Il oublie de déposer son bébé de 14 mois à la crèche, l’enfant retrouvé mort dans la voiture à Saint-Nazaire

Quelle tragédie ! Un bébé a malheureusement perdu la vie après avoir été laissé dans une voiture pendant plusieurs heures.

Source : Getty Images

C’est une bien triste nouvelle que les Nazairiens ont apprise le 20 juin 2022. L’effroyable oubli d’un père a causé la mort de son nourrisson. Retour sur ce drame qui n’est pas un cas isolé.

Rappel des faits

Une erreur qu’il regrettera sans doute pour le restant de sa vie. Lundi donc, le père de famille, un professionnel de la santé, roulait dans sa voiture avec son petit garçon de 14 mois. Selon les dires de Sylvie Canovas-Lagarde, la procureure de la République de Saint-Nazaire, il était censé le déposer à la crèche aux alentours de 8h30, mais oubli et part directement sur son lieu de travail.

Il gare sa voiture sur le parking, en sort et ne se rend pas compte que son enfant était encore resté à l’intérieur, sans doute parce que le petit était silencieux. La journée passe. La mère du bébé, elle aussi travaillant dans le domaine de la santé, se rend à la crèche pour le récupérer, mais constate qu’il n’y était pas.

Source : Pixabay

Elle contacte alors son conjoint qui, pendant des heures, n’a visiblement pas réalisé ce qu’il a fait. Suite au coup de fil de sa femme, il se rend immédiatement sur le parking et appelle les secours. Ces derniers arrivent un peu après 18 heures au boulevard Wilson à Saint-Nazaire où se trouvait le nourrisson, mais il était malheureusement trop tard. Le bébé est déjà décédé.

Depuis, le parquet a ouvert une enquête qu’il a confiée à la Brigade de sûreté urbaine de Saint-Nazaire pour connaître les circonstances exactes du décès. Il est fort probable que le bébé ait succombé aux 28 degrés affichés au thermomètre ce jour-là. Bref, on n’imagine même pas la douleur des parents et la forte culpabilité du père.

Pas un cas isolé

Hélas, ce n’est pas la première fois qu’on assiste à ce genre de drame en France et ailleurs dans le monde. Dans le pays, entre juin 2007 et août 2009, la Commission de la Sécurité des Consommateurs avait recensé 26 accidents concernant des enfants laissés seuls dans un véhicule, et 7 ont fini tragiquement. Dans la plupart des cas, il s’agissait d’un enfant âgé de moins de 3 ans.

Source : Pexels

En juillet 2008, le décès de la petite Zoé à Saint-Marcel (Saône-et-Loire) dans les mêmes circonstances a défrayé les chroniques. Sans oublier celui de Yanis, âgé de 2 ans et demi, à Pont-de-Chéruy (Isère). Après avoir été perturbé par un accident de la route, son père, un pharmacien de profession, avait garé sa voiture en plein soleil pendant 3 heures. Malheureusement, les secours n’ont pas pu sauver le petit.

Aux États-Unis, le constat est encore plus alarmant. En effet, là-bas, chaque année, en moyenne 39 enfants perdent la vie de la même manière. D’ailleurs, tout récemment, au Texas, un gamin de 5 ans s’en est allé après que sa maman l’a oublié dans la voiture ou le thermomètre affichait les 50°C. Après avoir appris tous ces drames, une question nous taraude certainement l’esprit : comment peut-on oublier son enfant dans une voiture ?

Le syndrome du bébé oublié

Pour information, 11 des 26 accidents recensés en France sont dus à l’oubli total des responsables de l’enfant, ce que les spécialistes appellent communément « le syndrome du bébé oublié ». Selon une étude italienne, concernant les oublis involontaires, dans la majorité des cas, ils concernent des adultes dont « les fonctions psychiques et cognitives sont parfaitement intactes. » Pour information, les causes du syndrome du bébé oublié sont souvent le stress et la privation du sommeil.

Selon la psychologue clinicienne Ilana Waserscztajn, le père de famille Nazairien « a oublié son enfant comme il s’est oublié lui-même. » Sur le plateau de BFMTV, elle avait expliqué :

« On a tendance à dire ‘moi ça ne m’arriverait pas ce genre de choses’, or cela peut arriver à tout le monde parce qu’à ce moment-là, le père est dans un état d’hypnose, un état de pilotage automatique où c’est l’inconscient qui prend les commandes, et c’est pour cela qu’en effet il ne se rend pas compte. »

Par conséquent, que devons-nous faire pour éviter ce genre de tragédie ? Eh bien, ayez toujours le réflexe de vérifier la banquette arrière de votre voiture avant d’en sortir et soyez attentif aux signes de fatigue. Et si vous apercevez un enfant seul dans un véhicule, n’hésitez pas à appeler les pompiers en composant le 18 ou le Samu avec le 15. Aussi, si la situation le nécessite et que vous pensez que l’enfant laissé seul dans la voiture présente les signes d’un coup de chaleur, sachez que vous avez le droit de briser une vitre. La loi vous protège, comme le précise le ministère sur son site.