Supermarché : Attention à ces 5 erreurs que l’on commet lors de nos achats dans les magasins discount

Actuellement, de plus en d'enseignes proposent des lots de produits à prix attractif. Toutefois, soyez vigilant sur ces formes d'arnaques !

Source : Capture Facebook

Une visite à l’épicerie peut être furtive dans sa capacité à vous priver d’une plus grande partie de votre argent durement gagné que nécessaire. Une réalité particulièrement douloureuse à laquelle il faut faire face alors que le coût des aliments ne cesse d’augmenter depuis le début de l’année ! Même si vous êtes un acheteur fidèle qui aime sa chaîne locale, il y a des erreurs coûteuses à éviter. Qu’il s’agisse de se laisser prendre par le merchandising astucieux ou de surpayer les marques de fabrique ! Envie d’en connaître davantage ? On vous dévoile dans les lignes suivantes les erreurs à éviter la prochaine fois que vous parcourrez les allées du supermarché. A vos lectures !

Supermarché : Ces erreurs communs auxquels les consommateurs ont l’habitude de faire

Si vous pensez que tout ce qui figure sur l’affiche d’un article est une bonne affaire, détrompez-vous. Certains supermarché associent souvent un produit d’appel (c’est-à-dire un produit vendu à un prix très bas) à un produit de première qualité, en espérant que vous achèterez aussi ce dernier. Par exemple, les boîtes de spaghetti en solde seront associées à la sauce à spaghetti, plus chère. Les chips tortilla en solde seront peut-être présentées avec la salsa plus chère. Ne prenez pas aveuglément le produit apparié !

En outre, faites également attention sur les diverses formes de promotions qu’offrent certains supermarché ! Il est vrai qu’il est parfois difficile de résister à la tentation. Disposant de catalogues très tape-à-l’œil avec des produits à prix attractifs, il arrive qu’on a tendance à tous les acheter ! Par conséquent, vous finirez avec un tas d’articles dont vous n’auriez probablement pas besoin. Cela dit, il s’agit d’une dépense inutile !

Ces mauvaises habitudes à éviter !

Les supermarché adorent faire miroiter des offres comme « 10 pour 10 € » ou « 3 pour 6 € ». Pourquoi ? Les gens achètent davantage si un article est vendu 10 fois pour 10 $ que s’il est vendu 1 $ pièce ! En outre, ils jouent à des jeux d’esprit et ont raison de penser que le consommateur moyen mettra 10 articles dans son panier, même s’il n’en utilisera pas autant. Il s’agit d’une stratégie psychologique de marketing juste pour obtenir ce prix de vente !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Libération (@liberationfr)


Nous savons déjà qu’il n’est pas bon d’aller au supermarché sans liste ou lorsque nous avons vraiment faim . D’ailleurs, ces deux situations peuvent nous rendre vulnérables à des achats impulsifs coûteux. Mais il s’avère que, selon des chercheurs, les déplacements fréquents à l’épicerie peuvent être l’un des principaux facteurs de dépenses inutiles. Après tout, les personnes qui vont souvent à ces lieux sont plus susceptibles de trouver des « bonnes affaires » ou des extras (une bouteille de vin, une baguette savoureuse). Des articles dont elles n’ont peut-être pas besoin pour remplir le reste du panier !

Supermarché : ces astuces pour moins dépenser !

En parlant de viande, si vous aimez la charcuterie de qualité, n’hésitez pas à vous rendre chez le charcutier au lieu de vous rabattre automatiquement sur les versions emballées. Les marques plus chères comme E.Leclerc er Intermarché peuvent être moins chères si vous passez votre commande au comptoir. D’ailleurs, il est toujours préférable de comparer les prix avant tout achat. En effet, certains produits sont largement plus chers chez un discount que dans un supermarché ! Bien sûr, un supermarché publiera toujours une circulaire hebdomadaire que vous devriez utiliser comme guide d’achat.

Mais pensez aussi à la situation dans son ensemble en faisant des réserves de denrées non périssables pendant les périodes de l’année où elles sont susceptibles d’être les moins chères. Cela dit, vous auriez l’occasion de faire une grande économie ! Par exemple, les céréales sont souvent en vente à la fin de l’été et en automne pour coïncider avec le début de l’année scolaire. En octobre et novembre, vous pouvez souvent trouver de bonnes affaires sur les produits de base pour la pâtisserie. Tels que les pépites de chocolat, les noix, les préparations pour gâteaux ou la citrouille en conserve