La grosse mise au point de Nathalie Marquay sur sa famille : « On ne s’appelle pas Johnny Hallyday »

Nathalie Marquay a accordé une interview au Parisien très récemment, pendant laquelle elle s’est confiée sur la succession de sa famille.

Source : Getty Images

Cela fait déjà trois mois que Jean-Pierre Pernaut s’est éteint. La disparition de celui-ci laisse toujours un grand vide au sein de la famille, surtout à Nathalie Marquay, la veuve du défunt. Le 22 juin 2022, celle-ci est sortie du silence et a tenu à mettre les choses au clair concernant sa famille recomposée. Et le moins que l’on puisse dire c’est que l’ancienne Miss France n’est pas passée par quatre chemins pour dire les choses. Découvrez tout dans cet article.

Le décès de Jean-Pierre Pernaut

Le 02 mars 2022 a été un jour sombre pour la famille Pernaut. En effet, le très célèbre journaliste du JT 13 heures est décédé à l’âge de 71 ans. C’est sa famille qui s’est chargée d’annoncer la mauvaise nouvelle à l’AFP.

« Le père de Tom, Lou, Olivier et Julien est décédé des suites de son cancer du poumon », a avoué avec tristesse l’agent de son épouse Nathalie Marquay.

Cette dernière a également posté un cadre noir sur son compte Instagram pour indiquer qu’elle était en deuil. Très vite, la publication avait déclenché une vague de réaction. Dans les commentaires, nombreux sont ceux qui ont soutenu l’épouse de Jean-Pierre Pernaut et ont apporté leur soutien à la famille.

De sa part, la fille du défunt, Lou, a souhaité prendre parole sur TikTok, réseau social sur lequel elle est très populaire. Face à ses abonnés qui s’inquiétaient pour elle, la jeune femme a déclaré :

« Merci à tous pour votre amour. On reste en famille pour le moment. Profitez de vos proches et dites-leur que vous les aimez. »

Atteint d’un cancer de poumon

Pour rappel, Jean-Pierre Pernaut luttait contre un cancer du poumon inopérable depuis plusieurs mois. Le principal concerné s’est d’ailleurs éloigné de l’antenne de LCI, où il avait l’habitude de présenter l’émission « Jean-Pierre et vous », pour pouvoir se reposer.

Le journaliste n’a pas souhaité dévoiler sa maladie. Préférant être discret sur le sujet, il n’a pas dit grand-chose avant de déserter son poste. C’est le groupe TF1 qui a précisé auprès du Parisien fin février 2022 qu’il devrait se reposer à cause de sa maladie.

Un journaliste hors pair

Le groupe TF1 était comme sa deuxième famille. Sort diplômé de l’École supérieure de journalisme de Lille (ESJ), Jean-Pierre Pernaut a fait d’abord quelques stages dans des rédactions locales, avant d’intégrer le groupe TF1 en 1975. Le 06 janvier de cette même année, soit le jour de la création de la chaîne, il a présenté son premier journal de 20 heures.

Il était à la tête de ce poste jusqu’à ce qu’il ait ensuite migré vers le poste de co-présentateur du journal de 13 heures au côté d’Yves Mourousi pendant deux ans. Ensuite, il a été reporter au service économie. Au fil des années, le septuagénaire a gravi les échelons (il a successivement été chef adjoint du service « reportages », rédacteur en chef de plusieurs émissions) et a fini par se hisser au rang de présentateur des journaux de 13 heures et 20 heures comme remplaçant durant l’été 1987.

Ce poste, Jean-Pierre Pernaut ne l’a quitté qu’une première fois en 2018, lorsqu’il a dû soigner son cancer de la prostate. La deuxième fois fut lors du premier confinement, en mars 2020, en raison de son âge et de ses antécédents. Puis, en septembre 2020, à la grande surprise des téléspectateurs, il a annoncé sa démission.

Le clan en guerre depuis le décès du présentateur ?

Depuis le décès de l’animateur de TF1, sa famille semble avoir beaucoup de peine à faire son deuil. Selon les informations de France Dimanche, les relations entre les aînés de Jean-Pierre Pernaut et le clan Nathalie Marquay ne seraient d’ailleurs pas au beau fixe.

L’ancienne Miss France aurait aussi accusé Olivier d’avoir créé des tensions. La question de l’héritage serait la source de tous ces conflits. En effet, à sa mort, Jean-Pierre Pernaut aurait choisi son épouse comme usufruitière de tous ses biens.

Celle-ci aurait donc tout le pouvoir de s’installer où elle le souhaite et même de percevoir les revenus de locations éventuelles des propriétés de son défunt mari. Une situation qui ne semble pas réjouir les aînés du journaliste qui ne pourront alors pas profiter de la demeure du Lavandou, dans le Var.

« On ne s’appelle pas Johnny Hallyday »

Malgré ses tensions, Nathalie Marquay affirme par contre que tout va bien au sein de sa famille. Lors de son interview accordée au Parisien le 22 juin 2022, elle a fait une mise au point sur la situation en disant :

« Ma fille a son appartement à Paris. Mon fils fait ses études à Lille. Ça se passe très bien avec son ex-femme et avec ses deux premiers enfants. On est vraiment solidaires. On ne s’appelle pas Johnny Hallyday, on n’a pas son statut non plus. »

Elle avait assuré toujours lors de cette entrevue que l’ancien journaliste doit être très fier d’eux de là-haut. Ce n’est pas tout, la mère de famille a ensuite poursuivi en disant :

« C’était important pour lui. On n’avait pas peur de parler de la mort tous les deux. Je suis quelqu’un qui va droit au but. J’ai besoin de dire les choses, ce qui serait mieux pour les enfants, pour ne pas les blesser, pour que tout le monde soit heureux. Tout ça a été bien fait. »