Bruno (Les 12 coups de midi) SDF, pas de travail, c’est la crise, ses révélations fracassantes à Jean-Luc Reichmann !

Au troisième jour des Masters des « 12 coups de midi », le plus grand maître de midi révèle qu’il n’a ni travail, ni logement, ni mec.

Source : Capture TF1

Depuis le lancement du « Combat des Maîtres » dimanche 26 juin dernier, Bruno a fait honneur de sa présence. Celui qui a gagné plus d’un million d’euros de gains et de cadeaux n’a livré des détails de sa vie après le jeu de TF1 que mardi 28 juin. Force est de constater que la vie n’est pas du tout rose pour Fifou dingo. Comme il l’a dit, « c’est la crise » ! On vous dit tout dans cet article.

Les 12 ans des « 12 coups de midi »

Chaque été, la production des « 12 coups de midi » organise les fameux Masters. C’est une semaine durant laquelle Jean-Luc Reichmann reçoit les anciens gagnants emblématiques de l’émission. Toujours est-il que cette année, les choses ont quelque peu changé. Cela parce que le programme célèbre ses 12 ans.

Rappelez-vous, Jean-Luc a présenté le tout premier épisode des « 12 coups de midi » ce jour d’été en 2010. Pour le 12e anniversaire, les Masters vont durer deux semaines et les téléspectateurs auront droit à deux prime times et non un seul comme tous les ans. Spécialement pour l’occasion, 56 anciens maîtres de midi ont accepté l’invitation.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Les 12 Coups De Midi (@12coups_tf1)

Ainsi, le premier jour, soit le 26 juin 2022, 4 participants ont été tirés au sort. Il s’agit d’Estelle (2 participations), la première maître de midi, Lucas (4 participations), Julien (45 participations) et Thimothée (83 participations). Si le public et les téléspectateurs ont pu voir la transformation physique des anciens candidats à l’écran, celui qu’on surnomme « Mister Meuh meuh » a parlé de sa vie.

Pour rappel, grâce à ses 83 participations, Timothée a remporté 353 348 euros de gains et de cadeaux. Si le beau brun aux yeux bleus semble heureux, qu’en est-il de sa vie sentimentale ? Rappelons que lors de sa participation en 2017, l’homme cherchait déjà son âme sœur. Intrigué, Jean-Luc Reichmann lui a posé la question.

« Là, un peu au point mort, j’avoue », a-t-il répondu.

Ce qui prouve que le fermier n’a pas encore trouvé chaussure à son pied. Qu’en est-il des autres maîtres de midi qui cherchaient aussi l’amour ?

« C’est la crise ! »

Mardi 28 juin 2022, ce n’est nul autre que le plus grand maître de midi qui s’est confié sur sa vie après « Les 12 coups de midi ». Il s’agit de Bruno. Celui qui a réalisé 252 participations n’a pas manqué de parler de sa vie amoureuse. D’après ses dires, rien n’a vraiment changé depuis son élimination en janvier 2021. Ou presque ! En effet, Bruno fait des révélations qui interrogent, voire qui inquiètent.

« J’ai pas de logement, j’ai pas de travail, j’ai pas de mec… enfin c’est la crise ! », a-t-il lancé.

En entendant cette affirmation, Jean-Luc Reichmann n’a pas pu cacher sa surprise. Et il n’est sans doute pas le seul. Comment peut-il ne pas avoir de logement alors qu’il a gagné plus d’un million d’euros aux « 12 coups de midi » ?

« Mais vous êtes à la rue ? Attends mais on a toujours pas trouvé de mec ? », enchaîne l’animateur de 61 ans.

Ce à quoi Bruno répond :

« Non mais ça j’ne cherche pas mais un logement je cherche »

Toutefois, il a fini par expliquer qu’il avait acheté un appartement à Pau. Le moins que l’on puisse dire, c’est que malgré le fait qu’il soit au chômage et ait vendu ses cadeaux, il semble être à l’abri du besoin.

Bruno n’a pas encore participé

Si Bruno a pris la parole, il convient de préciser qu’il l’a fait dans le public. En effet, celui qui est à la tête du classement des plus grands maîtres de midi n’a pas encore été tiré au sort pour participer.

Si vous avez raté cet épisode des « 12 coups de midi », sachez que c’est Arnauld qui a remporté la victoire. Vous ne savez pas qui c’est ? Ce n’est pas étonnant, car tout le monde le connaît sous le nom de Doudoutchi. Pour rappel, Jean-Luc Reichmann lui a donné ce surnom peu commun lorsque ce dernier essayait de reproduire les instruments dans « We will rock you » du groupe Queen.

Cet agent immobilier Rémois fait partie des maîtres de midi chouchous du public par sa bonne humeur. Une joie de vivre que ce grand fan de karaoké transmet au public, mais également aux téléspectateurs qui l’écoutent.