Caroline de Monaco victime d’un moment difficile, elle remplace Albert, dans un moment douloureux

Caroline de Monaco a dû faire face à un moment difficile. En effet, un autre engagement a empêché le prince Albert II de venir.

Source : Getty Images

Retenu par ses engagements, le prince Albert II de Monaco n’a pu être présent lors d’un douloureux hommage. C’est sa sœur, la princesse de Hanovre, qui a dû prendre sa place. On vous dit tout.

La tragique nouvelle

Une nouvelle tragique a profondément touché la famille princière de Monaco. Le dimanche 19 juin dernier, un incendie violent a eu lieu dans la principauté. Il s’agit d’un feu d’appartement qui s’est déclaré dans un immeuble sur l’avenue Princesse-Grace. Lors de cet incident, les soldats du feu qui sont venus sauver des vies ont perdu l’un des leurs. Il s’agit du sergent Thierry Perard. Beaucoup ont été attristés par cette disparition, dont Albert II, le prince de Monaco.

Le prince Albert II laisse une lourde tâche à sa sœur

SAS Albert II de Monaco a dû se rendre antérieurement en Norvège pour d’autres engagements. Il s’y est rendu pour les commémorations de la disparition du Prince Albert I. Pour cette raison, Albert II n’a pu être présent pour rendre hommage au soldat du feu disparu. Son Altesse a donc laissé à sa sœur cette lourde tâche. Le prince a tout de même tenu à témoigner de sa tristesse via un communiqué.

Un hommage national pour un soldat décédé

La famille royale a fait savoir ce 23 juin que le prince ne pourra pas venir aux honneurs funèbres militaires. De ce fait, il sera représenté par sa sœur Caroline, la princesse de Hanovre.

Le 24 juin dernier, la messe de funérailles a été célébrée à la Cathédrale de Monaco par le colonel Luc Fringant, premier aide de camp. Le sergent Thierry Perard est mort en accomplissant son devoir de sapeur-pompier. Le prince de Monaco, époux de Charlène de Monaco, a donc souhaité qu’un hommage national lui soit rendu.

La princesse de Monaco, très marquée lors de la cérémonie

La princesse de Monaco a bien entendu été présente à la cérémonie, pour représenter la famille royale. On la voit sur une vidéo publiée sur le compte Facebook du diocèse de Monaco. C’est Mgr Dominique-Marie David qui a présidé la messe des funérailles du sergent-chef Thierry Perard. La cérémonie a été diffusée en direct depuis la cathédrale de Monaco et Caroline de Monaco y est apparue très marquée.

Le Prince Albert II solidaire au chagrin de la famille

Après avoir entendu la triste nouvelle, le prince a réagi rapidement. Il a pris la parole sur Instagram, deux jours après le drame et a salué le courage du sergent disparu.

Voici ce qu’on peut y lire :

« S.A.S le Prince Albert II a appris avec beaucoup de tristesse le décès, hier dans l’exercice de ses fonctions, du Sergent Thierry Perard. Pour la première fois de son histoire, l’unité des soldats du feu de la principauté perd l’un des siens, en opération dans l’accomplissement de son devoir pour sauver des vies. Son Altesse Sérénissime tient à assurer l’épouse et la fille de ce Sapeur-Pompier de la part, qu’avec Sa famille, Il prend à leur profond chagrin. Il fait également Sienne la vive émotion du Corps des Sapeurs-Pompiers de la Principauté, et de toute la force Publique, profondément affectés par ce terrible évènement. »

Qui était Thierry Perard ?

Thierry Perard est mort à l’âge de 51 ans. Il cumulait 26 ans de service. C’était aussi un mari et un père d’une jeune fille de 21 ans. Il a débuté comme jeune sapeur-pompier en 1985 à Saint-Martin-de-Crau.

Avant son arrivée en 1995 en principauté, il a réalisé son service militaire à la base navale de Brest en tant que marin-pompier. Le lieutenant-colonel Maxime Yvard a rendu hommage à Thierry Perard en disant :

« Il a toujours fait honneur à son métier. »

Source : Capture Twitter

Le chef du corps des sapeurs-pompiers a raconté comment Perard a gravi les échelons grâce à ses excellents résultats dès son incorporation à Monaco.

Sa fille lui rend hommage

Thierry Perard a, de son vivant, entrepris des travaux dans leur maison familiale. Sa fille, voulant financer les travaux de son père, a décidé d’ouvrir une cagnotte Letchi qu’elle a nommée « Pour mon papounet D’amour ».

Elle a de ce fait écrit quelques mots pour son père adoré :

« Mon papa est parti rejoindre les étoiles dimanche le jour de la fête des papas… ça été pour moi le pire jour de ma vie. J’ai perdu mon pilier ma raison de vivre. Jamais je n’aurai imaginé à 20 ans seulement de perdre mon papa, il y avait tellement de choses à voir ensemble et j’avais tant à apprendre encore de lui… Thierry mon papa a été une personne exceptionnelle avec la main sur le cœur, il est ma fierté, la vie a décidé de me l’enlever… maintenant il me surveille et me conseillera de là-haut… je t’aime papa et je t’aimerai toute ma vie.