Inflation, retraites, CAF, APL… Voici les revalorisations à venir et qui seront les gagnants et les perdants…

Découvrez dans cet article toutes les informations à tenir en compte sur le taux d'inflation qui est monté à 5,2 %. Les détails !

Source : Getty Images

Décidément, le taux de l’inflation ne cesse d’accroître ! Et au mois de ami, il semblerait que le pourcentage ait atteint une nouvelle pique de 5,2 %. Et cela, sur les douze derniers mois. Toutefois, certaines prestations auront eu droit à des revalorisations automatiques. Tandis-que d’autres ne sont prévue qu’après quelques semaines d’attente ! Bien évidemment, cette revalorisation aura de grandes impacts pour lutter contre le pouvoir d’achat qui diminue de jours en jours ! Envie d’en connaît Lee davantage ? On vous rapporte en détails dans les lignes suivantes toutes les informations qu’a dévoilé MoneyVox. A vos lectures !

Inflation : Les retraités

Tout d’abord, les retraités peuvent se sentir soulager lors de cette période d’inflation ! En effet, il semblerait que ces derniers pourraient connaître une revalorisation à hauteur de 4 %. Toutefois, cette hausse de pourcentage ne sera officielle qu’après la victoire de la majorité présidentielle au second tour des législatives. Vous l’aurez compris, seul ceux dont l’État a la main pourront bénéficier de ce privilège.

D’un autre côté, les salariés au SMIC ont déjà bénéficié de plusieurs revalorisations automatiques à nombreuses reprises ! D’ailleurs il a été annoncé que quand l’indice des prix à la consommation s’élève de plus de 2% par rapport au dernier montant du Smic, une revalorisation serait à prévoir. Rien de plus avantageux pour compenser l’inflation actuelle !

Le Smic

Sachez d’ailleurs que le Smic net est ainsi passé de 1 230,60 à 1 302,62 euros au cours des douze derniers mois. Pour faire simple, le salaire minimum de croissance a connu une augmentation de 6 % lors de la période d’inflation. En outre, une nouvelle revalorisation automatique pourrait avoir lieu si les foyers français dépassent les 7 % lors des prochains mois. Mais ce n’est pas le cas, cela veut tout simplement dire que le SMIC va devoir être réévalué au 1er janvier 2023 !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Catherine (@un_budget_en_heritage)

En outre, la prime d’activité, le minimum vieillesse et RSA ont connu une hausse de prix de 1,8% en avril. D’ailleurs, cela veut donc dire que les autres prestations sociales ne vont malheureusement pas être dévalisées ! Au du moins, pas avant le printemps prochain. Toutefois, une potentielle augmentation de 4% est à prévoir cette année ! D’ailleurs, le gouvernement a déclaré que celle-ci se fera de la même manière qu’avec les retraités. L’objectif reste le même, et c’est de compenser l’inflation qui touche la France à l’heure actuelle !

Inflation : Les bénéficiaires de prestations sociales et les locataires

D’un autre côté, il semblerait que le taux d’intérêt de certains livrets bancaires va devoir être doublé à partir de cet été. D’après le statistique publié par MoneyVox, il se pourrait que le livret d’épargne populaire (LEP) sera haussé de 4,5% en août. Quant au livret A, ce dernier connaîtra une augmentation de 1,5 % voire 2% durant durant la saison estivale. En outre, une augmentation est également à prévoir sur le plan d’épargne logement (PEL) en cette période d’inflation.

A partir du 1er janvier prochain, les loyers pourraient augmenter de 5 % d’après les projections de l’OFCE. D’ailleurs, cette prestation sociale est revalorisée chaque année. Mais malheureusement, une hausse des APL n’est pas envisagé pour les locataires. Cela dit, ces derniers sont ceux qui vont être plus affectés par l’inflation !