Ce petit garçon perd 75 % de sa vue à cause d’un jouet, le jouet à jeter impérativement

Un jeune Tasmanien âgé de 14 ans s’est amusé avec un jouet qu’il a cru être sans danger. Il en a perdu la vue en un court instant.

Source : Capture Facebook

« Les lasers ne sont pas des jouets ! » a mis en garde Optometry Tasmania. Un laser est pratique pour faire des représentations ou pour enseigner. Sans que l’on sache le réel danger qu’il présente, un laser peut se trouver chez soi. Pourtant, ils ne sont pas recommandés par les médecins. Et ce, encore moins comme jouet pour les enfants. La lumière émise par un laser est en effet dangereuse pour l’œil humain. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle ce jeune garçon a perdu une partie de sa vue.

Il n’a plus que 25 % de sa vue

Avec un stylo laser à sa portée, le petit garçon avait dirigé la lumière vers ses yeux pendant une courte période. Le petit garçon s’est fait examiner après qu’il eut eu un soudain problème de vue. Lorsque le résultat de l’examen de son œil est sorti, la mauvaise nouvelle a interloqué les parents du jeune garçon.

Suite à l’incident qui s’est produit avec le laser, il a malheureusement perdu 75 % d’une vision 20/20. Il n’a donc plus que 25 % de sa vue. En mettant directement l’œil en contact de la lumière du laser, il a endommagé l’arrière de son œil. Malheureusement, les dégâts causés par son jouet seront permanents.

D’après Ben Armitage, l’optométriste qui a pris en charge le jeune Tasmanien, il est arrivé à brûler la rétine au fond de l’œil, près d’une zone appelée maculaire.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by VintFux (work, very busy) (@vintfux)

Une zone sensible

La brûlure a causé une perte définitive sur la vue du petit garçon. La zone où il s’est brûlé l’œil est sensible. En effet, la macula est une zone où la vision des détails est installée. Par conséquent, les effets sur sa vue ont été aussi importants qu’il ne possède plus une majeure partie de sa vision. D’après le Dr Ben Armitage, le garçon en question n’avait pas ressenti une douleur à l’instant où il s’est fait brûler l’œil. Mais la perte de vision a été immédiate.

L’optométriste espère que le petit garçon retrouve un peu de vision après que l’enflure sur ses yeux se réduise. Néanmoins, le problème est assez grave au point qu’il ne retrouvera plus entièrement la vue.

Sa vue est condamnée

Le laser avait causé des brûlures sur des zones particulièrement délicates de l’œil. C’est comme avec une caméra. La macula de l’œil humain serait le capteur de la caméra. Si ce dernier est abîmé, aucune lentille ne fixera le dommage sur la vision de la caméra.

De la même manière, si la macula de l’œil est endommagée, aucun verre de correction ne pourra changer le dégât. Ce qui est le cas pour le jeune Tasmanien.

Le laser a brûlé sa vision centrale. Ses yeux ne lui permettent plus de voir droit devant, de lire ou voir des détails. Cette perte est irréversible, plus rien ne pourra rétablir sa capacité visuelle. Une chirurgie ou l’utilisation de lunettes ne fera pas de différence.

Source : Pexels

Précaution à prendre en compte

Ce petit appareil qui peut pointer un objet de loin en émettant une lumière qui focalise sur la cible. C’est une combinaison d’énergie intense. La chaleur émise par le pointeur cause des brûlures de tissus. Par rapport aux autres parties du corps humain, les yeux sont les plus sensibles.

La puissance du laser augmente le risque qu’il peut présenter à l’œil. En cas de contact direct sur les yeux, même le clignement de l’œil ne pourra pas protéger la personne. Le cas du jeune garçon est une preuve du danger réel du pointeur laser. Les pointeurs laser ne sont pas anodins.

Afin d’éviter de se blesser à l’œil, il ne faut pas pointer le laser vers une autre personne. Il ne faut pas non plus les pointer sur du verre ou du métal poli pour éviter une réflexion du faisceau lumineux. S’il est utilisé dans une représentation ou une conférence, le laser ne doit être allumé que pour pointer l’écran et ne jamais le pointer sur le public.

Un danger pour les enfants

Un jouet possédant un rayon laser n’est pas recommandé pour les enfants. Si un parent décide quand même d’en acheter pour son enfant, il doit être au courant du danger que peut présenter ce petit appareil. Un enfant qui joue avec un stylo laser doit être sous une stricte surveillance.

Les lasers avec une puissance de sortie de 5 mW sont les plus dangereux. Il faut alors vérifier la puissance d’un laser avant de l’acheter. Cela ne dit pas que les lasers avec une puissance de sortie de moins de 5 mW sont inoffensifs.

Selon la norme de sécurité européenne sur l’utilisation de laser, même à une puissance inférieure à 1 mW, le faisceau émis par un laser peut causer des dommages destructeurs si l’œil y est exposé pendant plus de 0,25 seconde. Un bref instant, qui peut affecter gravement la vue d’une personne, comme ce qui est arrivé au petit Tasmanien.