Anne-Claire Coudray fait de très rares confidences sur l’homme de sa vie

La journaliste star de TF1, digne successeuse de Claire Chazal, est également une femme comblée en amour, puisqu'elle est amoureuse de Nicolas Vix.

Source : Getty Images

Qui est Nicolas Vix ?

Son nom ne vous dit sans doute rien. Et pour cause, contrairement à sa compagne, Nicolas Vix ne travaille pas dans le milieu médiatique. Ce n’est pas dans les couloirs de TF1 que leur relation commence. Nicolas Vix est un homme âgé de 55 ans. Il se forme à l’école supérieure de commerce de Dijon. Sa carrière professionnelle commence en 1999, alors qu’il rejoint l’entreprise Procter & Gamble. En 2000, il devient directeur des ventes Grands Comptes chez Adidas. Il se lance dans l’entreprenariat en 2007 puisqu’il fonde sa propre entreprise, appelée Weeplay. Il s’agit d’une société spécialisée dans la fabrication et la commercialisation d’accessoires et de vêtements sportifs sous licence. 

Depuis quelques années, Nicolas Vix partage la vie de la journaliste Anne-Claire Coudray, devenue une personnalité publique depuis qu’elle assure la présentation du JT de 20 heures de TF1. Ensemble, ils ont une fille. La jeune Amalya a bientôt sept ans. Son père a réussi à faire tomber sous le charme la journaliste, elle qui révélait dans les colonnes de Paris Match son genre d’homme idéal :

« J’attends d’un homme qu’il me stimule et me surprenne en même temps. Je ne lui demande surtout pas d’être mon meilleur ami. Chacun doit rester pour l’autre un mystère qu’on a envie de découvrir tous les jours. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Anne-Claire Coudray (@accoudray)

Les révélations de la journaliste sur sa relation

Jordan de Luxe sait comment réussir ses interviews en parvenant, via des questions habiles, à faire parler ses invités. Les scoops sont donc nombreux avec lui. Anne-Claire Coudray a visiblement eu envie, tout comme d’autres avant elle, d’en dire plus sur sa vie personnelle avec Vincent Vix :

« Nicolas est mon compagnon depuis quelques années. On s’est rencontrés, on avait déjà tous les deux, je ne dirais pas un certain âge, mais moi j’étais proche de la quarantaine et lui de la cinquantaine. C’est vrai que c’est très agréable de construire un couple quand on a déjà nos personnalités et nos espaces de liberté. Qu’on sait ce qu’on veut, mais aussi ce qu’on ne veut pas. (…) Il m’apporte de l’amour, de la bienveillance… Et puis il m’apporte aussi le fait de me faire redescendre un petit peu de ce monde qui est très très très envahissant. Le journalisme c’est un métier qui vous prend plus que le temps que vous avez à lui consacrer. Et quand je rentre à la maison, c’est bien de parler d’autre chose ! »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Anne-Claire Coudray (@accoudray)

Son interview avec le chanteur Stromae marque les internautes

Il y a quelques mois, la journaliste accueille le chanteur belge afin que ce dernier assure la promotion de son prochain album. Ensemble, ils surprennent les internautes puisque c’est en chanson qu’il décide de répondre à Anne-Claire Coudray, en abordant le douloureux sujet de la dépression. Une décision saluée par les associations et applaudit par une majorité d’internautes, touchés par le moment lunaire qu’ils viennent de vivre.

Ce moment, Anne-Claire Coudray le vit aux premières loges, face au chanteur. Dans les colonnes du Parisien, la maman d’Amalya accepte de raconter les coulisses de ce moment :

​​“Très peu de gens étaient au courant (…) La séquence s’est finalisée vendredi dernier. Sur la forme, le directeur artistique de TF1, Yoann Saillon, a eu cette idée du plan séquence incroyable qui donne encore plus de force à cette confession. Stromae a tout de suite été séduit par cette idée. Il y avait l’enjeu technique de la qualité du son également. Son ingénieur du son, qui s’était déplacé, et le nôtre, ont travaillé ensemble”.

Professionnelle, elle tient son rôle. Pourtant, comme elle le raconte dans l’émission 50 minutes Inside, elle est fébrile. « Je rentre presque dans mon fauteuil. J’ai tellement peur de le perturber avec un mouvement, avec une respiration que je me fige complètement. J’arrête de respirer« .

Pour parler de ce moment si intense qu’il est presque comme suspendu dans le temps, la journaliste parle de tsunami d’émotions : “Je suis la première téléspectatrice à avoir reçu ce tsunami d’émotions qu’il est en train de nous offrir. Je viens de vivre un moment de sincérité qui, paradoxalement, est tellement plus fort et plus intense que s’il avait accepté de me répondre normalement. On en a des frissons tous les deux, oui ».