CAF : Voici combien vous allez gagner en plus grâce à la revalorisation de la prime d’activité

Au mois de juillet 2022, la prime d’activité de la CAF va augmenter de 4 %. Cela aura un impact important sur les revenus des bénéficiaires.

Source : Getty Images

La prime d’activité a été instaurée par le gouvernement en 2016 pour inciter les personnes à travailler ou reprendre une activité professionnelle. Selon Les Echos, cette aide va augmenter de 4 % au mois de juillet 2022. Découvrez à travers cet article ce qu’il faut faire pour bénéficier de la prime d’activité, et l’impact que cette augmentation de 4 % va avoir sur les revenus des bénéficiaires.

CAF : Tout ce qu’il faut savoir sur la prime d’activité

En 2016, une nouvelle aide aux travailleurs a été instaurée. Il s’agit de la prime d’activité. S’adressant aux salariés aux revenus modestes, elle fusionne le RSA activité et la prime pour l’emploi. Son attribution dépend de la composition familiale, et se fait mensuellement.

Depuis qu’elle a été instaurée, la prime d’activité a connu un fort succès. En effet, plus de 4 millions de foyers ont pu bénéficier de l’aide. La Caf met également à disposition des travailleurs, un simulateur leur permettant de calculer la prime d’activité. Ce simulateur est gratuit et peut être utilisé que l’on soit allocataires ou non. Une question se pose alors : que faut-il faire pour profiter de la prime d’activité ?

Et bien pour bénéficier de l’aide en 2022, il faut être en activité, et avoir des revenus qui ne dépassent pas les plafonds instaurés par la CAF. Il y a aussi certains critères d’éligibilité à respecter :

  • Avoir au moins 18 ans
  • Avoir la nationalité française
  • Être titulaire d’une carte de résident ou un titre de séjour pour toute personne de nationalité étrangère
  • Résidant dans les DOM ou en France métropolitaine
  • Toucher des revenus d’activité en prenant en compte les plafonds fixés selon la composition familiale

Les particuliers souhaitant bénéficier de l’aide peuvent se rendre sur le site consacré à la prime d’activité afin d’obtenir plus d’informations. Tous les étudiants et apprentis respectant les critères cités ci-dessus peuvent également bénéficier de la prime d’activité.

À noter que le versement de l’aide s’octroie selon le même principe que le RSA. Ce qui signifie que tous les 3 mois, le bénéficiaire a l’obligation de déclarer ses revenus et sa situation à la MSA ou à la CAF. Dans cette déclaration, les ressources qui doivent être renseignées sont : les revenus professionnels (salaire, revenus issus d’un stage, etc.), les revenus de remplacement (les pensions d’invalidité, les avantages vieillesse, les pensions alimentaires, etc.), et le forfait logement.

Calcul de la prime d’activité

Le montant de la prime d’activité varie en fonction des revenus perçus par les personnes du foyer, et la composition de la famille. Les ressources prises en compte pour faire le calcul sont celles avant prélèvement à la source.

Les voici :

  • Le salaire (le temps de travail n’est pas pris en compte, seulement les revenus)
  • Les revenus de capitaux ou du patrimoine
  • Les allocations de remplacement
  • Les aides sociales

Les ressources prises en compte et qui sont citées ci-dessus sont susceptibles d’être modifiées très prochainement. En effet, la rente AT-MP (Accident du Travail et Maladie Professionnelle), la rente d’invalidité et la pension pourraient bientôt être exclues des revenus professionnels. Cela dépendra de la décision du gouvernement.

Par ailleurs, si vous percevez le SMIC et voulez savoir à combien s’élève le montant de votre prime d’activité, et bien, sachez qu’il ne peut être déterminé avec précision. De plus, tous ceux qui perçoivent un salaire minimum ne peuvent pas forcément prétendre à la prime d’activité. Raison pour laquelle l’augmentation des revenus de 100 euros instaurée en 2019 par l’augmentation de la prime d’activité de 80 euros ne concerne pas tous les travailleurs payés au SMIC.

Une augmentation de 4 %

Selon Les Echos, la prime d’activité va augmenter de 4 % au mois de juillet 2022. Ce qui veut dire que si le montant forfaitaire est égal à 563,68 euros pour une personne célibataire sans enfant. Il passera à 586,22 euros avec cette revalorisation de 4 %. Voici les montants de la prime d’activité à compter de juillet 2022 :

  • Célibataire sans enfant à charge : 586,22 euros
  • En couple sans enfant à charge : 879,34 euros
  • Célibataire avec un enfant à charge : 879,34 euros
  • En couple avec un enfant à charge : 1055,20 euros
  • Célibataire avec deux enfants à charge : 1055,20 euros
  • En couple avec 2 enfants à charge : 1231,07 euros