Chèque énergie : Engie annonce une remise importante pour ces clients au profil particulier !

Avec l’inflation, toutes les entreprises essaient d’aider à leur façon.

Source : iStock

Depuis plusieurs mois déjà, l’inflation bouleverse les habitudes des Français. En effet, les prix des produits augmentent considérablement. Il en va de même pour les carburants, les produits en tout genre, bref la vie est devenue plus dure financièrement. Alors les entreprises et le gouvernement tentent d’aider les Français en offrant des remises ou aides. C’est le cas de Engie, on vous explique tout ici. 

Engie se fait du souci 

Les foyers les plus modestes sont la principale source d’inquiétude pour le gouvernement et les autres enseignes voulant aider. Ainsi, pour tous les foyers considérés comme les plus modestes, Engie s’engage à faire une remise. C’est pourquoi, en novembre prochain, la filiale veut accorder une remise de 100 euros en moyenne. Et ce par client bénéficiaire du chèque Engie. Cette information a été annoncée par la directrice générale du groupe Catherine MacGregor au cours d’un entretien avec le Parisien jeudi dernier.

Elle déclare au cours de ce dernier “Nous sommes conscients de la réalité inflationniste et soucieux des difficultés rencontrées par nos clients, que ce soient les ménages ou les industriels”. En revanche, cette mesure n’est pas gratuite pour Engie. En effet, attribuer de telle somme a autant de personnes fait s’élever la note à près de 90 millions d’euros. Mais en tout, ce serait près de 880 000 clients qui pourront être aidés dans cette période difficile

Chèque énergie : “Un geste citoyen, pour aider nos clients”

Mais Engie ne se contente pas de venir en aide seulement aux foyers modestes. En effet, les petites et moyennes entreprises vont, elles aussi, bénéficier d’aides. C’est ainsi qu’un fond de soutien de 60 millions d’euros leur semble destiné. Avec cela, le but d’Engie est de “leur permettre d’avoir accès à des garanties dont elles ont besoin pour acheter de l’énergie », voire à « des facilités de paiement quand elles peinent à payer les factures” comme le souligne Catherine MacGregor auprès du quotidien francilien. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ENGIE Solutions Fr (@engie_solutions)

Mais cette aide ne semble pour le moment pas eu débat lancé au Parlement sur une mise en place d’une taxe sur les profits des grands groupes, d’après la directrice générale. Elle tient à déclarer que “C’est avant tout un geste citoyen, pour aider nos clients. (…) Engie ne produit pas de gaz, mais l’achète et le revend au prix de marché. Il n’y a donc pas là de surprofit”.

De nombreuses rumeurs avaient circulé sur Twitter, notamment de potentielles coupures d’électricité, et ce, sans indemnisations financières. Mais toutes ces rumeurs ont largement étaient démentis. S’il devait y avoir des coupures d’électricité, il se précise bien qu’elles resteront maîtrisées et de courtes durées. Pour ce qui est de potentielles coupures de livraisons de gaz avec Gazprom, Engie assure “travailler depuis un certain temps sur différents scénarios ». Peu importe la situation, « nous sécuriserons les volumes dont nous aurons besoin pour servir nos clients cet hiver”.

Mais elle déclare aussi la nécessité d’une « sobriété énergétique”. Celle-ci devrait se mettre en place dès à présent afin de ne pas avoir de soucis cet hiver. Il en va ainsi de la responsabilité de chacun de faire attention à sa consommation. Que ce soit par souci écologique ou par problème de manque.