« Ça tourne au fiasco » : Karine Le Marchand fait des révélations sur la prochaine saison de L’amour est dans le pré

Karine Le Marchand a dévoilé des petits détails sur la prochaine saison d’ADP. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu'elle sera riche en surprises.

Source : Capture M6

Il est vrai que « L’amour est dans le pré » rencontre un énorme succès en France depuis plusieurs années. Il n’y a pas que les participants qui gagnent de la notoriété puisque Karine Le Marchand, qui anime le programme, est aussi devenue encore plus populaire.

Révélations sur la prochaine saison de l’émission

Samedi 18 juin 2022, la meilleure amie de Stéphane Plaza a tenu à évoquer le tournage de la prochaine saison d’ADP. Pour ce faire, la belle brune a posté sur son compte Instagram deux photos d’elle prise lors du tournage. Accompagnés de ces deux clichés, une légende qui nous incite encore plus à regarder la prochaine édition de l’émission.

« En tournage spécial déconfiture », a-t-elle d’abord écrit avant d’aller plus loin.

Dans son post, Karine Le Marchand affirme que malgré le fait que tout soit « réuni pour vivre une belle histoire d’amour », il se pourrait que les jeux de séduction manquent également. Par conséquent, à en croire ses dires, cela pourrait « tourner au fiasco ». Un fiasco dont elle demande si c’est lié « à la covid, aux applications, à cette foutue habitude de ne voir que le but et pas le chemin ».

Pour conclure, elle affirme qu’une école de séduction devrait être ouverte. Des révélations qui en dit long sur la prochaine saison de « L’amour est dans le pré », bien qu’on ne sache pas encore ce qui s’est passé lors du tournage.

Découvrez sa fille Alya

Si dans sa vie professionnelle, Karine Le Marchand rencontre un certain succès, celle-ci est avant tout mère de famille. Pour ceux qui ne savent pas, l’animatrice de « L’amour est dans le pré » est maman d’une jeune femme prénommée Alya. Bien qu’elle l’ait toujours gardée à l’écart des médias, il se peut que la belle brune dévoile des détails sur son unique enfant.

C’est d’ailleurs ce qu’a fait l’animatrice sur les réseaux sociaux lundi 25 avril 2022. En effet, sur son compte Instagram, Karine Le Marchand a posté une photo de la belle Alya, qui a aujourd’hui 19 ans. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la jeune femme a hérité de la beauté naturelle de sa maman.

Comme légende de la photo, Karine a notamment fait part « du monde de lendemain » qu’elle voudrait pour sa fille. « Inspirant, joyeux, où chacun puisse tracer son chemin, avec l’espoir de trouver sa place », tel est le monde que rêve Karine Le Marchand pour sa fille. Elle voudrait également un monde « respectueux » et « où aimer et être aimé peut-être l’ambition d’une vie ».

Suite à cette publication de Karine Le Marchand, les internautes n’ont pas pu s’empêcher de faire part de leur admiration vis-à-vis de la beauté de la fille de l’animatrice. Des personnalités publiques telles qu’Alessandra Sublet ou des candidats d’ADP ont aussi commenté le post.

Une fière mère célibataire

Si ce n’est pas sur Instagram, c’est lors de ses interviews que Karine Le Marchand évoque fièrement sa fille unique. Depuis toujours, c’est seule que la belle brune a élevé sa progéniture. Bien qu’elle n’ait pas souhaité que les choses soient ainsi, elle reconnaît qu’être mère célibataire a pu la rapprocher encore plus de la belle Alya.

« Cette fusion-là, je l’ai adorée », a-t-elle dit.

Dans les colonnes de Femme Actuelle, Karine Le Marchand a également laissé à croire que sa fille prenait bien soin d’elle lors des périodes difficiles de sa vie. Un geste qu’elle a qualifié d’« assez délicieux ».

Concernant le genre de maman qu’elle est, la star de M6 affirme qu’elle est une mère « coupable » qui fait passer avant tout son enfant. Quand sa fille était encore petite, par exemple, elle affirme avoir préféré faire le tournage de « L’amour est dans le pré » le vendredi et le samedi.

En effet, elle savait que sa mère pouvait venir à la maison le soir garder la petite Alya. Cette animatrice qui « prime » sa fille avait aussi l’habitude de faire des réunions uniquement à partir de 20h 30 à l’époque. Autrement dit, après qu’Alya est endormie. Une vraie maman poule dira-t-on !