Amandine Pellissard (Familles nombreuses) traumatisée, cette sortie Saint-Tropez qui ne passe pas du tout

En vacances à Saint-Tropez, Amandine Pellissard a avoué être traumatisée par le prix. On vous dévoile tout dans cet article.

Source : Capture Instagram

Depuis une semaine, Amanadine Pellissard et sa petite famille sont en vacances en compagnie de leurs huit enfants, dans le Sud de la France. Ce qui est sûr, c’est qu’ils profitent au maximum avant de revenir de ce voyage. Ainsi, ils immortalisent chaque moment passé en famille et postent les photos via les réseaux sociaux. Le 21 juin 2022 d’ailleurs, les internautes ont eu l’occasion de voir un magnifique cliché posté par Amandine Pellissard. Tout semble rouler comme sur des roulettes, à un cheveu près à en croire les récits de la maman. En effet, d’après elle, ils s’amusent beaucoup, cependant une chose la dérange.

« Tout est hors de prix ! »

Ce weekend, Amandine Pellissard a d’abord partagé des photos de ses enfants avant de poster celle de son aîné.

« Léo pris au dépourvu par l’objectif ! Il est beau mon grand fils », a-t-elle écrit en légende.

Et si la jeune femme se fait plaisir en vacances, elle n’est pas convaincue par Saint-Tropez. Mardi 21 juin 2022, après avoir publié une photo où elle apparaît aux côtés de son mari, elle a déclaré :

« Douyou douyou douyou Saint-Tropez ! Alors j’aimerais vos impressions et vos avis sur la ville de Saint-Tropez… Car Alex, les enfants et moi n’avons pas du tout aimé ! Que ce soit l’environnement ou les mentalités… On s’amuse beaucoup plus en vacances en Occitanie. »

Amandine Pellissard a expliqué, en toute transparence, qu’elle ne se sentait pas à l’aise.

« Trop de bling bling pour nous. Et attention, je parle de mentalité, de façon d’être, et non pas de paraître… Car l’habit ne fait pas le moine ! Et on en parle du poulet rôti à emporter à 31,62€ ??? Tout est hors de prix ! Ce poulet m’aura traumatisé à vie ! »

Dans la section des commentaires, plusieurs personnes ont réagi. Un internaute a écrit :

« 31,62€?! Il était au moins doré à la feuille d’or !! Saint Tropez, c’est bien une journée en balade, pour visiter, mais ça s’arrête là pour moi ! Trop chère comme ville pour y passer des vacances si on n’a pas le compte en banque qui va avec cette ville ! »

Un autre a également écrit :

« Mon Dieu ! 31€ le poulet à ce prix-là, je mange les os, non mais c’est abusé ! »

Victime d’attrapes touristes ?

De nombreux internautes ont été scandalisés par le prix du poulet rôti, alors que d’autres lui ont conseillé de s’éloigner du centre-ville pour trouver des prix plus corrects.

« Pour y être allé des dizaines de fois, il faut s’éloigner du centre et du port qui sont des attrapes touristes. Il y a de bons resto pas si chers, et surtout des balades géniales type le sentier des Doiniers », a laissé un fan dans la section commentaire.

Toujours choqué, un internaute a avoué :

« Dans les années 80, j’ai aussi été traumatisée par le prix d’un diabolo fraise pris dans le tout dernier bar du port qui a cette époque était à 28 francs, je l’ai savouré ce diabolo fraise même s’il m’a ruiné. »

Des vacances très galères

Ce n’est pas la première fois que des familles passent de mauvaises vacances. La famille Blois a vécu un cauchemar l’année dernière en allant à Cap Féret. Ils ont opté pour un logement en mobil-home et, au lieu du soleil, la petite famille a trouvé la pluie. Ils ont dû allumer le chauffage alors.

« Non mais c’est quoi ça ? J’ai mis le chauffage dans le mobil-home ! Dix degrés, les gars ! », a avoué Gérôme.

« On est au moins de juillet, on met le chauffage… Ça caille de ouf », a pour sa part dit Diana.

Ce n’est pas tout ! Comme si cela ne suffisait pas, leur fille Lola est tombée malade, elle a attrapé une angine.

« On est contents, vive les vacances ! » a plaisanté Diana.

Heureusement, la famille a eu de la chance. En effet, la météo leur a été plus favorable les jours suivants.

« Askip demain, à partir de midi c’est parti, c’est le beau temps et on profite jusqu’à la fin. On a hâte ! » a fait savoir la maman à ses abonnés.