La prime pour faire vos courses arrive sur votre compte bancaire, le montant…

Attendu depuis 2020, les Français pourront enfin toucher le chèque alimentaire promis par Emmanuel Macron. Voici les détails.

Source : Capture Facebook

Lors de la campagne électorale, le président actuel avait promis aux Français de donner un coup de pouce en versant une aide sur leur compte bancaire. Maintenant qu’il a été réélu, les Français attendent qu’il honore sa promesse. D’autant plus que le 17 avril dernier, le ministre de l’Agriculture avait affirmé que le chèque serait mis en place « dès après l’élection », les Français s’impatientent.

Les versements prévus pour cette année

Le chèque alimentaire a été évoqué pour la première fois en décembre 2020. Le Parlement a voté et le chèque a été adopté dans la Loi climat et résilience en 2021. Depuis, il n’a pas encore été mis en place.

Dans son passage sur France 3 le 17 avril, Julien Denormandie avait évoqué le chèque alimentaire. Il serait versé juste après l’élection qui venait d’élire à nouveau Emmanuel Macron. Il devait arriver au cours de l’année 2022. Sauf qu’avec l’inflation actuelle en France, le chèque a été remplacé par la prime inflation.

Marc Fesneau, ministre de l’Agriculture, avait confirmé une période sur France Info. Cependant, il a simplement évoqué le fait que le chèque alimentaire se discutera lors d’un débat sur la loi de finances à l’automne 2022. La mise en place du chèque alimentaire se fera probablement dans le premier trimestre de l’année 2023.

Pour ce qui est du montant, elle n’a pas encore été mentionnée. D’après le député Mounir Mahjoubi, le budget pourrait s’élever de « quelques centaines de millions à deux milliards d’euros ». Ce dernier avait présenté une estimation d’une variation allant entre 30 et 60 € par mois.

Qui sont les bénéficiaires de cette aide ?

Le 22 mars 2022, Emmanuel Macron avait évoqué les « classes modestes » et « classes moyennes ». Le chèque est destiné aux jeunes. Emmanuel Macron veut prioriser les jeunes qui ont un revenu modeste. La tranche d’âge des jeunes bénéficiaires est de 18 à 25 ans. Cette aide concerne également les familles qui ont un faible revenu.

Julien Denormandie avait de son côté parlé des « 8 millions de nos concitoyens » qui n’ont pas accès aux produits locaux. Selon lui, ils ont besoin de cette aide pour avoir accès aux « productions de qualité » et « à nos productions françaises ».

Un soutien pour le revenu des agriculteurs

En plus d’être une aide financière pour les démunis, le gouvernement fournit cette aide pour inciter les Français à consommer les productions locales. La somme qui leur sera versée leur permettra d’acheter les produits de qualité qui sont bios. Cela privilégierait les produits issus de circuits courts.

En versant ce chèque, Emmanuel Macron soutient également les agriculteurs. Le mercredi 27 avril, Michel-Édouard Leclerc était de passage sur BFM Business. Ce dernier avait dit que cela serait « dommage » si les Français utilisaient le chèque « dans les commerces les plus chers ».

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Femme Actuelle (@femme_actuelle)

« C’est un comble, si l’on fait un chèque alimentaire, c’est pour aider les gens qui ont peu d’argent, qui sont chez nous, chez Lidl, Aldi… », a évoqué le propriétaire du groupe de supermarchés.

La CAF ou la CCAS ?

La procédure de distribution du chèque alimentaire n’est pas encore connue. Cependant, le gouvernement avait déjà étudié quelques alternatives. Au moment du vote de ce dispositif au Parlement, le ministère de l’Économie avait envisagé une éventualité dans laquelle les centres communaux d’action sociale (CCAS) s’occuperont de la distribution du chèque.

Étant donné que les CCAS sont déjà engagés dans les projets d’aides pour les ménages les plus précaires. Si le gouvernement s’appuie sur ces derniers, il pourra offrir l’accès au chèque à plus de 5 millions de foyers.

Quant à la caisse d’Allocations Familiales (CAF), la distribution du chèque alimentaire ne sera probablement pas chargée par cet organisme. En effet, les aides alimentaires à l’échelle nationale ne font pas partie des fonctions de la CAF. Il existe quand même des caisses d’allocations familiales qui peuvent fournir des aides alimentaires, mais à l’échelle locale.

La distribution du chèque alimentaire sera plus claire quand le gouvernement l’annoncera à partir du moment où il sera enfin mis en place. Les Français doivent donc attendre un peu plus.