La petite poche dans votre culotte, la véritable utilité, peu de gens le savent…

Peu de gens savent véritablement l’utilité de la petite poche qui se trouve sur les culottes. On vous l’explique à travers cet article.

Source : Pexels

De nombreuses personnes pensent que la petite poche qui se trouve sur les petites culottes n’est qu’un détail de couture sans importance, mais ils se trompent. Découvrez à travers cet article, l’utilité du bout de tissu et ce qu’il faut prendre en compte lorsqu’on achète des sous-vêtements.

L’utilité du gousset

Vous avez sûrement remarqué que sur vos petites culottes se trouve une petite poche. Eh bien, elle n’est pas là que pour faire jolie, contrairement à ce que certaines personnes pensent. En effet, la poche en question est appelée gousset, et a plusieurs utilités.

Le vagin, comme toute autre partie du corps, a la capacité de s’auto nettoyer. De plus, elle est très bien protégée. D’abord par les leucorrhées, qui constituent une première couche protectrice empêchant les germes et les bactéries de s’infiltrer. Mais aussi par les poils pubiens qui, si on ne les épile pas, ajoutent une autre barrière qui repousse les bactéries.

Source : Pexels

Mais même si le vagin est capable de se protéger, les êtres humains ont quand même inventé les sous-vêtements. Et ce, pour renforcer encore plus cette protection. C’est d’ailleurs la première utilité du gousset : protéger les parties intimes.

Ces petites poches se composent souvent de coton, car cette matière est plus confortable, et respecte mieux l’intimité que les autres matières synthétiques. En plus de protéger, le gousset absorbe également la transpiration ainsi que les petites pertes sécrétées au cours de la journée.

Elle limite aussi les frottements qui parfois causent de sacrés désagréments. En effet, comme certains vêtements irritent la vulve et causent des démangeaisons à cause de la matière qui les compose, les fabricants de sous-vêtements ont créé le gousset afin de pallier cela. Il faut néanmoins souligner que l’efficacité du gousset dépend de la matière avec laquelle il a été conçu.

Astuces pour éviter les remarques désobligeantes

Si le gousset a son utilité, porter des culottes disposant de cette petite poche entraîne parfois quelques déconvenues. En cause, le « camel toe » (petite bosse) qui apparaît lorsqu’on met un pantalon trop serré.

Source : Pexels

En effet, certains malotrus ne se gêneront pas pour faire des remarques déplacées en le voyant. C’est pourquoi la plupart des femmes préfèrent ne pas mettre de culottes à gousset. Mais comme on l’a dit plus haut, le gousset protège, et donc, c’est mieux d’en porter.

Heureusement, de brillants internautes ont trouvé un moyen pour permettre à toutes celles qui le souhaitent de mettre des culottes à gousset sans que le Camel toe ne soit trop visible. L’astuce ? Insérer des bouts de rembourrages dans le gousset. Vous pouvez utiliser ceux qui sont dans les maillots de bain ou encore dans les brassières de sport. Découpez-les en triangle, et insérez-les dans la petite poche.

Attention, cette astuce ne peut être utilisée à longueur de temps. La raison est que les parties intimes ont besoin d’aération, et cette technique ne permet pas cela.

Bien choisir ses petites culottes

En choisissant correctement votre petite culotte, vous garantissez confort et protection à votre anatomie. En effet, la petite culotte idéale doit non seulement protéger correctement des infections, mais aussi être confortable. Ainsi, pour vous aider à faire votre choix, voici quelques conseils.

Source : Pexels

Tout d’abord, lorsque vous achetez vos sous-vêtements, évitez de prendre ceux qui sont trop serrés. Car en plus d’être inconfortables, ils contribuent à user la peau. Si le format moyen vous serre encore, n’hésitez pas à prendre une voire deux tailles de plus que nécessaires.

Pour les amateurs de string, vous devez savoir que même si ce type de culottes ne crée pas de lignes visibles, il n’apporte malheureusement aucun soutien au fessier. De plus, il ne peut être porté sous n’importe quels vêtements au risque de révéler de petites rondeurs qu’il est préférable de cacher. Avec les culottes de string, mieux vaut porter des tissus denses ou des jeans ajustés.

Il y a aussi la culotte de maintien ou gaine. Si certaines personnes ont tendance à sous-estimer son efficacité, cette culotte a fait ses preuves. Il y a en une panoplie, sous diverses formes et couleurs. Vous avez donc l’embarras du choix. Vous pouvez choisir un modèle selon l’objectif. Il y en a qui montent jusque sous la poitrine, et d’autres qui descendent presque à la mi-cuisse.