Les pompiers sauvent cette femme et apprennent une vérité dramatique sur elle

Un passant, après avoir entendu des cris d’une femme depuis le balcon, appelle les autorités. Elle lui doit une fière chandelle.

Source : Getty Images

L’histoire se passe dans une ville appelée Laxou. C’était mercredi 29 juin 2022 vers 10 heures du matin. Une femme lance un cri de terreur depuis un balcon. Un passant qui l’a entendue a immédiatement alerté les autorités compétentes. Après trois années de captivité, elle a enfin été sauvée. Arrivée à Nancy depuis l’Algérie en 2019, elle raconte le calvaire qu’elle a vécu pendant tout ce temps.

Son cri d’appel à l’aide

Cet homme ne s’attendait sûrement pas à faire un acte héroïque ce jour-là. Il ne faisait que se balader, peut-être pour prendre l’air et oublier son quotidien. C’était un mercredi aux alentours de 10 heures du matin, à Laxou (Meurthe-et-Moselle). Cependant, par le plus grand des hasards, il se retrouve devant un immeuble et entend un cri.

C’est le cri d’une femme en détresse depuis un balcon. Il n’en savait rien, bien sûr, mais il tenait à s’en assurer. Il a donc appelé les secours et leur a signalé l’appel à l’aide de la femme. Un appel qui change tout pour la femme. En effet, elle a par la suite été libérée par les pompiers, après des années de captivité.

La police arrive sur les lieux en premier. Il s’avère qu’il s’agissait bien d’une femme en détresse. Elle était enfermée à clé dans un appartement. Les soldats du feu arrivent ensuite après avoir été appelés par la police. Ils se servent de leur longue échelle afin que la femme puisse sortir.

Dès qu’elle fut sauvée, ainsi que son enfant de quatre ans, la femme de 39 ans raconte son histoire à ses héros. En fait, elle était enfermée depuis trois ans dans cet appartement. En plus, c’est son propre mari qui l’a séquestrée.

La femme voulait divorcer

Depuis 2019, elle ne pouvait ni sortir ni contacter des gens. Les seules fois où elle pouvait sortir, son bourreau de mari l’accompagnait. Elle a été isolée du monde extérieur, comme une prisonnière. Son mari l’a maltraitée et a bien pris soin de fermer l’appartement chaque fois qu’il sortait.

La trentenaire raconte qu’elle voulait divorcer de son mari. Elle a alors commencé les démarches de la procédure de divorce. Lorsque le quinquagénaire l’a su, il a menacé la femme de 39 ans avec un couteau. Puis, il a décidé de l’enfermer indéfiniment. Le calvaire a duré pendant plus de 3 ans.

L’homme de 53 ans a évidemment été arrêté. La police l’a interpellé lors de leur descente sur les lieux après avoir reçu l’appel du passant. L’affaire a été présentée devant un tribunal dès le lendemain. Des décisions ont été prises à l’encontre de l’algérien. Il est frappé d’une interdiction de se présenter au domicile conjugal.

Source : Pexels

Ceci jusqu’au jour de son jugement. L’audience aura lieu le 2 septembre 2022 prochain. En attendant, l’homme d’origine algérienne a également été mis sous contrôle judiciaire. Quant à la victime, cinq jours d’interruption de travail lui ont été accordés.

Ils sont d’origine algérienne

Les décisions ont été prises par un juge des libertés et de la détention ce 30 juin dernier. Le procureur de la République de Nancy a été contacté par BFMTV et s’est exprimé sur l’affaire. Selon ses affirmations, la victime et son mari sont tous deux d’origine algérienne.

La femme et leur enfant sont arrivés en France en 2019. C’est le mari qui les a fait venir à Laxou. Le quinquagénaire a indiqué qu’il soupçonnait sa femme d’être infidèle.

« C’est donc pour s’assurer qu’elle ne recommence pas qu’il lui interdisait de sortir », explique le procureur.

Le mari, lors de sa garde à vue, aurait minimisé les faits. Selon certaines sources, ce dernier serait à l’heure actuelle au chômage. Avant, il travaillait dans une petite agence de voyages. À cause de la crise engendrée par la pandémie, l’agence a dû procéder à des licenciements. Cependant, l’entreprise n’a pu résister à la crise et a donc fait faillite.