Elle épouse cet homme millionnaire pour son argent, sans se douter de la vengeance redoutable qu’il avait préparée !

Une jeune Parisienne pensait toucher l’héritage d’un richissime ermite, pourtant c’était le contraire qui s’est passé. Découvrez l’intégralité de l’histoire.

Source : Capture Instagram

Sandrine Devillard est une jeune femme fringante, une Parisienne blonde et coquette de 42 printemps et travaillant comme agent immobilier. Quant à Marcel Amphoux, agriculteur de 67 ans, il a toujours vécu dans son village natal de Puy-Saint-Pierre. Entre les deux, ce fut le coup de foudre immédiat. Une histoire d’amour commence entre Sandrine et Marcel, au grand étonnement des proches de ce dernier.

L’amour rend aveugle ?

Entre Sandrine et son agriculteur, il avait une grande différence d’âge puisque la jolie blonde est de 25 ans sa cadette. Et sans parler de leurs caractères totalement opposés. Marcel était un agriculteur au grand cœur, gentil et sincère, tandis que la jolie Sandrine est une femme intelligente, solaire, extravertie, mais surtout très stratège.

Les proches de Marcel Amphoux ne voyaient pas cette union d’un très bon œil et ils ont tout fait pour prévenir l’agriculteur, mais celui-ci ne les a pas écoutés. La venue de Sandrine dans sa vie est pour Marcel un véritable miracle et un véritable rayon de soleil. Au départ, échaudé par ses précédentes expériences amoureuses décevantes, Marcel se projette désormais dans un avenir radieux avec Sandrine et est même prêt à officialiser leur relation, ce que le couple atypique a fait en se mariant le 7 septembre 2011.

Si son entourage était si méfiant et avait beaucoup d’appréhensions envers cette union, c’est qu’à leurs yeux, cette histoire d’amour sonne vraiment faux. Car pour eux, la Parisienne n’aurait absolument aucun intérêt à sceller ses jours avec un homme plus âgé qu’elle. C’est bien simple, ses proches sont catégoriques : si Sandrine Devillard a fait preuve d’une telle détermination et a finalement réussi à épouser Marcel Amphoux, c’est uniquement par pur désir et intérêt matériel et financier. Pas de romantisme là-dedans.

Le couple s’est marié

Marcel habite dans une cabane à l’allure vétuste perchée dans la montagne. Il ne paye ni loyer ni électricité. Mais si l’agriculteur a une vie modeste, la réalité est en fait toute autre. En effet, il est, en parallèle, propriétaire de plusieurs terrains et logements dans les Alpes, près de plusieurs stations de ski.

Une véritable mine d’or qui a fatalement attiré Sandrine Devillard, qui flairant une bonne affaire, l’a rapidement approché et séduit dans un but précis : pouvoir récupérer toutes ces précieuses parcelles par la suite, par le biais de l’héritage.

Source : Pinterest

Un bien foncier qui a valu à l’agriculteur retraité le surnom de « riche ermite ». Raison pour laquelle, en épousant Sandrine, Marcel a déclenché les plus vives réactions et polémiques de la part des 500 habitants du village de Puy-Saint-Pierre. De bonnes âmes se sont même donné pour mission de le mettre en garde, à l’instar d’un des invités et proche de Marcel qui ne baisse pas les bras.

« Ne signe pas Marcel. Tu es en train de te faire arnaquer. Elle va te trahir », a tenté de prévenir un de ses proches. En vain.

L’accident de Marcel

Sandrine est parfaitement consciente de l’animosité des villageois et des invités. Voilà pourquoi, lors de son mariage très médiatisé avec Marcel, elle a pris la parole pour se défendre contre les accusations, disant qu’elle était une femme amoureuse et qu’elle ne courait pas après la fortune de Marcel. Elle avait indiqué dans les colonnes du Parisien, qu’elle possédait ses propres biens. La jolie blonde avait même enregistré un clip en guise de déclaration d’amour à son bien-aimé pour faire taire les mauvaises langues.

Marcel aurait mieux fait d’écouter les conseils de ses proches. Pour cause, quelque temps seulement après son mariage avec Sandrine, il a été victime d’un terrible accident de voiture, et meurt sur le coup. D’après les informations, cet accident en question est causé par une mauvaise météo et un brouillard épais.

En ce jour funeste, le conducteur qui a précipité la voiture dans un ravin, gêné par le brouillard, n’est autre que le voisin et très proche ami de Marcel. Celui-ci est également à l’origine de la première rencontre entre l’agriculteur et Sandrine, seraient-ils complices ? En tout cas, la fortune de l’agriculteur avoisine le million d’euros et comme il n’avait pas d’enfants, maintenant qu’il est mort, Sandrine devient la seule héritière légitime.

Source : Pinterest

La vengeance de Marcel

S la jeune femme s’est empressée de déloger les locataires qui occupaient les lieux grâce à la générosité de son mari défunt, elle a eu une mauvaise surprise. Sandrine a appris que son mari l’avait exclu du testament. Pire, elle apprend que dans ce document, écrit peu avant sa mort, Marcel avait soigneusement pris soin de léguer tous ses biens à ses locataires, et ce faisant, le « riche ermite » a également déshérité sa femme.

Sandrine était en colère. Elle se sentait bernée et trompée, elle a entrepris des démarches juridiques qui n’ont pas encore abouti à ce jour. Quant à Marcel Amphoux, on peut dire qu’il a bien puni Sandrine Devillard, puisque durant leur année de mariage, la jeune femme ne lui aurait pas accordé autant d’attention qu’il le souhaitait.

Elle ne serait venue le voir que 5 ou 6 fois pendant toute cette période, en prétextant ses obligations professionnelles sur Paris. C’est donc à cause des absences répétées de sa belle, que le fermier, déçu, frustré et amer, avait entamé une procédure de divorce, et décidé de se venger en excluant sa chère et tendre de sa volonté. Ce n’était clairement pas l’affaire du siècle pour Sandrine.