Il vole un colis et fait une découverte hallucinante, sa réaction…

Alors qu’il devait effectuer son travail, un livreur dérobe une commande que son collègue a déposée avant lui. Comment a-t-il réagi ?

Source : Pixabay

Les affaires de vol de colis se multiplient depuis que l’achat par correspondance est devenu populaire. Au mois d’août 2021, un livreur a dérobé un colis que son collègue avait déposé avant lui. Dans celui-ci se trouvait un « pistolet Glock 9 mm sans le canon ». Découvrez comment il a été pris la main dans le sac.

Vol de colis

Les faits se sont déroulés au mois d’août 2021 à Val de Briey, en Meurthe-et-Moselle. Alors qu’un homme attend la livraison de deux colis, il est surpris de ne découvrir qu’un seul dans sa boîte aux lettres en fin de journée.

Pourtant, les deux paquets devaient être livrés le même jour, et étaient tous deux déclarés comme livrés par la société de livraison. Déconcerté, l’homme décide de vérifier les images de vidéosurveillance de sa résidence pour voir ce qui s’est passé. Il découvre alors que le deuxième livreur est à l’origine du problème.

Source : Pexels

En effet, les images ont montré que le premier livreur a bel et bien mis son colis dans la boîte aux lettres. Mais lorsqu’arrive le second pour faire déposer un autre colis, il prend celui qui est à l’intérieur, avant d’y introduire le sien. L’homme pensait sans doute qu’en faisant cela, le client ne se rendrait pas compte de la mascarade. Malheureusement pour lui, cela n’a pas échappé aux caméras.

Après avoir analysé les images, le propriétaire des colis a contacté la société de livraison ainsi que les autorités. Une enquête a alors été ouverte, et la police s’est mise à la recherche du livreur qui a dérobé l’un des colis. Ils ont rapidement pu le retrouver. L’homme de 31 ans a ensuite été licencié par la société qui l’employait pour « faute grave ».

Ce que contenait le colis

Après que ce qu’il a fait avait été découvert, le livreur a décidé de rapporter le colis qu’il a volé à son propriétaire. Si nul ne sait ses véritables intentions en rapportant le colis, des sources policières ont fait savoir à nos confrères d’Actu.fr que celui-ci renfermait un « Pistolet Glock 9 mm sans le canon ».

Interpellé le 14 juin 2022, le livreur a été remis en liberté provisoire. Néanmoins, il va faire l’objet d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) en fin d’année. Comme l’a expliqué, les services de police, si plusieurs mois se sont écoulés entre les faits et l’interpellation, c’est dû à l’aspect non urgent de l’affaire (le propriétaire ayant récupéré son colis).

Source : Pexels

Une affaire semblable

Des vols de colis ont eu lieu à Perpignan, dans le secteur du Moulin à vent, en 2021. Après avoir reçu plusieurs plaintes, les services de police ont ouvert une enquête fin juillet 2021. Cela a permis l’interpellation d’un homme âgé de 37 ans. Ce dernier a aussitôt été placé en garde à vue, et durant son audition, il a reconnu avoir commis les vols.

Selon les informations, le mis en cause est un ancien livreur qui aurait conservé la clé permettant d’ouvrir l’ensemble des boîtes aux lettres. Il en a alors profité pour dérober des colis contenant des accessoires de téléphonie, et des vêtements. En fouillant son domicile, les policiers ont pu retrouver certains objets volés.

Que doit-on faire en cas de vol de colis ?

Le vol de colis est chose fréquente en France surtout en période de fêtes. Raison pour laquelle il faut être vigilant. Si vous pensez être victime d’un vol de colis, voici ce qu’il faut faire.

Tout d’abord, vous devez vous assurer qu’il s’agisse bel et bien d’un vol et non d’un retard ou d’une erreur de livraison. Pour cela, il vous suffit de vous rendre au bureau de poste ou de passer directement par son service en ligne. Il vous est également possible, grâce à ce service en ligne, de savoir exactement à quel endroit de la chaîne de la distribution s’est égaré votre colis.

Par ailleurs, si un colis n’est pas livré en temps et en heure, le vendeur a l’obligation d’en informer le propriétaire pour qu’il ne soit pas considéré comme perdu. Dans certains cas, le colis n’arrive pas à destination dans un délai de 30 jours à compter de la date de validation de la commande. Le cas échéant, le client a la possibilité d’enclencher une procédure de remboursement ou de demander à ce que le même produit lui soit envoyé. Et ce, sans frais supplémentaires.