéquipier, il a constaté que les deux personnes n’étaient plus menottées.

C’est là que les deux inconnus ont montré leurs insignes. En fait, ils étaient du FBI. Abasourdi, Sébastien ne comprenait rien. On lui a alors expliqué que la jeune fille et son père étaient sous un programme de protection des témoins. Les forces de l’ordre ont décidé de changer l’endroit où les garder, car la fille attirerait trop l’attention.