Smic, carburant, Livret A : découvrez tout ce qui va changer dès le 1er août !

Pour le début du mois d’août des nouvelles mesures vont être mises en place et des anciennes vont être modifiées.

Source : iStock

À chaque fois qu’un mois débute, il amène son lot de changements avec lui. Le mois d’août ne va donc pas déroger à la règle. Heureusement ce sont des augmentations qui sont de la partie, mais pour combler l’inflation. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce qui va se passer au début du mois prochain. 

Pouvoir d’achat : Les augmentations 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cabinet Conseil Artisans (@rabso31)

Pouvoir d’achat : Le Smic

Bonne nouvelle pour tous les travailleurs rémunérés au minimum autorisé. En effet, le Smic va lui aussi augmenter au début du mois prochain. Alors, bonne nouvelle ou mauvais présage pour l’évolution de l’inflation, on ne préfère pas savoir. Mais avec l’inflation de plus en plus forte l’État semble contraint de revaloriser les minima de salaire. Sans cette augmentation c’est une grande partie des Français qui n’aurait plus de pouvoir d’achat. Ainsi, pour le premier août, la hausse du Smic va être de 2,01%.

Ainsi, on passe vers un Smic mensuel à 1 339,06 euros. Actuellement celui-ci est à 1 302,64 euros, c’est donc une augmentation de 8,58 ou 8,76 euros de plus. Bien que peu élevé, ce n’est pas une augmentation sur laquelle on crache. 

Pouvoir d’achat : Taux du livret A en augmentation

Une bonne nouvelle qui touche plus de Français. Le taux de rendement du livret A va lui aussi faire partie des augmentations. En effet, ce dernier n’ayant pas un taux très haut va pouvoir se voir s’élever un peu. Ainsi, au début du mois qui arrive, le taux de rendement du livret A va passer à 2%. C’est ainsi son taux le plus élevé depuis onze années. Cette hausse est elle aussi en lien avec l’inflation du mois de juin dernier qui a été particulièrement forte. Mais, justement, ce taux de rendement augmenté ne suffira pas à combler l’inflation qui elle ne cesse de grandir pour le moment. Mais encore une fois, autant ne pas cracher sur les augmentations, aussi infimes soient elles. 

En revanche, il n’y a pas que le Livret A qui est concerné par les augmentations. On retrouve aussi le livret de développement durable et solidaire qui lui aussi atteindra les 2% à la même date. Pour ce qui est du livret populaire, l’augmentation est bien plus importante. En effet, il passe de 2,2% à 4,6%. De quoi le rendre un peu plus intéressant que les autres. Mais, lui n’ont plus ne suffit pas à combler les 5,8% d’inflation au mois de juin dernier. 

L’aide à la pompe à essence

Si de base, l’aide au carburant, ou la remise de 18 centimes était censé prendre fin ce mois-ci, cela a été revu. Bien que pour le moment une potentielle augmentation ne soit pas encore sûre, la remise quant à elle est bien prolongée. Pour le moment ce temps additionnel va jusqu’à la fin du mois d’août dans le but de “contenir l’impact de la flambée des prix des carburants à la pompe”. Bien que pas encore décidé pour ce qui se passera à la rentrée, cette remise devrait au moins permettre de limiter les dégâts pour la fin de cet été. 

Fin de l’état d’urgence

C’est en mars 2019, pour le premier confinement, que l’état d’urgence sanitaire avait été déclaré. Cet État donne des droits qui atteignent et restreignent les libertés les plus fondamentales des citoyens. Parmi elles, le droit de déplacement, la jauge dans les lieux publics, ou encore les confinements et couvre deux. Mais, après plus de 3 ans, cet état d’urgence doit prendre fin à la fin du mois.

Ainsi le Conseil scientifique semble se dissoudre. À la place on pourra compter sur un “comité de veille et d’anticipation des risques sanitaires” si d’éventuelles situations comme celles de 2019 devaient surgir à nouveau. Cela signifie que le gouvernement ne pourra plus instaurer ni règles comme port du masque, ni confinements ou autre couvre-feu. Le début d’une page qui se tourne, enfin.