3 changements alimentaires que toutes les femmes devraient adopter après 45 ans

Découvrez dans cet article les changements alimentaires que la gent féminine devrait adopter une fois que le cap des 45 ans a été passé.

Source : Pixabay

Notre corps subit de nombreux changements une fois qu’on a dépassé l’âge de 45 ans. Cela implique un certain changement de nos besoins alimentaires au fur et à mesure que notre âge avance. Ainsi, il serait mieux d’adopter un nouveau régime alimentaire une fois qu’on avoisine la cinquantaine. Voici les nutriments qu’il faut privilégier pour rester en bonne santé.

Le calcium et la vitamine D pour renforcer les os

Plus on prend de l’âge, plus nos os perdent leur densité. Cela est provoqué par la difficulté de notre organisme à synthétiser de la vitamine D. Et ce, alors que cette dernière contribue à la fabrication de calcium. Ainsi, la personne est susceptible d’être touchée par l’ostéoporose, une maladie qui fragilise les os en augmentant le risque de fracture.

Pour éviter cette maladie, il est important de privilégier les aliments riches en calcium et qui contiennent de la vitamine D. Dans ce cas, il faut consommer davantage des produits laitiers, des fruits, des légumes ainsi que des poissons gras et du jaune d’œuf. Et il est conseillé de manger au moins 1200 mg de calcium par jour.

Source : Pexels

Des protéines pour protéger les muscles

Tout comme les os, les muscles aussi ont leur lot de changement avec l’âge. En effet, les personnes âgées perdent leur masse musculaire avec le temps. Un phénomène qui peut provoquer la sarcopénie. Ainsi, pour l’éviter, il faut consommer des aliments qui apportent plus de protéines dans l’organisme.

L’idéale est environ 1 g de protéines par kilo par jour. Ce qui fait 60 g de protéines pour une femme d’un âge avancé pesant 60 kg. D’ailleurs, les experts de « Esceo » ont déclaré qu’il faut manger au moins 20 à 25 g de protéines associées à une consommation de calcium et de vitamine D à chaque repas, afin de maintenir la santé musculo-squelettique.

La vitamine B12 pour protéger le cerveau

L’absorption de la vitamine B12 devient aussi difficile pour l’organisme avec l’âge. Alors que ce nutriment est essentiel au bon fonctionnement du cerveau, l’unité centrale du corps humain. Le manque de cette vitamine entraîne une perte de réflexes et des difficultés motrices. De ce fait, il est primordial de se nourrir d’abats, de poissons, de viande, de lait et d’œufs.

Les aliments à éviter

Si ce sont les aliments qu’il faut privilégier, quels sont donc ceux qui sont à bannir pour garder la forme lorsqu’on est proche de la ménopause ? Sachez que les aliments qu’on consommait en étant jeune ne sont plus conseillés après 45 ans.

Source : Pexels

La première sur la liste est le beurre. Si vous êtes adeptes des beurres, le mieux c’est de les changer par des huiles d’olive ou des noix. Ce produit est à éviter, car il peut augmenter le taux de cholestérol et le risque de maladies cardiaques, une maladie à laquelle les personnes âgées sont exposées.

Les légumes secs font également partie des aliments qu’il faut bannir. Ils ne sont pas faciles à digérer, ils peuvent ainsi entraîner des éructations, des flatulences et des brûlures d’estomac. L’idéal, c’est de ne plus en consommer.

Le soda non plus. Il y a trop de sucre dans cette boisson. Qui dit augmentation du sucre, dit production excessive d’insuline. Ce qui provoquera du diabète chez une personne d’âge mûr. Tout comme le soda, les chips aussi sont à éviter. Ce sont des aliments qui n’ont aucune valeur nutritive. À cause de la forte quantité de sel, vous risquez d’augmenter votre tension plus qu’autre chose.

L’importance du sport

N’oubliez surtout pas les activités physiques ! Vous n’aurez certainement plus la force de faire du sport pendant deux heures en salle comme avant, et ce n’est pas grave. Cependant, vous pouvez tout de même faire des exercices quotidiens tels que la marche, le yoga, le vélo et profiter de la vertu de la nature.

L’hydratation reste cruciale, que vous soyez jeune ou âgée. Votre corps a toujours besoin d’eau. Ainsi le fameux litre par jour est toujours d’actualité. Et dernièrement, le sommeil. Dormir est vital pour la santé. Même si cela semble dur lorsque vous prenez de l’âge, essayez toujours de dormir 8 heures par jour.