Allocation : tout ce qu’il faut savoir sur cette nouvelle aide de 500 euros destinée aux 18-24 ans

La précarité du pouvoir d'achat de chacun à conduit l'État à donner une allocation spéciale pour les jeunes. À la clé, 500 € d'aide mensuel pour cette catégorie de citoyen.

Source : Getty Images

Cette nouvelle allocation est encore en phase expérimentale. Toutefois, si les conditions sont remplies, elle pourrait être maintenue et c’est entre et c’est tondre s’étendre sur l’ensemble du territoire français. Par conséquent, on vous invite à connaître les conditions de jouissance de cette aide financière à cette étape de son expérimentation !

Une allocation spéciale pour les jeunesses

Tout d’abord, puisque cette aide n’est pas encore en vigueur sur l’ensemble du territoire français, il est important de savoir que seuls quelques départements l’ont adoptée. Il s’agit notamment de la Loire-Atlantique, La Gironde et Lyon métropolitaine. Ainsi, la première des conditions est de vivre dans le l’un de ces départements. D’autre part, notez que pour cette fois, une demande de reconduction sera nécessaire pour maintenir l’aide.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ParlonsCESF (@parlonscesf)

Ensuite, il y a aussi des conditions d’âge à remplir. En effet, en Loire-Atlantique, seuls quelques jeunes bénéficient de cette allocation communale. Cette allocation est accordée aux jeunes âgés de 18 et 24 ans. Et dans cette catégorie, il y a encore des critères à remplir afin de pouvoir bénéficier de cette aide. Et oui, ce n’est pas tous les jeunes qui peuvent en profiter. Ce sont ceux qui ne rentrent pas dans « les bonnes cases » selon le président PS du conseil départemental.

Quelles sont les conditions à remplir afin de jouir de cette aide ?

Toujours selon Michel Ménard « Les étudiants qui n’ont plus droit aux bourses parce qu’ils ont redoublé, ceux qui n’ont pas de soutien familial, ou encore ceux qui n’ont pas droit au RSA ». C’est donc une allocation pour les jeunes ayant une situation particulière. Notamment, ceux dont le niveau de vie se trouve être plus précaire que celui des autres. Toutefois, cette aide est accordée pour des fins préétablies.

Comme toute allocation, celle qui sera accordée aux jeunes sera parfaitement individualisée. C’est-à-dire virgule que le montant accordé prendra en compte la situation personnelle et respective de chacun des bénéficiaires. L’aide commence à 150 € et peut atteindre les 500 € par mois. Bien évidemment, elle n’est pas accordée de d’office, il faut en faire la demande. Et si la demande est validée, elle sera accordée sur 4 mois.

Comment utiliser la somme à garder par cette allocation ?

La somme d’argent ainsi accordée sera utilisée à des fins préalablement définies. Tout d’abord, elle sera employée pour rechercher pour aider les jeunes à établir les démarches pour lui trouver un travail. Mais cette somme d’argent est également accordée pour subvenir aux autres besoins tout jeune bénéficiaire. Ainsi, elle pourrait être utilisée pour le paiement de son logement ou encore des frais médicaux.

Pour l’instant, cette allocation n’est accordée que dans certains départements de la France. Toutefois, il est possible qu’elle soit adoptée sur l’ensemble du territoire. Mais… tout dépend du résultat de cette première expérience. Un premier compte rendu de son application sera présenté dans trois ans. Il ne nous reste plus qu’à croiser les doigts pour que le projet soit maintenu !