Affaire Buitoni : cette chaîne de magasins vend encore les pizzas contaminées, découvrez-les…

Certains magasins en France vendent encore dans leurs rayons des pizzas Buitoni alors que ces derniers ont fait l’objet d’un rappel en mars.

Source : Capture Instagram

En mars 2022, des pizzas Buitoni ont fait l’objet d’un rappel. Si elles avaient dû être retirées du marché depuis, on en trouve encore dans les rayons de certains magasins. Les pizzas concernées par le rappel ont fait des dizaines de victimes, et deux enfants en sont décédés. Voilà pourquoi, l’avocat Richard Legrand s’est dit scandalisé que certains lots soient encore en magasin.

Rappel des pizzas Buitoni

Les procédures de rappel de produits alimentaires se font de plus en plus nombreuses ces derniers mois. Certains aliments de marques comme des poissons, des fromages, des saucissons, ou encore des chocolats ont été retirés du marché en raison de présence de bactéries ou autres substances nocives à l’être humain. En mars, des pizzas issues de la marque Buitoni ont également fait l’objet d’un rappel. La raison est qu’elles contiendraient la bactérie E. coli.

Les pizzas concernées par le rappel sont de la gamme Fraîch’Up, et ont été vendues dans tous les magasins E.Leclerc, Carrefour, Casino, Lidl, Match, Cora, Franprix, Francap, Système U, Intermarché et Monoprix avant le 18 mars 2022. Rappel Conso a invité les consommateurs à ne surtout pas consommer les produits en question même avant la date limite de consommation, car ils peuvent causer de graves problèmes de santé.

Selon le site gouvernemental, il est recommandé de rapporter ces produits en magasin ou prendre en photo les références marquées sur l’emballage et envoyer le cliché par mail au service consommateur afin de procéder à un remboursement si vous en avez chez vous.

Notons que les E. coli sont des bactéries que l’on trouve généralement dans les aliments pas assez cuits. Consommer des produits contenant la bactérie, comme l’a indiqué le site gouvernemental Rappel Conso, peut entraîner « des gastro-entérites marquées par des douleurs abdominales et des diarrhées accompagnées ou non de fièvre ».

Ainsi, il est recommandé de faire extrêmement attention. Surtout que, d’après les dernières nouvelles, les pizzas Fraîch’Up qui sont concernées par le rappel sont toujours en vente alors qu’elles ne devraient plus l’être.

Les produits contaminés toujours en vente

Comme l’a rapporté RMC, la gamme Fraich’Up faisant l’objet d’un rappel est encore commercialisée dans certains magasins de France. Les produits ont notamment été repérés dans un magasin Franprix et un magasin du groupe Casino. Normalement les pizzas concernées par le rappel auraient dû être retirées du marché depuis 3 mois. Et pourtant, ils sont encore présents dans les rayons de certains magasins. Interrogé sur pourquoi on trouve encore des pizzas de la marque Fraich’Up dans ses rayons, le directeur d’un magasin de Casino a expliqué :

« Normalement, c’est interdit à la vente. Je n’ai pas assez de place en bas, c’est pour ça que j’ai laissé là. Mais j’ai désactivé le code-barres et je vais retirer le reste des rayons tout de suite »

Des propos qui ont scandalisé Richard Legrand, l’avocat de plusieurs familles de victimes qui ont consommé les produits contaminés. Choqué par l’attitude de certains responsables, il trouve inacceptable que les produits soient encore sur le marché alors que trois mois se sont écoulés depuis que les produits ont été rappelés.

Par ailleurs, si les produits venaient à faire de nouvelles victimes, cela ne relèverait plus de la responsabilité de Buitoni (le fabricant) mais de Franprix (le distributeur). Cependant, comme l’a expliqué Richard Legrand, le fabricant était aussi censé procéder à une vérification après le rappel, mais ne l’a pas fait.

À noter que la peine encourue pour non-respect d’une procédure de retrait-rappel est de cinq ans d’emprisonnement. À cela s’ajoute une amende pouvant aller jusqu’à 10 % du chiffre d’affaires.

Des lots de saucissons sont concernés par un rappel

Dernièrement, Rappel Conso a informé les consommateurs que quatre lots de saucissons sont concernés par un rappel. Il s’agit de saucissons secs aux noisettes de la marque Galibier. Selon les informations partagées par le site gouvernemental, ces saucissons contiendraient des morceaux de verres, et auraient été commercialisés dans plusieurs magasins Système U, Auchan, Casino, Intermarché, etc. Il est recommandé de ne pas en consommer pour éviter les risques de blessures.

Voici les quatre lots de saucissons concernés par le rappel :

  • 3 375 220 021 218 (GTIN), 21 034 044 (lot)
  • 3 375 220 021 218 (GTIN), 21 094 060 (lot)
  • 3 375 220 021 218 (GTIN), 21 094 059 (lot)
  • 3 375 220 021 218 (GTIN), 21 052 040 (lot)