Supermarché : Voici les 6 produits 1er prix à ÉVITER absolument quand vous faites vous courses

Nombreux sont ceux qui doutent, et qui estiment que plus le prix est bas, plus la qualité l’est aussi. Pourtant, il suffit de bien choisir.

Source : Istock

Le slogan d’Aimé Jacquet « Ça ne coûte pas plus cher de bien manger » est resté dans les esprits. Souvenez-vous, c’était la publicité pour les cafétérias Casino au début des années 2000. Saviez-vous que 83 % des Français achètent leur produit dans les supermarchés en fonction du prix ? Voilà pourquoi les produits de premier prix sont les plus souvent achetés et consommés. Par rapport aux produits de grande marque vu la différence de prix. En effet, en fonction de la marque, le prix peut doubler, voire tripler. Si vous aussi vous doutez de la qualité de votre alimentation, sachez qu’un aliment sain ne se juge pas uniquement par son prix. On vous dit tout dans cet article et les produits de premier prix à éviter.

Il faut toujours lire la notice

Avec le rythme du quotidien, il paraît être une perte de temps de lire ces notes parfois très petites sur la boîte et la barquette des aliments. Mais pour manger sain et être sûr de la qualité des aliments que vous consommez, il faut bien le faire. Que faut-il remarquer alors ?

Avant toute chose, vérifiez la date de péremption, mais pas que ! Vérifiez aussi la date du fabricant. Pour plus de sécurité, évitez les aliments avec de longues dates de péremption, deux semaines avant la date prescrite. Vous vous demandez peut-être pourquoi. En fait, les scientifiques ne se sont pas trompés sur la date. Cette date n’est valable que si les aliments étaient conservés à tout moment à la température indiquée.

N’oubliez que certains de ces aliments ont fait un long chemin à travers les pays. Parfois même de l’étranger avant d’atterrir aux frais dans les supermarchés et magasins. Ensuite, qu’il s’agisse de premier prix ou de grandes marques, comme le dit Olivier Dauvers, spécialiste de la grande distribution :

« Plus il y a d’ingrédients, moins ça vaut le coup ! »

Pour dire qu’il faut toujours prendre le temps de lire le tableau des valeurs nutritionnelles. Et bien évidemment, privilégiez les produits à moindre produits chimiques. Nombreux sont les ingrédients dont il faut vous méfier et à ne pas consommer à plusieurs reprises. Ne vous inquiétez pas, on va vous donner les six le plus souvent utilisés.

6 ingrédients à ne pas consommer

Premièrement, le sirop de glucose. C’est un produit utilisé pour remplacer le sucre saccharose. Bien que ce produit coûte moins cher dans les supermarchés, il n’apporte aucune valeur nutritionnelle et présente même des dangers pour la santé. À l’encontre du saccharose qui apporte de la glucose, qui est un acide aminé très énergétique.

Source : Pexels

Deuxièmement, les graisses végétales hydrogénées, ou acides gras trans. Ce sont des graisses à base végétale. Cependant, il fait monter le taux du mauvais cholestérol et détruit le bon cholestérol. On dit mauvais cholestérol, car ils sont difficiles à dissoudre par l’organisme. Sa consommation provoque des maladies cardio-vasculaires. Il faut bien vérifier ces substances dans les produits que vous achetez dans votre supermarché.

Troisièmement, le glutamate monosodique E621 ou GMS, c’est un produit très addictif. Il peut favoriser la maladie de Parkinson et la maladie d’Alzheimer. Ces dernières sont des maladies caractérisées par l’altération intellectuelle progressive et irréversible.

Quatrièmement, les nitrates et nitrites E249, E250, E251, E252. Ce sont des agents pathogènes qui provoquent le cancer du côlon. En plus de cela, ces ingrédients réduisent la capacité des globules rouges à transporter l’oxygène. Il s’agit de la méthémoglobinémie.

Cinquièmement, le colorant des caramels, E150c ou 150. Eux par contre sont, selon l’OMS, des substances cancérigènes. De surcroît, évitez tout ce qui sont colorants azoïques E102, E104, E110, E122, E124, E129. Ils sont à l’origine de développement d’hyperactivité du cerveau chez les enfants.

Source : Pexels

Dernièrement, il faut bannir, les édulcorants industriels vendus comme « moins caloriques ». Tout comme les additifs comme l’aspartame, l’acésulfame K, le sucralose, la saccharine, la thaumatine qui sont à risque pour les cancers.

Préconisation sanitaire

N’est-ce que maintenant que vous avez pris connaissance de ces produits néfastes, et que vous constatez que vous avez mangé de grandes quantités ? Il est alors impératif d’arrêter de les consommer et de commencer à rechercher d’autres aliments sains.

En particulier pour les enfants, les femmes enceintes, les personnes à santé fragile et les personnes âgées. Et ce, même s’ils ne présentent aucun symptôme d’une de ces maladies. Il est conseillé d’aller voir un médecin, en indiquant le produit pris afin de faire des analyses.