Prime de 150euros grâce à la mobilisation, les personnes concernées…

Comme l’a annoncé Elisabeth Borne, une nouvelle indemnité inflation sera versée aux ménages les plus modestes à partir du mois de septembre.

Source : Capture Twitter

Les mesures du futur projet de loi d’urgence sur le pouvoir d’achat se précisent. En effet, une nouvelle indemnité inflation sera bientôt versée pour les foyers modestes. Cette aide financière sera versée sur leurs comptes bancaires dès la rentrée et ne sera versée qu’en une seule fois. Quels sont les ménages le plus concernés ? Découvrez toutes les informations dans cet article.

Quel est le montant de cette aide ?

Le gouvernement français a cherché à instaurer un nouveau dispositif d’aide pour secourir les plus démunis face à la hausse des prix à la consommation et ils ont trouvé une solution. Pour preuve, une toute nouvelle prime inflation nommée « aide d’urgence alimentaire » sera versée aux 9 millions des Français, à partir de l’automne 2022.

Le montant de cette aide ? D’après les informations, les ménages recevront 100 euros plus 50 euros par enfant à charge supplémentaire. Cela leur permettra d’acheter des produits alimentaires sains, en ces temps d’inflation galopante.

Qui sont les personnes concernées ?

Les bénéficiaires de certaines prestations sociales comme les APL, l’AAH ou le RSA sont concernés par cette aide. Ce n’est pas tout ! Les jeunes de 18 ans à 25 ans ainsi que les étudiants pourraient également en bénéficier.

Cette nouvelle aide devrait être présentée par décret et ne pas faire partie du projet de loi sur le pouvoir d’achat. Dans les prochains mois, une deuxième aide nommée « aide au mieux manger » pourrait suivre. Ce dispositif serait ciblé et serait en réalité le fameux chèque alimentaire tant souhaité par l’exécutif depuis maintenant près de deux ans, mais trop complexe à mettre en œuvre.

L’aide d’urgence alimentaire sera versée par l’intermédiaire d’un virement bancaire automatique sur le compte bancaire des bénéficiaires. Aucune action de leur part ne sera nécessaire.

9 millions de Français recevront cette aide

La Première ministre Elisabeth Borne a instauré l’aide d’urgence dans l’objectif d’aider « les plus modestes ». Les bénéficiaires de certaines prestations sociales comme les APL, le RSA, l’AAH ou l’Aspa en bénéficieront dès la rentrée 2022.

9 millions de Français les plus démunis pourront profiter de cette nouvelle prime inflation ou prime d’urgence alimentaire à la rentrée 2022.

Quelle est la date du versement de cette aide ?

La nouvelle aide qui permet de lutter contre l’inflation et qui est censée renforcer le pouvoir d’achat des Français est versée directement sur le compte bancaire des bénéficiaires dès le mois de septembre.

Les 9 millions de Français concernés devraient voir apparaître un virement bancaire à compter du mois de septembre 2022. Quant à la date exacte, pour le moment, rien n’a encore été mentionné. Mais cela devrait intervenir « à la rentrée » comme indiqué par la porte-parole du gouvernement, Olivia Grégoire lors d’un déplacement près de Nantes jeudi 29 juin.

Qui est chargé de verser la prime inflation ?

Il y aurait un petit retard sur l’intervention du gouvernement concernant les derniers détails de la prime inflation de 100 euros versée très bientôt. C’est aussi le cas concernant les organismes de versement.

Pour l’heure, l’on ne sait qui verse la prime inflation en fonction du statut des bénéficiaires. En se référant aux organismes payeurs de la première prime inflation distribuée à 38 millions de Français en début d’année, voici qui de la Caf ou de Pôle Emploi, par exemple, va verser la nouvelle prime inflation :

  • Caf : bénéficiaires des minimas sociaux
  • Pôle Emploi : demandeurs d’emploi
  • Fonctionnaires : Etat
  • Retraités : CNAV
  • Salariés : employeur
  • Indépendants : Urssaf