Pas de rentrée en septembre : ce hashtag affole la Toile comme jamais

Les vacances scolaires approchent : vos enfants sont ravis. Ils le seront encore plus sachant que leurs vacances seront plus longues que prévu cette année.

Source : Capture Twitter

Certains envisagent déjà de commencer l’école au mois de septembre. Or, depuis quelque temps, l’apparition du hashtag #PasDeRentreeEnSeptembre a surpris bon nombre de personnes. Celui-ci est devenu tendance sur Twitter depuis le lundi 27 juin 2022. Que se passe-t-il alors ? Nous allons tenter de vous en dire plus dans cet article.

C’est bientôt les vacances !

Les élèves seront en classe jusqu’au jeudi 7 juillet. Ils peuvent se désister à l’avance, mais le risque de pénalité est important. Si vous envisagez de partir en vacances, vous devez également prêter attention à l’heure de la grève, que ce soit en train ou en avion.

Il y a aussi une autre difficulté cette année : le budget. La crise a provoqué une forte hausse des prix, entraînant une baisse du pouvoir d’achat des Français.

Source : Pexels

La situation économique étant difficile, 63% des Français ont besoin de prendre des vacances, selon un sondage de l’institut CSA pour Cofidis. Néanmoins, 64% d’entre eux réduisent le budget consacré aux vacances régulières.

Autre précaution : Soyez prudent lorsque vous vous baignez. Les méduses peuvent gâcher votre été. Ce dimanche, des baigneurs au Château d’Iff à Marseille ont rencontré une grande plaque de méduses et ont été poignardés par l’une d’entre elles.

Bref, nous pensons que vous allez profiter au maximum de vos vacances malgré tout, surtout parce qu’elles peuvent être plus longues que prévu. Vous n’êtes pas au courant ? Consultez donc votre compte Twitter.

D’où vient ce hashtag ?

Le hashtag #PasDeRentreeEnSeptembre a affolé les étudiants sur Twitter. Alors qu’ils pensent que ce hashtag en question signifie que les vacances vont être repoussées, il s’avère que ce n’est pas le cas. Les profs prévoient-ils des grèves pour septembre ? Il ne s’agit pas de cela non plus.

En effet, tout est parti d’une déclaration de Pap Ndiaye, le remplaçant de Jean-Michel Blanquer au poste de Ministre de l’Education nationale. Dans une interview donnée au Parisien, il a annoncé un report à 2023 de l’augmentation prévue pour les enseignants. Ce n’est pas tout ! Il a aussi tenu des propos qui font débat.

Il a évoqué l’absence de professeurs et a déclaré être favorable à la mise en place d’un système pour que le prof absent rattrape ses heures de cours manquées lors de son retour en classe. Les deux points causent de nombreuses tensions entre le corps enseignant et le ministre. C’est de cette manière que l’hashtag #PasDeRentreeEnSeptembre a vu le jour, utilisé par certains profs qui ont décidé de démissionner de leur poste suite aux promesses non tenues par le gouvernement. C’est aussi pour menacer d’un futur mouvement de grève dès la rentrée.

Les enseignants se préparent déjà à riposter après les déclarations de Pap Ndiaye. Quant aux élèves, l’on ne sait pas encore quel sera l’impact sur eux.