Rentrée scolaire 2022-2023 : Les dates officielles de la prochaine rentrée annoncées par le gouvernement Français

Le 14 juin 2022, le ministre de l’Éducation nationale a annoncé les dates de l'année scolaire 2022-2023 en France, à Mayotte et à la Réunion.

Source : Pixabay

L’issue du Conseil de ministres a eu lieu ce mardi. Pour l’occasion, le gouvernement a évoqué la grande concertation sur l’éducation. Pap Ndiaye, ministre de l’Éducation, a également annoncé les dates de la reprise des cours après les vacances d’été.

La grande concertation autour de l’école

Comme il a été dit durant le Conseil de ministres, la grande concertation autour de l’école commencera au mois de septembre et se terminera à la fin de l’année scolaire 2022. Elle sera sous forme de débat, et a comme objectif de « renforcer l’attractivité des métiers de l’enseignement », comme l’a déclaré le nouveau ministre de l’Éducation nationale, mardi 14 juin.

En même temps, il a évoqué la poursuite de la revalorisation des enseignants, dont l’engagement est fait sur la seconde partie du précédent quinquennat. Celle-ci fera notamment « l’objet d’une concertation », tout comme « la revalorisation à venir dans le cadre du pacte avec les professeurs ».

Pour cette rentrée scolaire, le recrutement de professeurs se fera donc avec délicatesse, étant donné que l’attractivité de certains concours enseignants a diminué. Pour l’accueil des élèves, il est en effet nécessaire de penser à « des réponses structurelles ».

D’après Pap Ndiaye, cela passe par des conditions de travail meilleures, avec des rémunérations avantageuses, mais aussi par un regard fin sur les évolutions de carrière.

« Nous faisons appel à des enseignants contractuels, dont la part demeure très modeste avec 1% dans le premier degré et 8% dans le second degré », a-t-il déclaré.

Souhaitant une école pleinement inclusive, le nouveau ministre a également annoncé que 4000 équivalents temps plein supplémentaires d’accompagnants d’enfants à mobilité réduite seront créés.

Les dates officielles

Comme il a été dit un peu plus haut, le nouveau ministre de l’Education nationale a révélé les dates de la prochaine rentrée scolaire. Ainsi, il a annoncé qu’en France, les élèves retrouvent leurs classes jeudi 1er septembre 2022.

Pour les élèves à Mayotte, les cours débuteront le mercredi 24 août, et concernant les élèves à la Réunion, la rentrée aura lieu le mardi 16 août. Comme l’a rappelé le site du gouvernement, cette rentrée scolaire concerne 12,2 millions d’élèves de la maternelle à la classe terminale, incluant près de 20 000 enfants ukrainiens réfugiés dans le pays.

Les nouveautés

Pour cette rentrée scolaire, il y aura bien évidemment des nouveautés. Comme l’a annoncé le président de la République, pour cette année scolaire, il y aura des mathématiques « en option » pour les élèves de Première. Et pour les classes primaires, les élèves feront au quotidien une introduction de 30 minutes au sport.

Le calendrier des vacances scolaire est aussi déjà sorti pour les élèves qui pensent déjà au repos avant même que la rentrée ne commence. Une première pause arrivera d’ailleurs, le 22 octobre jusqu’au 7 novembre, pour la Toussaint, et ce, pour les trois zones A, B et C.

Informations supplémentaires

Pour information, la rentrée scolaire a lieu le matin des jours prescrits dans le calendrier national, tandis que le départ en vacances se fera après la classe. Pour les élèves qui n’étudient pas le samedi, leur repos se fait le vendredi soir après les cours.

Concernant le début des vacances d’été, les enseignants qui s’engageront aux opérations liées aux examens, travailleront jusqu’à la date de clôture des examens fixée par la note de service établissant le calendrier de la session.

Pour leur part, les enseignants qui prennent deux demi-journées (ou un horaire équivalent), en dehors des heures de cours, pourront être dégagés durant l’année scolaire. Cette décision a été prise dans le but de permettre des temps de réflexion et de formation sur des sujets proposés par les autorités académiques.

À propos du calendrier scolaire national, les dates peuvent être modifiées par le secteur sous certaines conditions. Notons que ce calendrier n’inclut pas les dates de fin de session des examens scolaires.

Concernant la Corse, notamment, les départements d’outre-mer et les collectivités d’outre-mer, les recteurs, chef de services de l’Education nationale et vice-recteurs ont compétence pour adapter le calendrier national. Cela en fixant par voie d’arrêté, pour une période de trois années des calendriers scolaires tenant compte des caractères particuliers de chacune des régions concernées.