Électricité, gaz : découvrez enfin comment réagir si votre facture augmente…

En cette période actuelle, la plupart des français ne peuvent se permettre des hausse des prix de leurs factures.

Source : Getty Images

Avec  l’inflation actuelle, chaque centimes d’économisé n’est pas négligeable. C’est pourquoi les français ne peuvent se permettre de voir leurs factures augmenter. 

Inflation

L’inflation sévit en France depuis déjà plusieurs mois, et semble impacter les factures aussi. En mai dernier, d’après l’Insee, l’inflation est montée à 5,2%. Ce qui n’est au final pas si énorme vu les prévisions pour cette fin d’année. Heureusement l’État revalorise les aides primaires comme APL, retraites etc. Mais comme les syndicats pour les retraites le signalent, une revalorisation de 4% ne suffit pas face à une inflation qui va grimper jusqu’à 7%. 

facture
Source : Pexels

Les nombreux trucs et astuces se partagent afin de pouvoir diminuer les dépenses de chacun. Que ce soit durant les courses ou les supermarchés font des efforts, en baissant les prix des produits, en baissant leurs marges de bénéfices, ou en faisant des réductions. Il y a aussi pour les retraités de nombreux moyens d’arrondir leurs fins de mois. Les sensibilisation envers les escroqueries sont également très présentes, puisqu’avec des prix si élevés, le moindre euro de perdu pourrait mettre dans une situation de précarité de nombreux foyers. Ainsi, bien que chacun semble y mettre du sien, il n’est pas toujours simple de payer les choses. L’inflation n’est pas que dans les magasins, les énergies sont elles aussi touchées, comme le carburant qui est devenu très cher et qui ne diminue pas homogènement dans le pays. Il est donc difficle que les factures elles aussi n’augmentent pas. 

Les factures augmentent 

Vous aurez probablement constaté que les factures de gaz et d’électricité ont flambé ces dernières semaines. Il existe parfois des raisons rationnelles à ces hausses, l’UFC-Que choisir vous explique comment bien réagir face à ces hausses. 

Tout d’abord, vous êtes en droit de contester votre facture. Mais sous certaines conditions. Premièrement si votre fournisseur a augmenté le prix de votre facture alors que vous aviez choisis un prix fixé au moment de la souscription. Le fournisseur n’a pas le droit de modifier le kilowattheure ou kWh, durant une période de votre contrat, qu’importe sa durée. C’est le premier point que souligne l’association de défense des consommateurs UFC-Que choisir.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par UFC-Que Choisir (@ufcquechoisir)

Si le fournisseur modifie tout de même ses tarifs, alors, il devient coupable. Il devient coupable du délit de “pratique commerciale déloyale” ou “trompeuse”. Vous serez donc en droit, en envoyant un courrier recommandé, de retourner au prix du kWh de base pour vos prochaines factures. Un autre cas est  si vous êtes indexés sur un tarif réglementé et que votre fournisseur ne vous avertit pas d’une indexation de tarif réglementé de gros. Vous pouvez exiger le remboursement du trop-perçu, par courrier recommandé, si le prélèvement a déjà été fait. Le fournisseur est dans l’obligation de vous prévenir. Si le prélèvement n’a pas encore eu lieu, vous pouvez envoyer un courrier recommandé pour le maintien du tarif réglementé. Et ainsi bénéfier de ce dernier sur vos prochaines factures. 

Alléger vos factures en changeant 

Il y a des cas où vous ne pourrez rien faire d’autre que voir vos factures augmenter. Dans ces cas, aucune contestation possible. C’est surtout le cas pour les tarifs indexés sur les prix de gros et non réglementés. Bien qu’à première vue les tarifs soient exceptionnels, ils peuvent très vite augmenter après. Le fournisseur peut aussi vous prévenir, de manière conforme, que les prix vont augmenter. Dans ce cas, ils ont le droit et vous ne pouvez rien faire. Néanmoins, il vous reste une alternative : changer de fournisseur.