Jean-Luc Reichmann (Les 12 coups de midi) : fauteuil roulant, coma, les séquelles de son accident dévoilées

Jean-Luc Reichmann a eu une période très compliquée et n’est pas encore complètement derrière lui

Source : Capture TF1

Jean-Luc Reichmann a eu un grave accident de la route en 1984. De plus, il était en moto, les dégâts ont donc étaient très importants. Même si le temps est largement passé depuis, les séquelles sont toujours présentes. 

Les séquelles d’un lourd accident

Jean-Luc Reichmann toujours joyeux

Bien loin de son personnage joyeux et toujours pleins d’énergie dans ses nombreuses émissions. Actuellement, il donne l’âme à l’émission les 12 coups de midi sur TF1 chaque midis. L’émission sans Jean-Luc Reichmann ne serait plus la même. C’est un présentateur très apprécié de tous loin des problèmes juridiques. Mais il n’a pas toujours été ainsi. En effet, en 1984, alors qu’il était en moto, il a eu un accident. Ce fut un accident très grave avec de nombreuses séquelles. C’est peut être sa raison pour être toujours si joyeux, après avoir côtoyé la mort de près. Cet accident a malheureusement eu lieu il y a presque 40 ans maintenant. Mais les douleurs et cicatrices lui rappellent chaque jour, cet événement tragique.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Les 12 Coups De Midi (@12coups_tf1)

Jean-Luc Reichmann “ Il est mort…” 

Jean-Luc Reichmann a raconté son accident au magazine Ciné Télé Revue. “Je roule à 90, 100. Une personne d’un certain âge a fait un malaise cardiaque dans un véhicule sur la bande de face et m’a fauché. Un choc frontal à 200 km/h. Le réservoir de la bécane m’est rentré dans le ventre, ma rate a explosé, le capot de la voiture m’a sectionné le bras gauche. Et j’ai entendu un mec dire : ‘Il est mort’”.

Suite à ce terrible accident, il a donc eu de nombreuses blessures, toutes très importantes. Malgré un coma d’un mois, il s’en est tout de même sorti mais dans un état déplorable. Ayant été en moto et non en voiture, rien n’a pu protéger son corps de l’accident. La tôle des voitures protège toujours les conducteurs, bien qu’elle ne soit pas le bouclier ultime non plus. Ainsi, Jean-Luc Reichmann a énormément souffert, durant et après l’accident. À sa sortie du coma, il s’est d’ailleurs retrouvée dans l’obligation d’être en fauteuil roulant. 

“On aurait dit un squelette avec des pansements partout” 

La mère de Jean-Luc Reichmann se souvient elle aussi parfaitement de cette époque de sa vie. La douleur et l’inquiétude d’une mère dont le fils est blessé est énorme. Elle parle de cette époque terrible avec des frissons dans le dos. Elle témoigne “On aurait dit un squelette avec des pansements partout”. Son décès aurait été une épreuve insurmontable pour sa mère et une très grosse perte pour la télé française.

Fort heureusement, Jean-Luc Reichmann s’en est sorti, avec des séquelles. Il a pu remarcher et reprendre une vie à peu près normale. Cela lui aura tout de même coûté de nombreuses opérations et non sans conséquences. À 60 ans passés il témoigne “Les blessures sont des plaies ouvertes à tout jamais, ajoute-t-il. Aujourd’hui, à 60 ans passés, j’ai encore des douleurs.”.  Alors que cette année les 12 coups de midi fêtaient leurs douze ans, il faut dire que cela aurait été différent sans lui. Le week-end dernier le prime a donc été diffusé invitant tous les meilleurs maîtres de midi pour mettre à l’honneur l’émission. Les midis de nombreux français auraient été bien différent sans lui.