Elle touche 22 500 € d’allocations familiales par an, se plaint de sa vie « pas facile » et se fait dézinguer !

Caroline McCraken, cette mère célibataire de trois enfants dévoile dans un reportage le montant des aides qu’elle touche en ayant jamais travaillé. Son train de vie fait réagir des téléspectateurs furieux.

Source : Capture Facebook

Cette jeune maman est sans emploi depuis une décennie. Elle continue pourtant à toucher 22 500 euros par an. Elle avoue lors d’une interview à la télévision qu’elle a du mal à joindre les deux bouts malgré les aides qu’elle perçoit. Depuis ce jour, elle est la cible de plusieurs commentaires haineux d’internautes outrés par ses propos. Caroline McCraken regrette sa confession, mais c’est trop tard ! Son quotidien en est gravement affecté.

Une vie pas facile pour 22 500 euros d’allocations familiales par an

Caroline McCraken accepte de se confier lors d’un reportage sur Costa del Dole. Elle avoue qu’elle touche 22 500 euros d’allocations chaque année alors qu’elle ne travaille pas. Maman de trois enfants, elle bénéficie d’aides publiques depuis plus de dix ans.

Lorsqu’elle affirme en plus qu’elle est en difficulté malgré les aides perçues, elle s’attire les foudres des téléspectateurs. Cependant, l’affaire va devenir un calvaire pour cette mère de famille lorsque l’histoire arrive sur les réseaux sociaux.

Source : Facebook

Les messages haineux des internautes

Les internautes n’ont pas toléré cette femme qui se plaint de sa situation tandis qu’elle soutire de l’argent à l’Etat. Ces derniers reprochent à cette maman de trois enfants de profiter du système alors qu’elle ne fait aucun effort pour s’en sortir. Ils pointent l’ingratitude de cette dernière pendant qu’ils doivent travailler de nombreuses heures chaque jour pour survivre.

C’est le cas d’une internaute très contrariée qui dit :

« Mon mari et moi travaillons tous les deux, nous ne gagnons pas plus de 1 700 euros à nous deux. Il me faut un mois de travail pour gagner ce qu’on lui donne, 22 500 euros sans travailler ! »

La plupart d’entre eux clament cette injustice pendant que certains écrivent des commentaires haineux un peu partout.

« Avec un mois de salaire, je ne gagne pas autant » ou encore « Cherche un travail » fusent de partout.

Victime de harcèlement à cause de son témoignage

Depuis le passage de cette mère de famille à la télévision, sa vie est devenue extrêmement dure. Elle affronte des critiques et des insultes sur Internet chaque jour. Les internautes lui adressent des messages haineux incalculables. Elle a peur pour sa vie. En effet, les menaces se multiplient et deviennent plus précises.

Dans un moment particulièrement difficile, elle dit :

« Les gens peuvent me regarder à la télévision et penser : « Elle a la vie facile », mais ils ne savent pas grand-chose, je n’ai pas la vie facile. »

À cause de cela, Caroline McCracken s’est sentie obligée de fermer ses comptes sur les réseaux sociaux. Tout le quotidien de la jeune mère est bouleversé lors de cette expérience et est même tombée en dépression.

« Si j’avais su qu’on me traiterait de la sorte, je n’aurais jamais participé à ce reportage », déclare-t-elle au journal The Sun.

Source : Facebook

Depuis son passage à la télévision, le montant de ses allocations familiales a été revu et est en baisse. Elle paie trop cher juste pour être apparue à la télévision. Caroline a même perdu des proches au passage.

« Ils ont dit des choses odieuses à mon sujet. Cette émission m’a coûté plusieurs de mes amis et m’a exposé au ridicule. »

Deux versions différentes de la réalité

D’un côté, les internautes scandalisés soulignent l’injustice de cette situation. Pour beaucoup d’entre eux dont la vie est difficile, quelques-uns digèrent mal le fait qu’une personne puisse recevoir autant d’argent sans faire d’efforts.

De l’autre côté, la mère de famille justifie sa situation par rapport aux circonstances difficiles, ces derniers temps. Du fait du Covid-19 et d’autres passages à problème, la protection sociale devait être prévue pour certaines personnes. Caroline McCraken fait partie de cette catégorie d’individus.

Source : Facebook

Or, plusieurs personnes pensent que cette solidarité ne peut être aussi élevée. Pire encore, elle coûte beaucoup trop à la collectivité pour une personne qui ne lui donne rien en retour.

Bien entendu, tout le monde a sa propre opinion. Mais la jeune maman demande à ce que les jugements à son égard cessent. Malgré tout, elle soutient encore que sa vie n’est pas si facile.