Son patron lui verse par erreur 286 fois son salaire, la suite est impressionnante

Quand un employé chilien a reçu par erreur une grosse somme comme salaire, il refuse de rembourser sa société et prend la fuite.

Source : Pexels

Un employé chilien d’une société de charcuterie a été agréablement surpris quand il a constaté qu’une somme importante avait été créditée sur son compte en banque. La somme en question a été virée par son entreprise et s’élevait à 286 fois son salaire.

Une surprise de taille

Cette histoire date du mois de mai 2022. Un employé chilien reçoit son salaire, mais la somme est beaucoup plus importante que les mois passés. À sa grande surprise, son entreprise lui verse la somme de 165 398 851 pesos chiliens soit environ 170 000 euros. Alors que d’ordinaire, il ne touche que 500 000 pesos par mois soit 515 euros.

L’heureux salarié informe alors son manager qui remonte ensuite l’incident à la direction. Cette dernière confirme l’erreur de comptabilité et demande à l’employé de rendre le trop-perçu. Au début, celui-ci se montre coopératif. Il rassure sa direction et lui dit qu’il passera à la banque le lendemain pour rembourser le surplus. Ce qu’il ne va pas faire.

Source : Pexels

Le lendemain, il ne fait aucun virement, et ne se présente pas à son poste. L’entreprise lui demande alors ce qui se passe quand elle parvient à le joindre. L’employé prétexte une panne de réveil et assure qu’il va bel et bien faire le remboursement. En fait, tout n’était que manœuvre pour gagner du temps.

Après avoir feint de vouloir rembourser, l’employé s’est évanoui dans la nature avec tout l’argent. Visiblement, devenir riche aussi instantanément lui a retourné l’esprit.

Cet Américain reçoit 55 000 enveloppes identiques

En janvier 2020, un père de famille américain prénommé Dan Cain a été surpris de recevoir 55 000 enveloppes identiques de la poste. Tout a commencé quand il a été contacté par un agent du bureau de Poste local. Ce dernier lui a dit qu’il devait venir récupérer une grosse quantité de courrier. Il se rend alors sur place et découvre 79 bacs contenant 700 enveloppes chacun. Un choc pour le père de famille qui n’en croyait pas ses yeux.

« J’ai d’abord cru à une blague. Comment peut-on faire une erreur aussi énorme ?», a-t-il déclaré au micro de CNN.

Mais ce n’était pas une blague. Les courriers étaient bel et bien pour lui. Il s’agissait en fait d’une facture envoyée par l’entreprise de crédits, College Ave Students Loans. Le père de famille avait souscrit un emprunt pour sa fille auprès de la société.

Sans doute qu’en envoyant sa demande, il n’imaginait pas recevoir 55 000 factures identiques. Selon les informations rapportées par CNN, un bug informatique a été à l’origine du problème. L’erreur aurait coûté à l’entreprise plus de 11 000 euros. Celle-ci s’est néanmoins excusée auprès de Dan Cain en lui expliquant ce qui a causé le désagrément.

Source : Pexels

À noter que cette histoire a fait beaucoup parler après qu’elle s’est su. Lors d’une interview accordée à CNN, Naddia Dhalai, porte parole du bureau de poste de Twinsburg, a notamment déclaré :

« C’est le genre de chose qu’on ne voit pas souvent (…) Mais le service postal s’est engagé à ce que chaque courrier que nous recevons soit livré à nos clients. »

En effet, l’Américain a été contraint de récupérer les 55 000 enveloppes. Il a dû faire deux voyages pour pouvoir tous les ramener chez lui.

Un homme victime d’une usurpation d’identité

Des conducteurs malveillants ont trouvé le moyen d’éviter les amendes en cas d’infraction. Pour y parvenir, ils utilisent une identité fausse ou usurpée. Un garagiste des Pyrénées-Atlantique prénommé Daniel en a fait les frais. Son identité a été usurpée par un réseau criminel et pendant six ans, l’homme a vécu un véritable cauchemar.

Les malfaiteurs ont vendu plus de 5000 véhicules en utilisant le nom de son entreprise. L’Etat lui a réclamé plus de 20 millions d’euros, et lui et sa famille ont été menacés par les victimes du réseau criminel. Les pauvres victimes pensaient que le garagiste était un escroc. Mais celui-ci n’était au courant de rien.

Évidemment, Daniel s’est saisi de la justice, et a clamé son innocence. Malgré cela, il a été contraint de déménager avec toute sa famille dans le Sud de la France pour avoir la paix.