Arnaque et escroquerie : Voici celles auxquelles vous devez le plus vous méfier

Selon les chiffres communiqués par l’Insee, le nombre des victimes d’arnaque et d’escroquerie ne cesse de se multiplier. Certaines tendances sont plus utilisées que d’autres !

Source : Capture Facebook

Si on pensait que durant la crise sanitaire, les cas d’arnaque et d’escroquerie étaient à leur summum, on avait tout faux. En effet, durant cette période, les plaintes ont connu une augmentation, mais pas autant que le mois dernier. Sachez que les escrocs suivent maintenant certaines tendances. Alors, découvrez tout de suite de quoi faut-il se méfier !

L’arnaque fait ravage auprès des plus jeunes

En effet, en 2018, une statistique a démontré que les jeunes âgés de 14 ans étaient les premières victimes des malfaiteurs. Dans la plupart des cas, ces adolescents ont payé pour un service qu’ils n’ont jamais pu profiter. Selon les chiffres, cette situation touchait 36 % des victimes de l’époque. La faiblesse d’esprit de ces jeunes fait d’eux des victimes faciles pour les arnaqueurs. Et cela est d’autant plus vrai lorsqu’on sait qu’une grande partie était victime de fausse romance.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par CARRÉ (@lemediacarre)

Mais ils ne sont pas les seules victimes parce que depuis mai 2022, les plaintes déposées ont connu une croissance de 7% en un mois. Et les proies des délinquants ne comptent pas uniquement que des jeunes. Selon les chiffres communiqués la semaine dernière par le Service statistique ministériel de la Sécurité intérieure, plus de 36 000 personnes ont été victimes d’une arnaque le mois dernier. Mais comment ces criminels utilisent-ils nos ressources ?

Où vont les sommes détournées ?

Après que les propriétaires se soient rendu compte de l’escroquerie, certains types de dépensent reviennent assez souvent. Pour la plupart, c’est le paiement de voyage ou autres services qu’ils n’ont pas profité. Cela peut aller des services de location vers des abonnements en tous genres. Mais ce n’est pas tout, on rencontre également divers cas d’arnaque pour payer des biens de consommation comme la nourriture ou les vêtements. Par ailleurs, 7% des cas se font par le biais d’annonces ou de propositions !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Up Advise – Chiraz (@upadvise)

Actuellement, on rencontre des situations d’arnaque dans divers domaines. Mais les escroqueries bancaires sont les plus répandues. En effet, les opérations débitant le compte bancaire d’une personne sont très courantes. Et entre 2010 et 2018, les plaintes ont presque triplé. Cela étant, ce ne sont pas toutes les victimes d’arnaque qui déposent plainte. Par conséquent, nous sommes encore loin de connaître le chiffre exact des personnes qui se sont fait avoir. Il y a deux ans, 4.4 % des ménages en France métropolitaine étaient victimes d’escroquerie sur leur compte en banque.

L’arnaque se fait souvent à distance

Les malfaiteurs n’ont pas besoin d’entrer en contact avec le propriétaire du compte. En effet, toutes les opérations se font à distance et majoritairement sur internet. Par conséquent, l’identification des auteurs devient de plus en plus difficile. Ainsi, aucun endroit en particulier n’est moins dangereux.

Afin d’éviter de se faire piéger, prenez quelques mesures préventives. Tout d’abord, veillez à effectuer des paiements sur un site sécurisé… Toutefois, si ce n’est pas réellement indispensable, préférez les paiements au comptant. Ensuite, ne donnez aucune somme d’argent à un inconnu. Enfin, la gendarmerie rappelle de ne jamais communiquer ses données personnelles par mail ou téléphone !